Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Yves Lecoq - Elle jouait du pipo couchée

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Elle jouait du pipo couchée


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Michel Berger / Adaptation Yves Lecoq


Durée : 1 m 56 s


Label : Carrere


Référence : 49 714


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

50 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ne dites pas que cette chanteuse ne vaut rien
Elle a un talent caché c'est certain
Elle a une façon étrange d'envoûter tout le régiment
Elle nous démange
Rien que pour sa musique l'on est patriote
Aux autres on fait un bras d'honneur avec les potes
Et quand son charme nous pique
C'est comme avec les moustiques
Ca nous démange, ça nous démange

Elle joue du pipo couchée
C'est peut-être un scandale pour vous
Mais elle y prend un plaisir fou
Allegro prestissimo
Quel que soit le morceau
Malgré tout, elle joue du pipo couchée
Il y a de quoi se mettre à genoux
Mais on est tous au garde à vous
Pourquoi faire sur ses deux pieds
Ce qu'on peut faire au lit vous comprenez

Elle joue du pipo couchée
C'est peut-être un scandale pour vous
Mais elle y prend un plaisir fou
Allegro prestissimo
Quel que soit le morceau
Malgré tout, elle joue du pipo couchée
Il y a de quoi se mettre à genoux
Mais on est tous au garde à vous
Pourquoi faire sur ses deux pieds
Ce qu'on peut faire au lit vous comprenez

….pipo couchée……
….pipo couchée……
….pipo couchée……

Transcripteur : corbo_rouge
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

13 commentaires
morinieres Le 27/06/2004 à 22:41
(Rires!!!!)
Doudouneuh Le 28/06/2004 à 00:50
Faut dire c'est presque aussi joli que l'original de France Gall - Il jouait du piano debout , mais en passant au mode écoute au second degré.
I-love-Charlotte Le 28/06/2004 à 00:51
L'imitation d'Yves Lecoq par Yves Lecoq… pas très convainquant!
corbo_rouge Le 28/06/2004 à 17:26
[Merci pour les paroles]
Fattorius Le 02/07/2004 à 10:24
Oh oui, c'est beaucoup plus drôle que la vraie, trop entendue dans les karaokés… Merci, Bide-et-Musique, de nous présenter les potentialités insoupçonnées de certains tubes d'hier.
morphee Le 06/09/2004 à 19:05
Le pire c'est que j'en ai un souvenir très ancien : c'était un spectacle de Chantal Goya retransmis à la télévision vers 1980-1981, Le chat botté ou "Marie-Rose.. j'avais 6 ans en tout cas… Et Lecoq a débarqué pendant le spectacle en chantant ce morceau… Evidemment, je n'ai rien pipé à l'époque…!
Mout! Mout! Mout! Le 09/09/2004 à 03:28
C'est rigolo : au depart, j'ai cru que c'était chanté par les Charlots ce truc…
Myrdinn Le 29/09/2004 à 10:26
Déjà, ce qui est sur, c'est que c'est beaucoup moins gnangnan que le VO.
Sinon, je me demandais, il parle de France Gall? Non?
TrashKahn Le 10/10/2004 à 04:29
Et pourtant, France Gall déclare (dixit Gainsbarre) que les sucettes à l'anis ne sont plus de son âge.
Pascalito Le 23/07/2005 à 16:21
En tout cas, il paraît que France Gall et Michel Berger n'ont pas du tout apprécié cette parodie (on les comprend !…) et qu'ils l'ont même fait interdire à la radio et à la TV… Je ne suis pas sûr, mais je crois qu'ils ont même fait retirer le disque des rayons des magasins…
Yohmgaï Le 01/09/2006 à 00:31
Ça me fait penser aux Charlots dans leur période parodies d'la campagne profonde ^^
hug Le 16/11/2009 à 18:02
La citation de Trashkahn (Oui, je sais plus de cinq ans plus tard) est en réalité erronée. Voici l'anecdote : France Gall et Michel Berger étaient en 1976 si je ne m'abuse invités à une émission de radio où les auditeurs leur posaient des questions. La question qui était posée à France Gall était : "Est-ce que tu rechanterais "Sacré Charlemagne" ou "Les sucettes" aujourd'hui?". Et sa réponse fut : " Ce n'est plus de mon âge. "Charlemagne" en tout cas." Ce qui est un petit peu différent de l'anecdote rappellée par Trashkhan et relatée ensuite par Gainsbourg. Effectivement, c'était lui qui avait raconté qu'elle avait répondu que "Les sucettes" n'étaient plus de son âge. Pour son amour-propre. C'est Gilles Verlant qui relate ça dans sa biographie "Gainsbourg" parue en 2001.
BideBox Le 11/12/2011 à 14:03
correction : "Y'a que pour sa musique que l'on est patriote"

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !