Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Les Charlots - Ah viens

Voir du même artiste


Titre : Ah viens


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Rinaldi / Sarus / Filipelli


Durée : 3 m 51 s


Label : Barclay


Référence : 883 079-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

327 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[elle]
Ma chatte… s'endort sur le sofa
Je t'allume… une cigarette

[lui]
Je te mets un doigt… de vodka
Et te suss… ure des mots … tout bêtes

[elle]
Mmmmmmmm
Un désir de ten… dresse t'habite
Dans la gorge, j'ai comme un nœud

[lui]
Je sens bien ton trou… ble et très vite
Je baise… ton front et tes yeux

[Refrain]
Ah viens ! Ah viens !
Ah viens, prenons notre pied…-à-terre pour une île
Et laissons nous glisser dans le con … fort tranquille
Oui viens ! Oui viens !
Oui viens, jouissons ensemble… de l'instant heureux
Où l'on sent cul… miner le plaisir d'être deux.


[elle]
Tu tires un cou … ssin sous ma tête,
Tu lis m… es pensées, je crois.

[lui]
Tout est clair dans tes yeux qui quêtent,
Tu veux m'accue… illir dans tes bras

[elle]
Oooooh !
Tu peux me mettre, mon amour
Ce vieux tube en fond s… onore

[lui]
C'est "Love on the beat" de Gainsbourg
Ton cul… te pour Serge t'honore

[Refrain ad lib.]
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

66 commentaires (dont 7 archivés)
Sprotch Le 04/12/2000 à 23:13
Dans la série les chansons limites… Entre second degré, lourdeur et vulgarité facile. Mais le tout très bidesque =)
goose Le 26/12/2000 à 18:39
Perso je trouve ça trop bon, essayez de faire mieux avant de trouver ça vulgosse !!! Les charlots non jamais fait dans la dentelle… ;-))
calamiteux Le 13/01/2001 à 19:09
Pas la meilleure des Charlots à mon avis, mais quand même cent fois moins vulgaire que les Musclés.
Stephane Le 08/03/2001 à 11:10
Pour une fois une Charlot que je trouve pas trop nulle… faut dire que habituellement je suis vraiment pas fan… mais ici c'est tellement lourd que ca en devient risible. Dommage qu'ils insistent si lourdement entre la premiere et la seconde partie de la phrase, comme si leur public aurait ete incapable de s'en rendre compte autrement…
Rigol Le 08/03/2001 à 19:32
C'est Nicole Croisille avec Les Charlots, non ?
langusteen Le 04/06/2001 à 17:35
Sur le même album, il y avait les titres "Suce ma pine" et "la p'tite branlette"… Véridique !!!! Pushing the limits… Vive les Charlots !
nekromanttik Le 31/07/2001 à 23:50
Je sais pas si je devrais, mais bon voilà les paroles (desolé pour les fautes)!
sopa Le 17/08/2001 à 10:50
Quand j'entends ça, je me dis que les inconnus n''ont rien inventé !
Merci encore aux Charlots…
BONNAPETITBIENFUR Le 13/11/2001 à 20:32
Dans leur spectacle de 1992, les inconnus avaient fait une parodie intitulée "Hervé c'est bonnard !" avec le mème style de paroles.
Qui a copié qui ? je pense que les charlots c'est bien plus vieux non ?
gael27 Le 14/11/2001 à 19:46
La chanson là date de 1985 donc C les Inconnus qui copient.
crazy_horse Le 19/12/2001 à 09:49
Du grand art. Bravo!
Ultra Le 21/12/2001 à 21:08
Très bien et distrayant !
a.louchet Le 24/12/2001 à 00:46
Je reve d'un diner aux chandelles avec cette chanson en fond sonore.
milli Le 31/12/2001 à 00:03
ils ont toujours été très sentimentaux…
tachon Le 31/12/2001 à 11:08
Peut-on avoir les autres titres de l'album?
gael27 Le 10/01/2002 à 17:26
L'album s'appelle "les charlots interdits" et tout le reste est d'une élégance sans limite. Yeux chastes, ne regardez pas la suite:

1. Suce ma pine
2. Ah! viens!
3. Staphylocoque blues
4. La p'tite branlette
5. Neurochimie mon amour (coït à tokyo)
6. Le grand vicaire
7. L'Islam classe x
8. Le gosse pèle
9. La méthode à Mimile
10. J'ai dû fumer une merguez
11. Histoire merveilleuse
12. Sois érotique

Voila

[Non, ça c'est une compil' beaucoup plus tardive, l'album original « Fesse en rut majeur » (1985) comprenait :

1. Ah viens !
2. Staphylocoque blues
3. La p'tite branlette

1. Suce ma pine
2. Neurochimie mon amour
3. Le grand vicaire (paroles de Brassens)

Objectivement, seuls « Ah viens » et « Le grand vicaire » méritent le détour, les autres sont assez nulles, sans inventivité) (hre)]
coyottedesneiges Le 31/03/2002 à 04:36
Il manque une autre chanson toute pleine de délicatesse et de sensibilité: "Je bande" :o)
calamiteux Le 01/04/2002 à 01:54
Ignorance et désinformation : le vrai titre de la chanson en question est Histoire merveilleuse, et elle est dans la base de Bide-et-Musique !
Kinder.mmmmm Le 06/06/2002 à 18:25
Terriblissimes Charlots !!!! Quoi les paroles ne sont pas choquantes :)

Ce sont les esprits pervers qui pensent que le mot suivant sera vulgosse.

Vive les Charlots !!
Watman Le 07/06/2002 à 17:53
Franchement, faut les trouver les paroles, quand meme :-)
Renauld a fait la meme chose avec sa chanson "La jeune fille du métro"
andré63 Le 03/11/2002 à 15:56
c'est lors d'un emission de Laurent Ruquier que je l'ai entendu la première fois et c'est bien Nicole Croisille !!Perso, je trouve ça très drole
yolande81 Le 05/12/2002 à 10:19
Grandiose. En revanche le "Tout est clair dans tes yeux kikette" soit y'a pas de jeu de mots soit c'est juste "quéquette" soit je comprends pas…..
kakalrisse Le 06/12/2002 à 21:06
Debby stooket, c'était pas Amanda Lear ? [non]
Quand à "la jeune fille du métro", si Renaud l'a bien chantée en concert, ce n'est malheureusement pas de lui mais de …  ? (chanson réaliste du début du siècle)
iarl Le 29/01/2003 à 23:14
Ca me fait penser à Hervé C'est Bonnard, des Inconnus …
J'enfonce… ma clé dans la serrure
Tu écartes… tes rideaux mon amour
Prends-moi… un verre de Porto
Tu me suss… ures à l'oreille de doux mots
etc, etc
(woups, déjà dit plus haut, sorry)
moimoi64 Le 29/08/2003 à 21:56
Lettre de george sand à Alfred de Musset:

Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi, en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour ou je veux me
mettre.
( lire un vers sur deux )

Musset s'empressa de répondre :


Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un cœur
Que pour vous adorer forma le Créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

( Lire le premier de chaque vers )

Pour les amateurs du genre… mais cette fois un peu plus fin… si je puis dire…
Jojo_Globe_Trotter Le 24/09/2003 à 11:32
Ces deux lettres sont indépendantes.
La lettre de Musset est une invitation à laquelle George répondit selon le même principe :
Cette insigne faveur que votre cœur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
amaïh Le 28/09/2003 à 14:24
Fernadel aussi a quelque chose dans le genre, j'ai entendu ça une fois avec grand étonnement, apparement c'était à la mode dans les années 30 aussi. On en pense ce qu'on veut, mais faut le faire, non? Bobby Lapointe en a une aussi, moins coquine/vulgaire (choisisssez), une histoire de salle de bain…
Zalinass Le 07/10/2003 à 08:59
Amaïh : cette superbe chanson de Bobby Lapointe s'appelle " Le Tube de Toilette "
blablator75 Le 30/10/2003 à 12:00
Et Bobby Lapointe a aussi fait une chanson coquine dans le même genre qui s'appelle "comprend qui peut".
Extrait (malheureusement je ne connais pas les paroles par cœur):
"Il sait ce dont j'ai envie
Il n'est pas si bête
Il sait que c'est de son vi-
Goureux corps d'athlète"
Et ainsi de suite…
Exhumil Le 08/03/2004 à 11:49
C'est un truc qui ne pouvait pas se concevoir "chanté à moitié" … heureusement, l'interprète féminine s'investit bien ;-)
bill_baxter Le 04/06/2004 à 22:28
On pourrait appeller cette chanson - comme celle d'Hervé Cebonnard- de la césure humoristique….
gundulo Le 14/08/2004 à 10:01
oui mais alors pourquoi ne retrouve t'on pas cette fabuleuse chanson sur le best of de nicole ? c'est trop bien chanté,en plus ! à sa place j'aurais pas honte…
hamster.fou Le 26/08/2004 à 10:49
Rinaldi a la voix idéale pour ce genre de chansons. Je craque! :-P
DelphaX Le 16/09/2004 à 11:03
Monumental ! comme souvent avec Rinaldi et ses potes ! ;)
Mout! Mout! Mout! Le 16/09/2004 à 11:10
Fabuleux!! et c'est tellement mieux ecrit que celle des Inconnus!!
M4squer4de Le 02/11/2004 à 13:24
J'ai honte… J'ai mis plus d'un quart d'heure à m'apercevoir que "Debbie Stoockett" ça se lisait à l'anglaise et qu'il y avait un jeu de mot…
lizzzou Le 14/01/2005 à 14:53
Géniale, cette chanson des Charlots, j'adore… Bon, ok, c'est pas la plus élégante, mais tellement "subtile", je ne m'en lasse pas.. par rapport à d'autres titres de ce style, je trouve celui-ci pas si lourdingue..Oui, ça rend bien en fond sonore, lors d'un dîner aux chandelles… perso ça me met plutôt de bonne humeur  ;-])
jericho Le 09/07/2005 à 10:02
Dans la même veine que "c'est trop c'est trop"
Pcmusic Le 27/09/2005 à 12:02
J'avais trouvé le 33 tours vinyle neuf pour 15F aux Puces de Clignancourt. À l'intérieur il y a un slip en carton découpé… Ça doit être un collector maintenant ! Le titre original n'est pas "Les Charlots Interdits" mais "Messe en rut majeur". Je l'ai retrouvé en CD remasterisé avec bonus tracks. On peut encore le trouver sur Internet pour moins de 15€
jock2 Le 20/10/2005 à 19:06
Et la censure ne censura pas… L'art et la manière de frapper FORT !
francis lax Le 07/01/2006 à 18:01
en plus d etre les idoles de toute une generation ( qui avait 10 ans a l epoque….)
les charlots restent avant tout de supers zicos. leur slow groove et leur paroles prouvent bien qu ils carburaient a autre chose que le saucisson a l ail ( voir les charlots contre dracula ) voir aussi la biographie des charlots ou ils avouerent avoir pris toutes sorte de drogue…si ca donne une chanson comme celle la….pourquoi pas….
rivo Le 09/01/2006 à 11:25
Oups !!! le titre de l'album est "fesse en rut majeur" !!! Une merveille !! (avec un inédit de Brassens…) Il est précieusement conservé dans mes vinyls les plus….meilleurs !!
Filopat Le 01/02/2006 à 23:27
Pour la petite histoire, c'est bien Nicole Croisille qui fait la voix féminime sous le pseudonyme ultra-classe de Debbie Stoockett!!! [Déjà mentionné sur la fiche]
gael27 Le 19/05/2006 à 10:18
Après pleins d'écoutes, il se trouverai que ça pourrait être une parodie de "Amoureux fous" d'Herbert Léonard et Julie Pietri. Qu'en pensez vous?
bill_baxter Le 18/03/2007 à 20:05
Pour Watman et Kakalrisse "La jeune fille du métro" est en fait une chanson nommée "Idylle souterraine" (paroles : Louis Hennevé/ musique: Gaston Gabaroche) créée en 1933 par le chanteur Jean-Loup (alias Jean Rousselière). La version enregistrée en mars 1933 (Boccace 507A / Matrice 6175 BKP)
Gigithegigiiiiiii Le 18/01/2008 à 20:09
IL y a le Brassens paillard dans cet album (Le grand vicaire).
La sous pochette est très intéressante.
Ce disque à été un faux collector. Il y a quelques années en convention, il coutait son prix et maintenant on peut le récupérer à 1 ou 2 euros. L'étiquette "Interdit" a fait son œuvre mais il n'a pas du etre pilonné
Mikpique Le 20/02/2008 à 00:05
Regardez bien la jaquette: la mode des strings et des tatoos avant que la mode ne défèrle 10 ans après…
Ürbock Le 06/09/2009 à 20:42
Dans le même genre (c'est à dire qu'à la fin des vers, c'est pas les mots qu'on attendait*), et toujours des Charlots, il y a "Ouvr' la f'nêtre".
Et dans la base, on trouve Gérard Jugnot avec "Le choix dans la date" (titre contrepéteur en bonus).
- - - - - - - - - - - - - - - -
* (je ne suis pas littéraire et j'ai la flemme de chercher l'expression correcte)
Wonderful Chaudo Le 31/01/2010 à 15:20
Pour répondre a balbaltor , la chanson de Bobby Lapointe c'est "Marcel".
Frofro Le 07/04/2010 à 00:47
on a déjà eu la même chose 2 ans avant avec "c'est trop c'est trop" comme disait jericho, du coup on prend moins de plaisir je trouve.
Prince Taz Le 28/07/2010 à 02:09
Pour repondre a Wonderdul Chaudo qui repond a Balbator. Non! Le titre de la chanson est bien "Comprend qui peut". Il est en effet question de Marcel dans cette chanson mais ce n'est pas le titre. Il y a bien une chanson de Boby dont le titre est "Marcelle". L'heroine y a l'œil vif, la fesse. la fesse fraiche et le sein arrogant (l'autre sein, l'autre fesse et l'autre sein egalement). Rien a voir donc avec le type de chanson dont il est question dans cette fiche.
cosmoroupette Le 04/12/2010 à 20:28
Pour continuer dans la comparaison, ce style de chanson a toujours été pour moi le "style Pierre Vassiliu" avec Alain,Aline , Ma Cousine et Mon Cousin, Alice, …
musicauto Le 01/05/2011 à 22:01
Fin et coquin dans l'art de suggérer la vulgarité sans y tomber et mélodieux en plus!
Steph0908 Le 15/01/2012 à 00:11
Pour répondre à Ürbock : les Charlots ont enregistré "Ouvr'la f'nêtre", mais c'est une chanson de 1921, écrite par J. Prévost et M. Montier, interprétée à l'origine par un certain André Billou (d'après le livret de l'album "La plus folle histoire de la chanson" de Chanson Plus Bifluorée)
Profshadoko Le 12/08/2012 à 11:09
Et ça, c'est pas dans le journal du hard de bide. Normal.
Fillmorejive Le 11/08/2013 à 23:22
Très très fort! "jouissons ensemble… de l'instant heureux
Où l'on sent cul… miner le plaisir d'être deux"
Anéthénos Le 06/05/2014 à 23:32
Pour revenir à Bobby Lapointe et aux "assonances maheureuses", - pas pour tout le monde ! - Marcel est évidemment un chef d'œuvre, mais plutôt que le "tube de toilette" assez anodin, je conseille le "saucisson de cheval", surtout la deuxième version (Votre belle-mère de Grasse et votre père de Houilles…).

Et pour "Ouvre la fenêtre", citons l'excellente version de Yvon Etienne.
Anéthénos Le 06/05/2014 à 23:45
Quand au "Grand Vicaire", attribué à Brassens, c'est une chanson paillarde très ancienne. Il est possible que Tonton Georges ait remanié quelques paroles et ajouté une astuce ici ou là, mais on trouve trace dans des versions diverses parfois aussi modernes ("La coutume chez nous")
Chez nous le vélo, c'est une coutume, (bis)
Mon papa, il fait le cadre(bis)
Ma maman, elle fait la selle,(bis)
Et le curé la pompe(bis)
Et le grand vicaire toujours par derrière (bis)
N'a jamais pu la pomper (bis)
Et c'est ce qui l'emmerde!!!(bis)
etc
abbey_road Le 01/03/2016 à 12:35
Les paroles sont bien trou… vées. Musicalement aussi, on sent bien la présence du big band.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !