Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Dany Seeg - L'homme de glace

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : L'homme de glace


Année : 1989


Auteurs compositeurs : Dany Seeg


Durée : 3 m 35 s


Label : Sarabande / SN


Référence : SCS 89001


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

26 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Il va de ville en ville
Sans s'installer
Pas le temps
Quand il a une fille
Il la prend comme un médicament

Il a oublié que ses lèvres
Ont encore donné la fièvre
L'homme de glace (l'homme de glace)
Ne sait plus à quoi servent ses mains
L'homme de glace (l'homme de glace)
Se retourne et ne voit rien

L'homme de glace (l'homme de glace)
Aimerait qu'on lui tende une main
Mais l'homme de glace (l'homme de glace)
Je le connais ne dira rien

Il continue sa route
Toujours pressé, il poursuit le temps
Il pense sans doute
Que dans chaque gare un train l'attend

Quand il rencontre l'amour
Il dit : « je vais faire un tour »
L'homme de glace (l'homme de glace)
Ne sait plus à quoi servent ses mains
L'homme de glace (l'homme de glace)
Se retourne et ne voit rien

L'homme de glace (l'homme de glace)
Aimerait qu'on lui tende une main
Mais l'homme de glace (l'homme de glace)
Je le connais ne dira rien

Tout ça parce qu'un jour
Une fille l'a fait pleurer
Et que ses larmes il ne les a jamais effacées
Ça lui fait beaucoup de peine
Qu'elle ne lui ait pas dit « je t'aime »

[solo de glace rock, yeah !]

L'homme de glace (l'homme de glace)
Ne sait plus à quoi servent ses mains
L'homme de glace (l'homme de glace)
Se retourne et ne voit rien

L'homme de glace (l'homme de glace)
Aimerait qu'on lui tende une main
Mais l'homme de glace (l'homme de glace)
Je le connais ne dira rien

Transcripteur : mouke
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

12 commentaires (dont 1 archivé)
mouke Le 26/06/2005 à 20:36
Une face B bien plus intéressante que la face A, décevante (Dany Seeg nous avait habitué à mieux). Plus sérieusement, à part que ça semble une production strasbourgeoise et que j'ai trouvé le disque à Clermont-Ferrand, l'année du pressage reste aussi mystérieuse que l'auteur. Un auteur qui a tout de même quelques remerciements à faire passer comme le montre le verso de la pochette.
mds75 Le 26/06/2005 à 22:46
C'est sans doute de circonstance, mais ça glace le sang ces glapissements !
Et les paroles imposent le respect aussi : "Quand il a une fille
Il la prend comme un médicament" c'est un sujet de thèse à Normale Sup', ça ;o)
Rudolph Le 27/06/2005 à 00:13
Le recto de la pochette ressemble furieusement a un avis de décès ! [Euh, le verso plutôt, non ?]
Tryph Le 29/06/2005 à 11:39
Ouhla ça sent le groupe amateur du début des eigthies, ça.
Tout y est: La mélodie du chant sur deux notes, la voix à la Ian Astbury, le son ronflant de la basse, le synthé novo-pouet-pouet, les plans crypto-cold wave et le truc qui achève le tout: Le solo de guitare ajouté de force par le preneur de son qui n'a pas encore vu le vent tourner.
Et quel son pourri la cymbale toute neuve!
Et alors, ce texte issu d'un type qui s'est fait refiler vent sur vent et espère bien culpabiliser les meufs qui l'ont éconduit quand il chantera ça la sur scène de la petite salle de concert du village.
gorguedyl Le 29/06/2005 à 22:15
Oui le solo est fameux !
kobodo Le 30/06/2005 à 19:47
Oulalala… qu'est ce que c'est donc que ca ? C'est démentiel et je ne peux que m'incliner devant tant de maitrise kitcho-bido-nanardesque… Un chef-d'œuvre du genre dans son style special prize de moi même pour : les paroles, la voix, l'instrumentation… dur de faire mieux mais .. mais .. j'en oublie presque que B&M est une source intarrissable.
scaracrabe Le 01/07/2005 à 04:18
Les petites montées dans les aigues sont bidesquement magiques,,:)
pringles Le 01/07/2005 à 19:47
A écouter ne serait-ce que pour le pont : "… ça lui fait beaucoup de peinnne qu'elle ne lui ai pas dis je t'èèèmeee"… lol Excellent
Tryph Le 12/04/2006 à 18:39
Hahaha, maintenant qu'on a les années mentionnées sur les fiches, on s'aperçoit que ça date de 1989, alors que ça sonne tout-début 80, bravo mon gars!
alf666 Le 09/08/2008 à 20:19
Merci pour vos commentaires.
Quelques précisions :
année 1989 les remerciements sont sincères ce n'est pas un groupe amateur, c'est 1 personne la cymbale n'est pas neuve (c'est une BR)
aucune envie de culpabiliser les femmes (meufs)
cdlt
videoman13 Le 17/09/2011 à 00:50
Le texte est beaucoup plus fin qu'il peut paraitre, surtout dans ses derniers couplets

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !