Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Elaine Kibaro - Aurore

Voir du même artiste


Titre : Aurore


Année : 1978


Auteurs compositeurs : E Kibaro


Durée : 5 m 42 s


Label : Carrère


Référence : 49.386


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Elle s'est souvenue de l'existence idéale qu'elle a goûtée par delà la porte de la vie et de la mort, de l'autre côté des miroirs.
Existence libérée de l'illusion des sens, existence où le rapport de force n'a plus court, existence où l'on se déplace à la vitesse de la pensée, existence où l'on peut s'incarner et se désincarner à volonté, existence vouée à l'instant présent, au jeu éternel, à la paix, à l'amour universel.
Alors pour retrouver cette liberté première elle a traversé tous les déserts. Enfin, elle est née de nouveau d'eau et de feu, d'âme et d'esprit, aujourd'hui elle vient vous dire que renaître, se recréer soit-même, voilà le but de la vie terrestre.


Tu viens
Du milieu des eaux,
Ta main
Détient le flambeau.
Tu chantes
Déjà au réveil,
Aimant
Tant de merveilles.
Tu aimes
Te lever très tôt,
Ils t'aiment
Ces milliers d'oiseaux
Qui chantent.

Tu sors
Du milieu des flots,
De l'or
Coule sur ta peau.
C'est rare
Une fille comme toi,
Bizarre,
Tu ne parles pas !
Tu chantes
Déjà au réveil,
Amante
Du grand père soleil
Qui chante.

Tu viens
Marchant sur les eaux,
Ou bien
Tu fais le gros dos.
Ronronne
Lorsque ton frisson
S'étonne
Devant les nations.
Tu veux
Aussitôt tu as
Du bleu
Au bout de tes doigts
Qui chantent.

Si belle
Qu'il n'est plus de mots,
Par elle
Tout redevient beau,
Pour elle
Les fruits de l'été,
En elle
La réalité.
Elle est
Tout dans l'univers
Et aimait
Cette pauvre Terre
Qui chante.


Son sang
Un torrent de miel,
Que repend
La vie éternelle.
Elle boit
L'eau des clairs ruisseaux,
La joie,
Lui sort de la peau.
Elle danse
Nue dans vos sommeils,
En France
Ou bien en plein ciel
Qui chante.

Elle sort
Du milieu des eaux,
Aurore,
Pour les temps nouveaux.
Légère,
Enfant de mon cur,
Ton père
Redit son bonheur.
C'est rare
Un fille comme toi,
Bizarre,
Tu ne parles pas,
Tu chantes,
Tu chantes,
Tu chantes.

Transcripteur : SLeK
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires (dont 1 archivé)
diapason Le 09/10/2005 à 22:21
Effectivement, personne n'a ce morceau dans ses favoris. C'est signe d'un certain discernement ! [C'est surtout sa 1ère diffusion… - malak' - ]
zephyrin Le 09/10/2005 à 22:23
Elle tient quoi dans ses bras? On dirait une sorte de poupée ou un chimpanzé ….???
SLeK Le 09/10/2005 à 22:25
Hein, heu quoi ? c'est déjà fini… ah pardon je m'étais endormi !
kijkeens Le 10/10/2005 à 07:35
ma mère m'a dit qu'elle avait fait un tube dans les années 70, mais pas avec ce titre là
SLeK Le 12/10/2005 à 22:35
Les paroles: [Merci]
hre mgþýe Le 12/10/2005 à 23:04
ben tu vois que tu étais pas si endormi que ça, skippy ! Je lui trouve quelques intonations daphnielesques, à cette sainte femme ! Et le speech d'intro "new age avant l'heure" vaut son pesant de ficelle picarde !
Gaudry Le 19/10/2005 à 12:01
Ouaah, quelle voix, quel rythme, à conseiller aux insomniaques.
Joel69 Le 11/02/2006 à 14:26
Je me souviens l'avoir vue 2 ou 3 fois dans "Samedi est à vous" (ou "La une…", je ne sais plus) présentée par Bernard Golay mais elle n'avait pas soulevé l'enthousiasme des téléspectateurs en délire.

(Tiens, si je m"essayais à la rime ?)

Avec un grand black
Elle faisait son playback
Mais l'intro parlée
Était complètement zappée

… si ma mémoire est bonne.
raphdem Le 07/03/2008 à 16:15
Euh…Quel est le sens profond du texte introductif?
Claude Bukowski Le 22/03/2010 à 00:24
Raphdem > Tout simplement, il faut comprendre qu'Elaine Kibaro est la preuve vivante de la réincarnation.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !