Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Le Bébête Show - Hou la la qu'est-ce qu'on a trinqué ! (Bonne année 92)

Voir du même artiste


Titre : Hou la la qu'est-ce qu'on a trinqué ! (Bonne année 92)


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Jean Amadou - Stéphane Collaro - Jean roucas / Philippe Casanova - Jérôme Lemonnier


Durée : 4 m 2 s


Label : Une Musique


Référence : CFC 4520-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

17 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

(Mitterrand) : Je l'ai appelée "A ma botte"; Cresson , à ma botte ! Botte de cresson. Je vous promets qu'en dépit des apparences, elle est intelligente . Elle a des solutions simples pour tout
(?) : Tu parles
(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(Cresson): Chéri-chéri, qu'est ce qu'on a comme grèves aujourd'hui
(Mitterrand) J'en sais rien
(Roucas) : Vous avez Air Inter qui est en grève
(Mitterrand) Oh ceux là hein, qu'ils soient en grève ou en retard, je vois pas ce que çà change pour les voyageurs
(Roucas) : Vous avez les fonctionnaires également qui sont
en grève
(Mitterrand) Oh les fonctionnaires, hein, qu'ils foutent rien chez eux ou qu'ils foutent rien au bureau, je vois pas tellement la différence

(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Ouh la la Ouh la la qu'est ce qu'on a trinqué
(Giscard) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Quel beau cadeau dieu nous a fait
(Mitterrand) A ma botte
(chœur) : Ouh la la Ouh la la

(Chirac): Elle a dit qu'elle allait prendre des mesures qui n'allaient pas faire plaisir à tout le monde . Alors à qui çà va pas faire plaisir ? Dis-le ! Parle! Dis-le ! Allez, parle, ou je te pince!
Tiens, je la pince!
(Cresson): Aaaie! Eh bien, je prendrai l'argent aux con aux con
(Chirac): Aux contribuables. Oui, oui, tu peux les appeler cons, ils ont l'habitude !

(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Ouh la la Ouh la la qu'est ce qu'on a trinqué
(Giscard) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Cà pour parler, elle aime parler
(Mitterrand) A ma botte
(chœur) : Ouh la la Ouh la la

(Roucas) : Ah oui, il faut plus qu'elle parle ; c'est une catastrophe! En trois jours, elle nous a fâchés avec les Anglais, avec les pédés, avec les Japonais . Les Japonais, les Anglais, je m'en fous ! Les pédés, c'est grave!
(Roucas) : Pourquoi c'est grave d'abord ?
(Mitterrand) : Parce que les pédés, çà vote !

(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(Toshiro Nakasone - mais avec un accent africain à la Michel Leeb): Monsieur le Président, sayonara. Madame Cresson, elle a également dit que les Japonais étaient des rats!
(Mitterrand) : Oui, c'est vrai, les Japonais sont des rats. Eh bien ils n'ont qu'à épouser les Anglais, comme çà çà fera des tapettes à rats !

(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Ouh la la Ouh la la qu'est ce qu'on a trinqué
(Giscard) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Seul un miracle peut nous sauver

(Mitterrand) Mes amis de gauche , écoutez la parole de Dieu; en vérité je vous l'Edith
(Marchais) : Oh ben dis donc, çà commence bien
(Mitterrand) : Oremus, prions: saint IFOP, veillez sur nos sondages
(?): Donnez-nous enfin un premier ministre à la page
(Mitterrand) : Et délivrez-nous du Chirac et du Giscard et protégez-nous du Lepen Ainsi soit-il
(Marchais) : Dominez vos biscuits et écumez les spiritueux tuo

(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Ouh la la Ouh la la qu'est ce qu'on a trinqué
(Giscard) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Seul un miracle peut nous sauver
(Marchais) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Ouh la la Ouh la la qu'est ce qu'on a trinqué
(Giscard) : Bonne année, bonne santé
(chœur) : Seul un miracle peut nous sauver

Transcripteur : outyophis
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires (dont 2 archivés)
gregoune Le 28/12/2003 à 22:21
Ont sent bien le le style musical de l'année 91, le sampleur et l'ordinateur a bien marché ! Quelle daube !
kitsch-paris Le 03/01/2004 à 20:52
Mais ça n'a pas vieilli !
nan, je déconne, hein…
yakasiti Le 04/01/2004 à 19:48
On reconnait l'objectivité propre à Jean Roucas vis à vis du gouvernement de l'époque! Exceptionnel! Le bébéte show me manque…
SLeK Le 19/08/2004 à 22:39
Ca manque quand même de grigrigrigri et de crac crac !
outyophis Le 26/08/2004 à 11:48
Voilà les paroles , je n'ai pas essayé de retranscrire les effets pseudo-techno et scratching; c'était déjà assez pénible [merci pour la peine]
Bretzelliquide Le 26/08/2004 à 22:42
"(Mitterrand) : Oui, c'est vrai, les Japonais sont des rats. Eh bien ils n'ont qu'à épouser les Anglais, comme çà çà fera des tapettes à rats !"
Je crois que là tout est dit sur notre ami Roucas… Pas étonnant que ça passait sur TF1, ça…
luisenrique Le 30/08/2004 à 02:33
Bretzelliquide, écoute la chanson. C'est hélas vraiment ce qu'avait déclaré Edith Cresson sur les japonais et les anglais. Et c'est ce qu'ils rappellent dans la chanson. Donc c'est bien plus sur E. Cresson qu'il faut tirer, plutot que sur Jean Roucas…
Klakmuf Le 03/09/2004 à 19:23
La mère Edith Premier Ministre a représenté, comment dire, une sorte d'impasse politique. Il n'y avait jamais eu de précédent. Gageons qu'il ne saurait y avoir de réplique. En outre, le Président Mitterrand lui avait indiqué qu'elle avait le devoir d'être impopulaire. Rarement Premier Ministre se sera aussi fidèlement acquitté de ses devoirs.
slater74 Le 01/12/2005 à 09:25
A croire que mettre Edith Cresson à Matignon était un complot anti-feministe.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !