Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Joy Division - Love will tear us apart

Voir du même artiste


Titre : Love will tear us apart


Année : 1980


Auteurs compositeurs : Ian Curtis - Bernard Sumner


Durée : 3 m 25 s


Label : Factory / Virgin


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

When routine bites hard,
And ambitions are low,
And resentment rides high,
But emotions won't grow,
And we're changing our ways,
Taking different roads.

Then love, love will tear us apart again.
Love, love will tear us apart again.

Why is the bedroom so cold?
You've turned away on your side.
Is my timing that flawed?
Our respect runs so dry.
Yet there's still this appeal
That we've kept through our lives.

But love, love will tear us apart again.
Love, love will tear us apart again.

You cry out in your sleep,
All my failings exposed.
And there's a taste in my mouth,
As desperation takes hold.
Just that something so good
Just can't function no more.

But love, love will tear us apart again.
Love, love will tear us apart again.
Love, love will tear us apart again.
Love, love will tear us apart again.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

18 commentaires (dont 4 archivés)
morphee Le 03/09/2003 à 22:56
Enregistré fin 1979 et sorti en 1980, peu de temps avant le suicide du leader du groupe, Ian Curtis. La légende veut qu'il se soit pendu en écoutant "China Girl" d'Iggy Pop.Le synthétiseur de B. Sumner et les arrangements de Martin Hannett préfigurent le son des années 1980. Même s'il ne figure pas sur l'album "Closer", cet excellent single est l'un des plus influents sortis à cette période.
bubulubis Le 04/09/2003 à 03:10
C'est là que l'on se rend compte de la médiocrité de ce pastiche ;p
Et la pochette est de Peter Saville (photo de Bernard Pierre Wolff)
iarl Le 05/09/2003 à 23:29
Il y a eu une reprise pop par Paul Young quelques années plus tard…
goudurisk Le 08/09/2003 à 12:37
En fait on se trouve à l'orée de 3 routes: la fin du punk avec une ligne de basse aggressive en intro, les prémices de la New Wave pour l'influence synthétique la Cold Wave pour la voix et le style désanchanté de la chanson.
shpadoinkle Le 22/04/2004 à 02:04
Pour les amateurs, cette chanson figure sur la B.O. de Donnie Darko… La scène du baiser en plus ! Et quel baiser…
Beuh dit. Au lit Le 13/05/2004 à 00:01
Cette chanson est tout simplement l'une des plus bouleversantes de l'histoire du rock.
"Love will tear us apart" est sorti en juin 1980 , environ un mois après la suicide de Ian Curtis et a été propulsé à la 8eme place des charts anglais. Cette chanson est la seule qui aborde directement les non dits sur les problèmes de couple entre Ian et Deborah, sa femme délaissée.
Ce titre est en fait inspiré par la "promesse", "Untill death tear us apart" ( jusqu'à ce que la mort nous sépare ) Et il se trouve qu'il est justement gravé sur la tombe de Ian Curtis…
Tout celà en fait sans doute une chanson d'une dimension comparable à "l'hymne à l'amour" interprété par Piaf après la mort de Cerdan

PS: on ne sait pas et on ne saura jamais si Ian Curtis était encore vivant quand le titre China Girl est passé sur son platine . L'album The Idiot est passé dans son intégralité , mais il n' y avait probablement plus personne pour l'écouter à la fin.
defunes Le 16/07/2004 à 21:12
C'est la qu'on s'apercoit que The Cure n'a rien, mais alors rien inventé du tout !!! ( bon je reconnais que je suis pas très objectif sur ce coup)
SID75018 Le 01/09/2004 à 13:19
une des plus bouleversantes chansons du monde, un titre parfait.
zouka Le 04/10/2004 à 18:35
Le 18 May 1980, a l'age de 23 ans, juste avant d'entamer une tournee amércaine promettante pour le groupe, que leurs leader Ian Curtis s'est enfuis vers d'autres plaisirs inconnus laissant derriere lui le tournant musical de ce qui allait devenir new wave ou cold wave (comme vous voulez), puisqu'il en avait ete le fondateur avec Hook, Sumner… La meme annee, Joy Division (connotation nazi des plaisirs dans les camps de concentrations [pas tout à fait : c'étaient des prostituées qui suivaient les divisions allemandes sur le Front de l'Est, elles n'officiaient pas dans les camps…]) mourut, et naquit New Order ( mais sans connotation quelquonque comme pourrait nous dire les rumeurs genre : nouvel ordre ou autre…) juste un nouveau depart… sortit un premier album : Movement. Encore trop dans l'esprit de JD d'apres les membres du groupe (mais moi je l'adore) trouva sa marque qu'on connaitra plus tard , dès le deuxieme album: Power, Corruption & Lies en 1983… voila pour l'historique.
PS: En effet China girl n'etait pas encore sortie, et c'est l'album The Idiot [China Girl est le 5ème morceau de "The Idiot" !], qui etait sur la platine, et la tele venait de passer le film de Werner Herzog  : Stroszek.
robert_görl Le 16/12/2004 à 11:05
c'est le plus grand chef d'œuvre des vieilles années.
das ist ausgezeischnet. toute la cold wave semble… rien à coté. Le seul groupe marqué de l'influence de JD qui parvient à faire des merveilles (du moin sur leurs deux premiers opus) c'est Orchestral Manœuvre in the Dark (qui fit plusieurs tournées avec JD). Movement est le seul album apréciable de NO comme quoi ils auraient du arrêter plutôt que de respecter cette promesse de changer de style si un des membres venait à mourir…
Une exellente version live, d'une force redoutable existe sur l'extrait parut de leur live aux bains douches.
joydiv Le 13/07/2005 à 22:46
"La conscience du désastre donne un sens à l'art" a dit Léonard Cohen.
Joy Division et son extralucide poète chanteur Ian Curtis donne toute la dimension musicale de cet aphorisme fort mélancolique mais tellement juste.
J'ai rendu un hommage a JD par des extraits illustrant mes œuvres (ou l'inverse):
http://joydiv.free.fr
duke hon Le 05/05/2006 à 20:10
Dans le mot will et dans le mot again, il y a une évocation du futur qui rend cette chanson porteuse d'espoir
Beuh dit. Au lit Le 26/10/2007 à 22:23
Je réactive cette discussion à l'occasion du MERVEILLEUX film d'Anton Corbijn: "Control" sorti cet automne 2007 et qui relate l'histoire de Ian Curtis.
A l'heure où vous lisez cette modeste intervention, le Biopic n'est peut-être plus en salle, mais au moment où j'écris cela il est encore projeté ici ou là..
En tous cas, il illustre parfaitement le thème abordé ici. Bien entendu la chanson "Love will tear us apart" est dans la BO…

Ce que je tiens à dire avant tout, c'est que le film est un petit chef d'œuvre qui ne manquera pas de bouleverser même ceux qui ignorent tout du groupe (j'ai pu m'en rendre compte en lisant bon nombre d'interventions d'internautes ou les critiques de cinéma).
Corbijn a mis tout son talent de photographe dans ce film qu'il a muri certainement depuis 25 ans (il avait déjà photographié le groupe il ya 1/4 de siecle avant la disparition de Ian) . Cela donne des images noir et blanc d'une beauté inouie. L'histoire est tendre, poignante , émouvante , emprunte d'authenticité . L'interprétation de Sam Riley et des autres personnages est absolument remarquable. Et Corbijn n'a pas eu besoin de tirer des ficelles ou faire des effets faciles pour émouvoir. Il lui a suffit de retracer le parcours d'un quasi adolescent un peu trop imaginatif , un peu trop torturé et illuminé à la fois , propulsé trop vite dans une vie de famille et dans 2 histoires d'amour incompatibles , soumis aux affres de la culpabilité , de la notoriété et de la maladie.
Le plan final du film et la musique qui l'accompagne sont à pleurer..
A VOIR ABSOLUMNENT
poltigrou Le 19/01/2008 à 01:08
ça fait un bail que je suis pas venu sur le site et paf voilà que je tombe la dessus !

premier commentaire : chanson cultissime, effetcivement c'est le seul vrai succès du groupe même si a postériori bcp de chansons sont excellentes comme She's Lost Control.

deuxième commentaire : qu'est ce qu'elle fait sur bide et musique ? le site serait-il en voie d'elargissement de son audience, car pour moi ce n'est pas un bide. [Cela fait donc bien longtemps que tu n'es pas venu ici ! :) Pour info, ce morceau a été ajouté le 03/09/2003 et comme bien d'autres il correspond au côté MUSIQUE du nom de la webradio. Bon retour parmi nous, plein de bonnes surprises à découvrir. (Le Sapin Sobre)]

troisième commentaire, si vous avez l'occase, aller voir Control d'Anton Corbjin, comme Beuh dit. Au lit, je suis sous le charme de ce film et de sa mise en scène. Sam Riley est bluffant au point d'en avoir oublié le vrai physique de Ian Curtis… Samantha Morton est également très touchante dans l'aspect tragique de l'amour qu'ils partagent…

j'en dis pas plus, allez voir le film, mince il doit plus être en salle… bon le dvd sort le 11 février en angleterre, ça devrait donc être proche pour nous aussi, c'est magnifique !

NB : Control est bine evidemment a voir en VO sous titrée sinon aucun intéret !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !