Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bernard Menez - Tico Tico

Voir du même artiste


Titre : Tico Tico


Année : 1992


Auteurs compositeurs : Jacques Larue / Zequinha de Abreu


Durée : 2 m 28 s


Label : Ouragan / Polygram


Référence : 191177.2


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

21 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tico tico par ci Tico tico par là
Dans tout Séville on n'entend plus que ce nom là
Il passe par ici il va passer par là
Comme il est beau dans son costume de gala

Coiffé d'un sombrero les cuisses bien à plat
Sur son cheval il se promène à petits pas
De sa moustache en crocs lustrée de gomina
Il fait rêver tous les jupons de la Rambla


On dit tout bas que son Grand-père était corsaire
Qu'il faisait la traite des Noirs à Buenos Aires
Et patati et patata dans la maison qu'il habita
Tout le gratin de l'Alcalá y défila

Tico tico devint l'unique légataire
De son magot de son cheval et de ses terres
Il peut garder devant chacun son sombrero
C'est un vrai caballero, Tico Tico

Tico tico par-ci Tico tico par-là
Mais que fait-il exactement ce garçon-là ?
Sur le coup de midi, il prend son malaga
Pour remplir toute une journée ça suffit pas

Pour être plus précis, un jour on le pressa
De s'expliquer à la police sur son cas
Mais un gendarme a dit, quand on le relâcha :
"Il n'y avait vraiment pas d'quoi fouetter un chat !"


On dit tout bas que son Grand-père était corsaire
Qu'il faisait la traite des Noirs à Buenos Aires
Tico Tico par correction a pris la même profession
Mais il a dû pour son honneur changer de couleur

Et plein d'amour pour la maison de son grand-père
Il l'a toujours mais pour la rendre plus prospère
Il a seulement fait agrandir le numéro
C'est un vrai caballero, Tico Tico

Tico tico par ci Tico tico par là
Dans tout Séville on n'entend plus que ce nom là
Il passe par ici il va passer par là
Comme il est beau dans son costume de gala

Coiffé d'un sombrero les cuisses bien à plat
Sur son cheval il se promène à petits pas
De sa moustache en crocs lustrée de gomina
Il fait rêver tous les jupons de la Rambla


On dit tout bas que son Grand-père était corsaire
Qu'il faisait la traite des Noirs à Buenos Aires
Et patati et patata dans la maison qu'il habita
Tout le gratin de l'Alcalá y défila

Tico tico devint l'unique légataire
De son magot de son cheval et de ses terres
Il peut garder devant chacun son sombrero
C'est un vrai caballero, Tico Tico
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

28 commentaires (dont 2 archivés)
calamiteux Le 13/01/2001 à 16:54
L'apologie du proxénétisme au service du rythme latino (ou l'inverse) : Bernard Menez plus fort que Dario Moreno !
kwak Le 30/01/2001 à 14:24
IMBATTABLE, CE BERNARD!!!
Sprotch Le 07/03/2001 à 22:01
He, ho, c'est un vrai caballeros Tico Tico !
(mm si on dit tout bas que sont grand pere etait corsaire…)
Castor Le 27/04/2001 à 14:08
ho !!! Merci Bernard pour C magnifique chancon… Meme Si tico tico ca fait penser a un nom de petit jeune homme a Mr La grande fole !!! On pourrait se demander k'L est le message de cette chancon ?
Junior78 Le 24/05/2001 à 15:52
Quelle voix magnifique, ca le caractérise pour sur!
fereluc Le 14/09/2001 à 13:42
"Tico tico devenu unique légataire"
est faux… c'est :
"Tico tico devint l'unique légataire"
Sprotch Le 14/09/2001 à 22:38
Hop c changé !
Suzanne_A Le 07/09/2002 à 02:36
Hé, ho, jp, ça vaut bien Lamour et la Bolduc…
spinner577 Le 11/01/2003 à 18:37
Tiens, cette chanson me rappelle quelque chose… hmmm… ça doit être la publicité pour Toumacouli, "la tomate prête à tout de Panzani" ! Y a-t-il eu d'autres chansons ou publicités sur cette mélodie culte ?
arti95 Le 09/02/2003 à 13:33
Bernard arrete la politique et remet toi à la chanson please!!
kerobero Le 04/06/2003 à 12:03
Dalida a aussi chanté cette chanson et je préfère sa version, plus rythmé que celle de Bernard.
froot Le 04/06/2003 à 12:07
Ca ne vaut pas la version de Dalida. 1:40 min de bonheur avec en prime une instru-trompette ;))
patipat Le 16/08/2003 à 11:08
j'ai beau lire et relire les paroles ,je trouve pas la phrase qu'il chante "quand la police le relacha il n'y avais pas de quoi fouetter un chat" bizzarre on dirait qu'il a inventer paragraphe amsi bon ca me derange pas mais c'est nul
libredr Le 08/10/2003 à 22:59
Après Schwarzie gouverneur, Bernard a sûrement des chances de devenir président.
Echo-Sierra Le 23/12/2003 à 03:07
Tico Tico est une composition de 1943 de Zequinha ABREU (à mes souhaits) rendue célèbre par le film Bathing Beauty de 1944 avec Esther Williams (qu'avait pas le maillot de bain rouge Ferrari d'Alerte à Malibu) et Red Skelton, puis repris en 1947 dans le film Copacabana des immortels Marx Brothers. C'est une partition en C barré, coton à jouer, mais hyper entrainante, or Menez la fait un peu trainer… Dommage
lanz Le 16/01/2004 à 10:00
"Buenos Aeres" -> "Buenos Aires", non ?
cricril Le 19/03/2004 à 15:29
patipat > En effet, y'a clairement eu un pb de copiercoller sur les paroles, y'a qu'un couplet et qu'un refrain sur celle-ci ! Arg ! Encore un coup de l'antifrance !
kulotkikoll Le 09/06/2004 à 14:22
sans oublier une autre version bizarre d'isabelle boulay mais je préfère dalida, c'est spectaculaire !!
mademoiselfe Le 26/07/2004 à 11:05
Dans son clip télé pour la campagne des européennes, j'attendais le moment où il chanterait Tico Tico. Mais non…. Cruelle désillusion.
MC_Shot Le 06/08/2004 à 11:06
Bernard se produit au théatre Daunou dans la pièce "Patate" actuellement … ça serait trop de l'y voir changer Tico Tico ;o))
Sprotch Le 23/08/2004 à 02:22
Allons, allons, quelqu'un qui passe par Buenos Aires ne peut être qu'un brave type.
yvesson Le 03/09/2005 à 12:57
il a enregistré à Kemi en finlande?
Gabon Le 10/09/2005 à 21:09
C'est Alys Robi, première interprète quebecoise internationale, qui lanca ce morceau.Elle a subie une lobotomie dans les années 70 et est toujours aussi cinglée.
filoost Le 12/03/2008 à 02:01
On a l'impression qu'il répète dans ses WC, nan? (mais euh quoi, j'ai encore dit un truc bête?^^)
Fauvelus Le 26/11/2010 à 00:45
[corrections :]

de la ramba ---> de la Rambla
le gratin de la cala --> le gratin de l'Alcalá
un vrai cabaleiro --> un vrai caballero

[à partir du 3eme couplet, remplacer par : ]

Tico tico par-ci Tico tico par-là
Mais que fait-il exactement ce garçon-là ?
Sur le coup de midi, il prend son malaga
Pour remplir toute une journée ça suffit pas

Pour être plus précis, un jour on le pressa
De s'expliquer à la police sur son cas
Mais un gendarme a dit, quand on le relâcha :
"Il n'y avait vraiment pas d'quoi fouetter un chat !"

On dit tout bas que son Grand-père était corsaire
Qu'il faisait la traite des Noirs à Buenos Aires
Tico Tico par correction a pris la même profession
Mais il a dû pour son honneur changer de couleur
Et plein d'amour pour la maison de son grand-père
Il l'a toujours mais pour la rendre plus prospère
Il a seulement fait agrandir le numéro
C'est un vrai caballero, Tico Tico

Tico tico par ci Tico tico par là
Dans tout Séville on n'entend plus que ce nom là
Il passe par ici il va passer par là
Comme il est beau dans son costume de gala
Coiffé d'un sombrero les cuisses bien à plat
Sur son cheval il se promène à petits pas
De sa moustache en crocs lustrée de gomina
Il fait rêver tous les jupons de la Rambla

On dit tout bas que son Grand-père était corsaire
Qu'il faisait la traite des Noirs à Buenos Aires
Et patati et patata dans la maison qu'il habita
Tout le gratin de l''Alcalá y défila
Tico tico devint l'unique légataire
De son magot de son cheval et de ses terres
Il peut garder devant chacun son sombrero
C'est un vrai caballero, Tico Tico
roimaudit Le 12/08/2015 à 15:34
Ouragan ne semble avoir sorti que des disques de BM
Je le rebaptise donc illico Bernard "Hurricane" Menez.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !