Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Alain Bleuzen - La Transaméricaine

Voir du même artiste


Titre : La Transaméricaine


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Alain Bleuzen


Durée : 3 m 18 s


Label : Bretagne TranAmerica


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

12 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ça fait maint'nant plus de cent ans, que l'premier émigrant,
S'en est allé de la Bretagne, chercher le nouveau monde,
Il n'avait pas une grosse valise, mais était plein d'espoir,
De découvrir la terre promise, le pays du dollar.

De bon matin, il a quitté Gourin,
Il a traversé l'Atlantique, pour trouver l'Amérique,
Alors depuis, des milliers l'ont suivi,
Construire dans ce pays lointain, le monde américain.

Ils s'embarquaient dans l'port du Havre, sur un grand paquebot,
Ils étaient fiers, ils étaient braves, de faire le monde nouveau,
Arrivant au port de New York, contemplant la statue,
Qui allait leur donner la force, la foi et la vertu.

De bon matin, il a quitté Gourin,
Il a traversé l'Atlantique, pour trouver l'Amérique,
Alors depuis, des milliers l'ont suivi,
Construire dans ce pays lointain, le monde américain.

Ils ont trouvé des Irlandais, des Italiens , des gallois,
Ceux qui voulaient parler français, sont partis au Canada,
Certains viennent toujours au pays, presque tous les étés,
Pourtant tout leur paraît petit, sauf notre façon de manger.

Quand l'été vient, ils vont revoir Gourin,
Ils retraversent l'Atlantique et quittent l'Amérique,
Ils reviennent ici, retrouver leur pays,
De beaux massifs armoricains, loin du pays ricain.

Un de ces jours, on s'envolera pour voir les USA,
Avec nos guitares, nos chansons et un accordéon,
Paraît qu'y a pas qu' Michael Jackson, Elvis ou Madonna,
Ils ont aussi du Jazz, du Funk, du Blues dans chaque état.

C'est pour demain, le rêve américain,
On va traverser l'Atlantique, découvrir l'Amérique,
Voir ce pays, qu' nos ancêtres ont construit,
Visiter ce pays lointain, Amérique, à demain.

Early morning, he has quit Gourin,
He crossed over the Atlantic, to find America,
Since that time, many have followed him,
To start in this faraway land, an american life.

Transcripteur : Yakasiti
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

16 commentaires (dont 1 archivé)
Decibelfm Le 03/03/2004 à 12:19
Bretagne, terre de transhumance et productrice fertile de bides. Qu'en dirait Philippe Mordan ?
lanz Le 03/03/2004 à 18:47
Avec au début l'air traditionnel américain Susanna et à la fin, le moins traditionnel « Ils ont des chats poreux »…
Doc' Le 16/06/2004 à 08:59
Au niveau représentation géopolitique, il faut quand même remarquer que, sur la pochette, le drapeau étasunien se répand largement sur l'Amérique du Sud, je pense qu'il y a ici de la part du chanteur - au niveau vraisemblablement inconscient, certes - une claire dénonciation d'une situation de domination politique, économique et culturelle. Quant au drapeau français, on voit que le chanteur est Breton, car il tourne en ridicule (stratégie O combien classique de la dénonciation par la dérision) la bannière de la France qui occupe la Bretagne depuis déjà trop longtemps et qui, par sa poltique de domination politique, économique et culturelle, pousse les fils de Bretagne à l'émigration (avec une analogie chantée à la situation vécue par les cousins celtes d'Irlande)…
Soit cette chanson est clairement engagée, soit j'aurais mieux fait de prendre un deuxième café.
Curieuzeneuze Le 16/06/2004 à 11:59
Il me semble aussi que le dessinateur a un peu dépassé les anciennes frontières de la Bretagne d'avant Vichy (englobant Nantes) … ;o)
yakasiti Le 30/07/2004 à 15:15
Quelle musique endiablée……et des paroles bilingues s'il vous plaît…d'allieurs soyez indulgent sur la transcription…Paul West n'a pas un accent "so british"….. [Thanks]
jfpavo Le 18/11/2004 à 10:32
Un bide, oui, mais un gentil bide bien entraînant.
Esthete_de_vice Le 02/06/2005 à 11:56
Saluons le beau boulot du fils de Paul West qui a colorie la mer avec ses crayons de couleur…
M'sieur Eddy Le 25/10/2005 à 10:35
Et un joli drapeau Thailandais barrant notre belle France. .
Wallaby01 Le 12/12/2005 à 00:12
C'est très "cocorico" tout ça… Et vous avez remarqué que sur la pochette du disque, la Bretagne est aussi grande que les USA… toujours aussi prétentieux nos voisins français  ;-) Sans racune les frenchies, je viens de passer 2 ans dans votre joli pays!
Edym Le 25/01/2006 à 08:22
Pour info: les paroles sont loin d'etre completement idiotes. Il y a en effet eu des centaines de Bretons, tous originaires de Gourin (petit village proche de Quimper) qui ont emigre aux USA. La tendance s'est etalee sur environ 90 ans. Les premiers installes faisaient venir les plus jeunes, etc… Parfois certains rentraient au pays finir leurs jours. Parmis les associations de Bretons installes aux USA, celle qui regroupe les "anciens" de Gourin est la plus etendue et la plus efficace. Je suis moi-meme Breton habitant aux USA depuis 8 ans. Je ne suis pas de Gourin, contrairement a ma grand-mere qui y est nee. Au travers de leur assoc, j'ai rencontre des cousins eloignes dont les ((arriere)(grands))parents avaient emigre.
A part ca: la pochette du disque est en effet minable, comme l'ont si bien souligne les commentaires precedents. Il aurait ete plus judicieux de comparer les drapeaux US et Breton qui sont tres similaires et dont les composantes ont des significations analogues.
darkbloa Le 22/02/2006 à 10:09
Un Vrai intégrsite Breton, il nous a dessiné une Bretagne un peu grosse comparé à ce qu'elle est actuellement …
bidenis Le 19/03/2006 à 19:01
Avant de voir les paroles, j'ai cru que la dernière strophe était en Breton ;)
Mikpique Le 11/03/2007 à 10:09
C'est un bel hommage rendu à tous ces Francais qui sont partis construire l'Amérique depuis l'émigration européenne du 18è siècle. N'oublions pas que nombreux Francais se sont illustrés par leur compétences dans l'histoire du Nouveau Monde (Detroit, ville créée par Antoine de la Mothe, Serge de Nîmes, et plein d'autres choses). N'oublions pas également les 170 000 Francais vivant actuellement aux USA.
Maeva70 Le 11/03/2007 à 15:45
La transe américaine plus connue sous le nom de : fièvre du samedi soir!!
Claude Bukowski Le 01/04/2010 à 21:01
Pour compléter le commentaire d'Edym : sur la place principale (très pentue !) de Gourin, aux sympathiques bistrots où l'on cause plus souvent breton que français, on peut voir une réplique de la statue de la Liberté de Bartholdi, à échelle réduite certes ; mais elle marque bien la fierté de la ville de Gourin d'être la capitale de l"émigration bretonne aux Etats-Unis.

Cela dit, Gourin est quand même un peu plus qu'un petit village ; disons, une petite ville, pour rétablir la réalité :)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !