Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

Massacre à la bidonneuse - Émission 07 (Lapin salinge with diamonds)

Voir du même artiste


Titre : Émission 07 (Lapin salinge with diamonds)


Année : 2004


Auteurs compositeurs :


Durée : 30 m 44 s


Label : Bide et Musique


Référence : 07



Présentation : Émission animée et réalisée par Doudoucoincoin, le canard arithmétique, avec la participation du Lapin de France et du professeur Lechaque, spécialiste en crypto-cuniculologie

Vincent Malone - Pot-pourri

Les 4 barbus - La pince à linge (d'après la Cinquième symphonie de Ludwig van Beethoven)

Arielle Dombasle - Pavane pour un amour divin (d'après Pavane, de Gabriel Fauré)

Gérard Lenorman - La belle et la bête (version originale de Deuxième rendez-vous, de Jean-Michel Jarre)

La famille Maestro - Le train-train quotidien (d'après la Neuvième symphonie d'Anton Dvořak)

William Shatner - Lucy in the sky with diamonds (d'après la chanson des Beatles)

Ekseption - Italian concerto (d'après Johann Sebastian Bach)

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires
yuhanda Le 01/03/2004 à 14:26
Aiie c what? aiiiiee c captain
el pato salvaje Le 04/03/2004 à 15:35
Ah non c'est ici que je dois dire « pas de quoi mon canard ».
¡Que coño este conejo salvaje!
jacques vabre Le 06/03/2004 à 10:03
Vincent Malone, le Thelonius Monk du cornet a pistons.
lcatinaud Le 02/07/2004 à 20:27
AAAAAARgh ! Arrêtez ces beatles de l'espace ! Des boules quièèèèèèès, vite !
LGM Le 23/07/2005 à 10:04
Delirant le Doudoucoincoin. J'en veux encore et encore!
abbey_road Le 23/07/2005 à 10:29
Un vrai massacre du tube "beatlesien"! Une décomposition en quelque sorte… Pauvres Fab4!
Trocol Harum Le 17/11/2011 à 10:21
On est loin (ou près) de "l'usine in the sky" des Beadochons. Mais c'est pas pire que l'interprétation de Wing Han Tsang, la chanteuse sino-new-zélandaise (Je viens de réécouter l'album !!!.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !