Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique


  Lieu : Péniche Le Marcounet, le 8 avril 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Lucile - Carmen 86 (Habanera)

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Carmen 86 (Habanera)


Année : 1986


Auteurs compositeurs : Bizet (arrangements A Frydman)


Pochette : Photo : Michel Momy / Graphisme : Mitia


Durée : 2 m 58 s


Label : Solaris / PolyGram


Référence : 884 510-7



Présentation : Après Carmen 84 de Camina de Lobo, voici Carmen 86 par Lucile tout court.

La robe de Lucile a été créée par Jean-Paul Gaultier, sa coiffure par Franco-Daniel Harlow et son maquillage par Hourida.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

28 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

L'amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser,
Et c'est bien en vain qu'on l'appelle
S'il lui convient de refuser.
Rien n'y fait menace ou prière,
L'un parle bien, l'autre se tait,
Et c'est l'autre que je préfère,
Il n'a rien dit mais il me plaît.

L'amour, l'amour,
L'amour, l'amour,
L'amour est enfant de Bohème,
Il n'a jamais jamais connu de loi,
Si tu ne m'aimes pas je t'aime,
Si je t'aime prends garde à toi.
Si tu ne m'aimes, si tu ne m'aimes pas je t'aime,
Mais si je t'aime prends garde à toi.

L'amour, l'amour,
L'amour, l'amour,

L'amour que tu croyais surprendre
Battit de l'aile et s'envola,
L'amour est loin, tu peux l'attendre,
Tu ne l'attends plus, il est là.
Tout autour de toi, vite, vite,
Il vient, s'en va, puis il revient,
Tu crois le tenir, il t'évite,
Tu crois l'éviter, il te tient.

L'amour, l'amour,
L'amour, l'amour,
L'amour est enfant de Bohème,
Il n'a jamais jamais connu de loi,
Si tu ne m'aimes pas je t'aime,
Si je t'aime prends garde à toi.
Si tu ne m'aimes, si tu ne m'aimes pas je t'aime,
Mais si je t'aime prends garde à toi.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

17 commentaires (dont 4 archivés)
méchant-dauphin Le 28/05/2006 à 22:38
C'est beau, ça me rappelle Ajax.
a200tq Le 30/05/2006 à 19:47
Effectivement très belle cette demoiselle Lucile
vvfd Le 30/05/2006 à 21:12
Presque comme d'habitude, quand un grand air d'opera est dans la base, la version "bidesque" est meilleure que la pluspart des versions "classique".
Comment ça j'aime pas Bizet non plus ? Qui a dit ça? Ma hargne anti opera ne s'arrete pas a Mozart non non j'aime pas Bizet non plus.
Bravo a Lucille donc pour cette interpretation de reference.
Jaspion Le 30/05/2006 à 21:14
l'orchestration aurait pu être un peu plus étoffée… il suffit juste d'une basse hyper 80's et hop, Carmen peut se targuer d'un "86" ! lol
greatmazinger Le 02/06/2006 à 22:39
la musique est merveilleuse, je suppose que c'est son parrain qui pour les noces d'or de ses grands parents à voulu leurs faire plaisir avec le synthé de michel farrinet
Rex Le 04/06/2006 à 21:28
C'est des chiens qu'on entend derrière ???
Tryph Le 29/08/2006 à 07:22
Ce truc n'a aucune originalité. Quelques mois auparavant, Malcom McLaren avait obtenu un vif succès avec sa propre version "hip-hopéra" dirons nous, et c'était autrement plus sensuel et chaud.
paatrick Le 10/05/2007 à 20:23
dans le genre je prefere qd meme epica ou nightwish et biensur tarja turunen
Laika_59 Le 29/11/2007 à 10:16
on dirait que les chiens derrière sont enrhumés
Fattorius Le 03/10/2008 à 20:31
Si la programmation passe par là, Arielle Dombasle a aussi fait des trucs de ce genre.
gael27 Le 21/12/2008 à 18:59
Grande période où des musiciens (?) fous se sont acharnés sur les morceaux classiques, voyant que ça pouvait faire vendre (voir Gainsbourg qui a pas mal pillé le patrimoine… mais lui c'est un génie, ça compte pas).
Ainsi nous avons subit Kimera and the lost opera mais aussi Thierry Mutin et Art Sullivan avec une version de la Sarabande de Haendel.
Austin Teppaz Le 18/04/2013 à 20:48
Amis de la poésie bonsoir… Quand je regarde la pochette, je me prends à rever d'une césure entre les hémistiches…
morphi Le 05/08/2014 à 23:30
C'est les dernières 2 m 57 s qui sont un peu longues…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !