Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Ubaldo - Un vieux, la nuit de Noël

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Un vieux, la nuit de Noël


Auteurs compositeurs : Diana Giuseppe


Durée : 4 m 21 s


Label : Ronnex Records


Référence : R 1516


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

La plus belle et plus douce nuit de l'année vien de tomber sur un petit village tout emmitouflé sous un blanc manteau de neige.

Dans toutes les maisons résonnent les chants et les rires des enfants.

Ils déballent, avec joie, les merveilleux cadeaux déposés par miracle dans leurs petits souliers.

Les sapins rivalisent de beauté. Leurs longues guirlandes argentées scintillent dans la nuit, la plus belle de toutes les nuits.

Les feux crépitent joyeusement dans les cheminées et il fait si bon se réunir autout de la table si richement garnie.

Cependant, au dehors, les flocons tombent de plus en plus serrés. Et, dans la bise glacile, un vieux, seul, triste et fatigué, frissonnant sous un vieux manteau, marche dans la nuit. Les flocons se perdent dans ses cheveux blancs aussi blancs que la neige qui les recouvre. Le dos courbé par les années, les mains rougies par le gel, un vieux, la nuit de Noël.

Son petit chien, son unique compagnon, pleure tant il a froid.

Doucement, il se baisse, le prend dans ses bras et s'enfonce lentement dans les bois. Bientôt, il arrive devant une petite maison ; comme il ferait bon s'y arrêter un instant ! Mais il n'y a pas de lumière aux fenêtre, et le feu se meurt lentement dans la cheminée.

Un jeune garçon est là, endormi devant la table vide, où il a dressé un petit sapin. Nicolas n'a jamais connu son père et sa mère l'a quitté au début de l'hiver. Et ce soir, de froid, de peur et de faim, il s'est endormi en pleurant.

Le vieux dépose son petit chien. Bientôt, il est de retour chargé d'un gros fagot. Soudain, le feu s'anime dans la cheminée. Le vieux s'assied devant la douce chaleur et sort son canif. De ses doigts agiles naît bientôt une jolie petite maison dans laquelle un âne et un bœuf surveillent le sommeil d'un tout nouveau-né.

Il garnit alors le sapin. Sa vieille chemise devient guirlande, et les quelques illustrés qui traînaient çà et là deviennent étoiles.

La flamme d'une bougie tremble au pied de la crèche.

Il dépose alors son dernier morceau de pain sur la table, son petit compagnon près du petit garçon et son beau canif au pied de l'arbre.

Seul, il s'enfonce alors dans les bois.

Minuit ! Les cloches sonnent ! au loin !

Le vieux s'est agenouillé dans la neige immaculée.
Les yeux tournés vers le ciel, un vieux est mort la nuit de Noël.

Mais non loin de là, dans une petite cabane, un petit garçon et un jeune chien remercient en chantant le père Noël et cette chanson, comme un bouquet de roses, se dépose doucement sur la tombe d'un vieillard.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

18 commentaires (dont 2 archivés)
ventolin Le 10/12/2003 à 21:12
C'est interminable – j'imagine les types qui jouent derrière, s'endormant sur leurs instruments. Et le type qui narre, il est grandiose – c't'envolées émotionnelles dans la voix. Rha!
x-Coach Le 18/12/2003 à 10:42
Comment est-il possible de chanter ça sans pouffer, voire même éclater de rire ?
fredobeutlin Le 19/12/2003 à 14:31
Ventolin, il n'y a pas d'instruments derrière, un synthé ça ne s'endort pas (quoique, avec cette chanson, tout est possible)
MLAV06 Le 21/12/2003 à 18:23
Est-ce le même UBALDO (encore un belge) qui avait sorti en 1982 "la valse des boulangers" ?
xxil Le 31/03/2004 à 16:00
C'est bien le Ubaldo de "La valse des boulangers"… Il a commis aussi d'autres crimes dont les titres sont "Le vieux marin", "Sans toi" ou "Tu es belle"…
Je sais, tout le monde s'en fout :)
Curieuzeneuze Le 31/03/2004 à 21:25
Non, non ! Merci de ses précisions… ;o)
Fundekakpower Le 14/06/2004 à 15:01
Ainsi que "Without you", "Hawaii" et "Milano"… Qu'on se le tienne pour dit !
The Gloth Le 28/09/2004 à 22:51
Et ainsi mourut le Père Noël… ou j'ai pas suivi ?
SLeK Le 28/09/2004 à 22:52
Quand j'entend ça, je me dis qu'en fait, on pourrait facilement classer "Rémis sans Famille" au rayon comédie !
Abronsius Le 28/09/2004 à 22:52
C'est absolument génial ! Un vrai film catastrophe, une écatombe pour Noël, avalanche de malheurs pour ce pauvre gosse…
Fakir Le 19/12/2004 à 15:49
Mon Dieu! Hourteaux aura du mal à s'en remettre… C'est larmoyant, dégoulinant de "bons" sentiments bien démagogiques…
Comme disait Marcel Pagnol (de l'Académie Française) à propos du théatre de Claudel: C'est à ch..r debout!
raphdem Le 19/01/2005 à 10:51
Cela m'a tout l'air d'une chanson parlée… Dans le même style (pas "bidesque" pour 2 sous), il y a "Noël tout seul" (Yves Belluardo).
Obsidian Le 27/12/2005 à 01:38
Ne serait-ce pas là le tant attendu come back de Raphaël Vacinny ? :-)
Thorn Le 10/04/2006 à 17:17
Et le chien, il reste dans la cabane, il tente pas de suivre son maître ? Ben c'est beau, la fidélité canine ! :o)
jem's80 Le 03/06/2006 à 12:05
Ouai bhé lire seulement les paroles vous remus les trip les grands ! Et c'est un tant soit peu beaucoup réaliste…
hre mgþýe Le 13/10/2012 à 12:30
    Il est complètement crétin, ce vieux, qu'est-ce qui l'obligeait à sortir tout nu dans la neige ? Il avait qu'à rester avec le gamin, qui aurait été, je suppose, encore plus content de trouver un grand-père adoptif que de continuer à claquer de froid une fois le feu éteint, an compagnie d'un roquet.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !