Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bubble-Gum - L'Amouretta

Voir du même artiste


Titre : L'Amouretta


Année : 1974


Auteurs compositeurs : Hadi Kalafate / Christian Ravasco


Durée : 4 m 14 s


Label : Flamophone


Référence : 45. F. 3065


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

38 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un whisky-coca pendant l'amour
Un café serré au petit jour
Un baiser volé entre deux cours
Et l'on se sépare avec humour

On se retrouvera
Dans un an, dans un mois

Aïe, l'amouretta, c'est un amour changeant
Aïe, l'amouretta, ne dure qu'un moment
Tant pis si nos parents n'y comprennent rien
On s'aime aujourd'hui plus que demain
Mon amouretta, je te plais, tu me plais
Mon amouretta, je t'aime et je m'en vais
Il ne faut surtout pas se prendre au sérieux
On doit prendre la vie comme un jeu

Un sandwich mangé sur un comptoir
Un flipper gagné sans même y croire
Un éclat de rire en pleine histoire
Et ce n'est jamais qu'un au revoir

On se retrouvera
Dans un an, dans un mois

Aïe, l'amouretta, c'est un amour changeant
Aïe, l'amouretta, ne dure qu'un moment
Tant pis si nos parents n'y comprennent rien
On s'aime aujourd'hui plus que demain
Mon amouretta, je te plais, tu me plais
Mon amouretta, je t'aime et je m'en vais
Il ne faut surtout pas se prendre au sérieux
On doit prendre la vie comme un jeu

Un juke-box qui pleure avec passion
Un passant qui reprend sa chanson
Ils ont tous un peu trop de chagrin
Nous, on se sépare en bons copains

Aïe, l'amouretta, c'est un amour changeant
Aïe, l'amouretta, ne dure qu'un moment
Tant pis si nos parents n'y comprennent rien
On s'aime aujourd'hui plus que demain
Mon amouretta, je te plais, tu me plais
Mon amouretta, je t'aime et je m'en vais
Il ne faut surtout pas se prendre au sérieux
On doit prendre la vie comme un jeu

Ad libitum

Transcripteur : Petitcurieux
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

25 commentaires
morphee Le 16/05/2004 à 23:37
Merci à Petit Curieux pour cette face B dans la même veine que "Demain soir il ya … tu sais" !
Leuzay Le 17/05/2004 à 22:07
Aussi bon que la face A, rien à dire !
Angoulman Le 19/05/2004 à 21:03
J'arrive pas à comprendre si c'est humoristique ou premier degré….Nan, quand même, ça PEUT pas être du premier degré !!
citheron Le 23/05/2004 à 12:58
Aussi bien que la face A. Franchement je suis totalement fan ^^
natachattitude Le 23/05/2004 à 13:02
"Un whisky-coca PENDANT l'amour" !!!!!! il doit pas être trop à ce qu'il fait…..
kijkeens Le 23/05/2004 à 17:58
Je croyais que c'était "l'amouretta" la face a ??
Petitcurieux Le 26/05/2004 à 10:51
Je confirme que la face B est bien "L'Amouretta". Il arrivait parfois que le titre de la face B soit mis en premier plan sur certaines pochettes.
Placid Le 13/06/2004 à 15:35
Serait-ce un pastiche de Cloclo, avec la pin-up de Podium?
raphdem Le 21/06/2004 à 10:59
Le début fait penser à Art Sullivan et la suite à Chamfort… Je n'aurai qu'un mot à dire : Chapeau bas !
tmayonnaise Le 23/07/2004 à 02:05
Ca fait penser à Patrick Juvet !
almelio Le 23/07/2004 à 02:06
Est-ce que Patrick Juvet a fait un procès à ce clone ? On dirait une copie de La Musica (1972).
kijkeens Le 09/09/2004 à 10:24
c'est plus un plagiat de Chamfort à mon avis, surtout qu'il était à l'époque dans l'écurie Flèche, un mix de "l'amour en France","dans les ruisseaux", "signe de vie signe d'amour" etc…
Rambo Le 28/09/2004 à 15:43
C'est le fils caché des amours en Cloclo et Juvet, avec le vibrator de Julien Clerc! OoOoOoOo!!!!
zouka Le 28/09/2004 à 15:44
Oui entre mon compatriote Patrick juvet et le groupe il etait une fois… mais ca passe, c'est sympa
Abronsius Le 28/09/2004 à 15:45
Bon c'est du repompé de Cloclo mais il faut quand même relever le magnifique vibrato en fin de chaque phrase, y a du boulot : bravo l'artiste !
tintin au congo Le 23/10/2004 à 05:59
Patrick Juvet, Chamfort, Cloclo, oui bien sûr… mais on sent quand même une nette influence de Brassens, là, mais alors nette. Si !
DoubleGroin Le 19/01/2005 à 19:28
y a un ptit peu de C Jerome aussi…
Bouzi Le 19/01/2005 à 19:37
C'est clairement un pastiche d'Alain Chamfort et de son vibrato (période disques Flèche) et non pas de Patrick Juvet. Mais je reconnais que Juvet n'est pas loin…
Quant à Brassens, c'est vrai qu'on y pense pas tout de suite, mais finalement, c'est évident. J'aurais même dit Barbara (même sobrité) ou Les Frères Jacques (je cherche…).

Le producteur de ce disque est Claude Puterflam, qui a beaucoup travaillé avec Michel Pelay (co-compositeur d'une partie des tubes d'Alain Chamfort).
djhector Le 19/02/2005 à 19:02
le clone hybride de Véronique sanson et patrick juvet (pour ceux qui connaissent le sketch de kad et o (sur le clone de darry cowl et véronique sanson, avec ce superbe vibrato sur "petit canaillou…). Hadi Kalafate a joué dans les premiers groupes de dutronc, je crois.
McLane Le 22/03/2005 à 10:45
C'est vrai que la pochette fait énormément penser au magazine Podium. Y'a même le Whaou…
Yohmgaï Le 06/06/2005 à 17:43
Pas aussi bon que la premiere face, dommage qu'on reconnaisse de temps en temps la même mélodie… mais bon, ils sont forts ces chewing gums ^^
secrech77 Le 16/08/2005 à 13:58
euh! on dit le "vibrato" ou le "vibrator" de Julien Clerc?
Suzanne_A Le 03/10/2005 à 02:46
On dit bien vibrator. Par contre, je ne sais pas ce que Julien Clerc en fait. Faudrait demander à Tryphol.
charlesx Le 02/11/2005 à 19:26
Pas possible, c'est Patrick Juvet ! Il y a un mélange subtil de "La musica" et de "Rappelle-toi minette" et un zeste de Claude François mais beaucoup de Patrick Juvet surtout. Moi, j'aime bien !
vistemboire Le 30/11/2011 à 18:06
Voilà un pastiche drôlement bien fait, que ce soit les paroles, la musique et l'interprétation : un condensé de Juvet, de Cloclo, de Chamfort ou autres de la même période. Par contre, je ne vois vraiment pas le rapport avec Brassens ou Barbara ; les paroles sont nulles et creuses, même si cette nullité est évidemment voulue et travaillée par le parolier pour être juste un peu caricaturale… C'est bien du second degré !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !