Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Camillo - Dein Zug fährt ab

Voir du même artiste


Titre : Dein Zug fährt ab


Année : 1961


Auteurs compositeurs : Karl Bette - Kurt Eliot


Durée : 1 m 44 s


Label : La voix de son maître


Référence : 7 EMF 290


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Dein Zug fährt ab, ein letzter Druck der Hände
Ich spür beim Abschied deinen Tränen, deinen Kuß
Dein Zug fährt ab, vielleicht ist es das Ende
Es ist der Augenblick der einmal kommen muss
Weist du noch damals, als wir uns kennenlernten
Da blühten alle Blumen und die Welt sah so wunderbar aus
Als hätten sie für dich das schönste Kleid angelegt
Doch dein Zug fährt abIch hoffe du kommst wieder
Dann will ich glücklich sein und voller Dankbarkeit

Der Zug fährt ab ich hoffe du kommst wieder
Dann will ich glücklich sein und voller Dankbarkeit

Ma proposition de traduction (si quelqu'un peu mieux faire, je suis preneur…) :

Ton train s'en va, une dernière pression des mains
Je sens tes larmes, ton baiser à ces adieux
Ton train s'en va, peut-être est-ce la fin
C'est l'instant qui doit arriver
Te souviens-tu, autrefois, quand nous nous sommes rencontrés
Là fleurissaient toutes les fleurs et le monde paraissait si merveilleux
Comme si elles avaient revêtu pour toi la plus belle robe
Mais ton train s'en va, j'espère tu reviendras
Alors, je serai heureux et plein de gratitude

Le train s'en va, j'espère que tu reviendras
Alors, je serai heureux et plein de gratitude

Transcripteur : Ürbock
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Ürbock Le 30/03/2018 à 21:28
Les paroles, si jamais… [Ah ben, on ne dit pas non. Merci]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !