Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Carol Osa - Melody

Voir du même artiste


Titre : Melody


Année : 1988


Auteurs compositeurs : Damien Lacorde


Durée : 4 m 24 s


Label : Terval


Référence : 34026


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

36 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Le temps
semble s'être arrêté
à la porte de la maison.
Depuis que tu es parti,
même le poisson rouge semble gris.
Comme mon univers,
qui s'écroule,
sans un bruit.
Toutes ces photos
qui me rappellent ta présence
sur le grand écran de mes nuits blanches,
se consument,
disparaissent en fumée
comme un amour
qui s'éteint
devant la cheminée.

Mélodie, je me souviens de cette mélodie
Que tu chantais quand tu étais ici
Je me souviens de cette mélodie
Je me souviens de toi

Et toi
tu disparais
un soir de février
en même temps que la neige.
Qu'il semble loin l'été.

Je cherche dans le temps
Je cherche dans le vent
Un souvenir de toi

Et toi
Tu étais beau
Tu étais grand
Tu disais
Que tu voulais un enfant
qui te ressemble

Je cherche dans le temps
Je cherche dans le vent
Ta voix

Mélodie, je me souviens de cette mélodie
Que tu chantais quand tu étais ici
Je me souviens de cette mélodie
Je me souviens de toi

Dans la grande maison
où tout s'est endormi,
soudain j'entends tes pas
qui traversent la nuit.

Tu es là qui m'appelles
Tu es là je t'aime
J'entends la mélodie

Mélodie, je me souviens de cette mélodie
Que tu chantais quand tu étais ici
Je me souviens de cette mélodie
Près de toi

Toi

Transcripteur : mouke
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

36 commentaires (dont 8 archivés)
morphee Le 13/12/2004 à 18:31
Face B de "Un monde mieux" (et c'est pas mieux !).
sacha show Le 13/12/2004 à 22:18
Osez Osa !
mouke Le 14/12/2004 à 16:34
Et ben dis-donc, quel texte ! Après ça j'hésite, la corde ou une balle ? Bon, finalement je vais plutôt sortir bouffer une choucroute. [Bah, oui ! On a besoin de toi pour les transcription ;o) Merci pour les paroles !]
colbyd Le 15/12/2004 à 12:45
Mylène farmer a pris un p'tit coup de vieux !
missmimi Le 18/12/2004 à 18:13
Elle est camouflée - c'est pour qu'on la reconnaisse pas dans la rue?
smoky_chet Le 19/12/2004 à 16:23
…FOR-MI-DA-BLE !! Surtout les nuances de l'interprétation parlée : on oscille à l'envi entre désinvolture, hystérie, débilité et provocation…C'est vrai que çà se gâte un peu lors du chant, mais quel délice ces aïgus coincés dans la gorge !!
filoufilou Le 21/07/2005 à 22:13
Du lyrisme à l'état pur…
zephyrin Le 21/07/2005 à 22:14
Je ne pense pas que ce soit avec cette chanson qu'elle le fera revenir.
RingardPremier Le 15/09/2005 à 21:58
Cette chanson est formidable, surtout quand elle ne chante pas mais qu'elle parle, au moins c'est juste.
kijkeens Le 15/09/2005 à 22:05
La partie parlée, l'envolée vocale telle une Eva de la Starac 2 au meilleur de sa forme, le texte ciselé "à la Zazie", la permanente que même un Dessange ou un Lazartigue ne pourrait executer, cette expression du visage qui sous entend des cours intensifs chez les plus grands ( peut être Raphie Ricci) me laisse béat d'admiration, tant de belles choses dans ce corps frêle, ça c'est du concentré de talent, Carol : la Paic Citron des divas!!!
7fmr Le 29/09/2005 à 22:08
j'écoute, je regarde la pochette, je continue d'écouter, je re-regarde la pochette… bigre… je n'y arrive pas : je n'arrive pas à m'imaginer la femme de la photo parler et chanter avec cette voix là.
monrealexpress Le 05/11/2005 à 13:18
Quel homme ne rêverait pas d'être cette boucle d'oreille délicatement pincée entre des gants noirs ….. Je soupçonne des problèmes de dentition, si j'en crois mes tympans et sa prononciation ….
Rex Le 01/12/2005 à 21:56
Miss Doubtfire a fait de la chanson, enfin… a essayé ?
L'Arome Protestant Le 15/12/2005 à 21:43
kijkeens a admirablement résumé tout ce que l'on peut dire d'une artiste qui osa porter des lunettes pareilles !
grapyl Le 22/12/2005 à 22:16
Oh non Rex ! le flair du fidèle compagnon de l'homme a repéré Miss Doubtfire…et oui cette chanson a une pochette et…une certaine…odeur !
jolitorax Le 26/01/2006 à 22:42
Comme Farinet, cette femme nous montre qu'on doit réaliser ses rêves : chanter et en faire un disque pour se faire connaître au monde. Un acte politique.
electro-c-trop Le 22/02/2007 à 22:28
La preuve que meme les synthes, ca peut se desaccorder !
25453 Le 22/02/2007 à 22:31
la femme sur la pochette (est-ce la chanteuse?) n'est pas sans rappeler certaines actrices de films de charme italiens des années 70: tout est faussement chic, surtout incroyablement fétichiste, je la vois bien manger des saucisses cocktail et boire du mousseux qui fait roter en attendant le facteur…
en tout ca, niveau performance vocale, daphnièle a du souci a se faire, sa suprématie vacille: carol osa est un rising challenger!
FrVi Le 05/04/2007 à 21:44
Parce qu'ils chantent une chanson dépressive, ces artistes se sentent obligés de faire la tronche sur la pochette. C'est énervant!!!
cannistra Le 14/02/2008 à 22:03
"un amour
qui s'éteint
devant la cheminée"…….c'est beau.C'est beau et tellement rare.
Billyshell Le 24/04/2008 à 22:16
Elle chante plus juste quand elle parle je trouve.. non?
Rex Le 24/04/2008 à 22:19
Mon Dieu…! Elle pose sur les photos comme ma "belle-mère" !
hug Le 04/12/2008 à 21:23
Pour une chanson du programme déprimante je n'avais pas ri comme cela depuis la première fois que j'ai entendu "Dessine-moi un bateau" de Maryline Mordaque!
Et puis un univers qui s'écroule sans un bruit ça doit être beau ! C'est tellement beau que j'en pleure de rire !
Kyrax Le 21/05/2009 à 21:36
La sœur cachée de Mylène Farmer et de Josiane Balasko (qui, elles-mêmes, sont des sœurs cachées)
orion59100 Le 07/03/2013 à 21:15
faut quelle aille a la star ac
Kevin Brandon Song Le 23/04/2013 à 12:12
Une mélodie peu mélodieuse !!!
lediableprobablement Le 12/06/2014 à 21:06
Et toi
tu disparais
un soir de février
en même temps que la neige.
Qu'il semble loin l'été.

Y'a qu'à moi que ça semble lourdingue?
scaracrabe Le 08/03/2015 à 16:20
Auteurs compositeurs : Damien Lacorde. Adieu, monde cruel !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !