Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Pijon - Vies parisiennes

Voir du même artiste


Titre : Vies parisiennes


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Jérôme Pigeon


Durée : 3 m 31 s


Label : New Deal


Référence : 880 811-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

14 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Paris s'allume, il fait encore nuit
Les premiers levés, les derniers en vie
Accros à mourir à la vie mondaine
C'est le marche ou crève de la nuit parisienne
Brouillard dans les yeux, goût d'alcool dans la bouche
Souvenirs silencieux d'une nuit qui se couche
Un plan de batterie disco résonne encore dans ta tête
Sur tes lèvres danse toujours l'éternelle cigarette

Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
How-Hooooo

Habiter une vie qui ne te fait plus frémir
En lisetant mes mots qui ne veulent plus rien dire
Ou perdu dans la jungle du paris labyrinthe
Tes sourires méprisants n'effaceront pas tes plaintes
Tout comme les fourmis qui changent à Saint Lazare
Je t'oublie, je t'ignore, toi le triste fêtard
Mais toi qui fut mon pote, compagnon de l'enfance
Mais pourquoi avons-nous perdu notre innocence

Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
How-Hooooo
(instru.guitare)
Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
Howho, Vies Parisiennes
How-Hooooo

Paris s'allume, il fait encore nuit
Les premiers levés, les derniers en vie
Accros à mourir à la vie mondaine
C'est le marche ou crève de la nuit parisienne
Brouillard dans les yeux ou goût d'alcool dans la bouche
Souvenirs silencieux d'une nuit qui se couche
Un plan de batterie disco résonne encore dans ta tête
Sur tes lèvres danse toujours l'éternelle cigarette

Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
How-Hooooo
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
How-Hooooo
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
How-Hooooo
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
How-Hooooo
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
Ho-Who Vies Parisiennes
How-Hooooo

Transcripteur : Bubulubis
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires
morphee Le 29/02/2004 à 21:49
45 tours de Pijon sous son vrai-faux nom antérieur à "Cache-cache Party" mais qu'il lui ressemble quand même pas mal…
Pochette signée Tristan.
BiScotti Le 02/03/2004 à 18:27
C'est très exactement ce que je vis en ce moment. Merci Jérôme Pigeon de mettre des mots, avec 20 ans d'avance, sur mes émotions.
Bouny Le 11/03/2004 à 16:35
Oulah il a l'air en colère le p'tit monsieur…faudrait lui dire d'articuler ou alors de baisser l'accompagnement du synthé…c un peu brouillon tout ça quand même!
harel Le 20/04/2004 à 13:23
ressemble un peu à du manaranche!
bubulubis Le 11/07/2004 à 02:08
NoctamBus - Dominus - Dormitorius
Personne n'est à l'abris des fientes de Jérôme à Paris… :p
[Merci pour les paroles]
Matmatkrasus Le 20/09/2004 à 14:50
Le break de batterie est cosmique
Le Sapin Sobre Le 01/09/2005 à 22:37
L'inspiration de Louise Attaque pour Nuits Parisienne?
sadapop Le 21/12/2008 à 12:48
Une grande leçon de dé-s'arrangements musical sans complexe.
ÇA tombe comme ça tombe, un vrai bordel de grosses caisses, et donc, un bide-On.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !