Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Ricet Barrier - Le cul de la patronne

Voir du même artiste


Titre : Le cul de la patronne


Année : 1987


Auteurs compositeurs : Ricet Barrier


Durée : 2 m 25 s


Label : Seeds Records


Référence : SR 104


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

166 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Devant le casernement il y a un petit café
Tous les gars du régiment viennent s'y réconforter
Mais ce qui fait rêver le bidassse au comptoir du bistrot
Devant un verre du Vittel-cass ou un canon de bordeaux

C'est le cul le cul le cul le cul de la patronne
Un cul solide et bien charnu
On peux vraiment s'asseoir dessus
Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
C'est le plus beau de la garnison
C'est la joie du trouffion

Pour le voir tous les soldats chaque jour font la queue
Depuis la grosse Bertha on n'a jamais fait mieux
Pourtant les hommes n'osent pas toucher un aussi beau morceau
C'est comme un vase dans un musée on tourne autour du pot

Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
Un cul solide et bien charnu
Tout le monde voudrait s'asseoir dessus
Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
Il ne lui manque que des étoiles
Pour etre général

Mais un cul aussi parfait
C'est la cathédrale de Strasbourg
Ça inspire le respect
Plutôt qu'un grand amour

Bien sur un pareil engin donne envie de consommer
Celui qui l'aura dans ses mains sera surement pas volé
Mais si devant cette chapelle on vient en procession
Jamais n'est entré un fidèle pour faire ses dévotions

Il est bien trop beau le cul le cul de la patronne
Elle peut tout de même pas changer de fesses
Ça f'rait du tort à son commerce
Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
Pour faire marcher tous les poilus rien ne vaut un beau cul

Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
Un cul pareil a Waterloo
Et les anglais l'avaient dans le dos

Il est beau le cul le cul le cul de la patronne
Si on l'avait comme drapeau
On serait tous des héros !!
Tu du du tu du du tu du du
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

47 commentaires (dont 2 archivés)
zen Le 13/06/2002 à 00:37
comme quoi les militaires savent etre poetes …
Rudi Le 08/08/2002 à 17:43
Un grand moment de poésie.
yuhanda Le 16/08/2002 à 17:00
J'ai du manquer un chapitre de ma vie
Rudi Le 18/08/2002 à 20:29
J'ai jamais autant ri devant mon ordinateur que quand je l'ai entendue pour la première fois.
TrashKahn Le 22/08/2002 à 11:25
[merci pour les paroles]
j'ai trouvé les paroles ici http://www.chez.com/sitestpi/page24.html
A vous de me dire si c'est legal de les reproduire sur ce site
davidr Le 20/12/2002 à 17:28
Très drole en effet !!! je me suis bien bidonné devant mon ordi…
fredboot Le 20/12/2002 à 17:29
Me rappelle un peu le "Morales" de Benureau en moins drôle…
LaDenrée Le 03/01/2003 à 16:06
A hurler! C'est tragique. J'adore.
biCqUeT Le 09/01/2003 à 13:27
et dire qu'ils nous ont supprimé le service militaire….les fourbes !
Pouce Moussu Le 10/01/2003 à 12:24
magnifique de lyrisme … hop dans mes favoris !!
adele Le 11/01/2003 à 18:18
C'est pitoyable… et que vient faire notre belle Cathédrale strasbourgeoise ici ?
kerobero Le 26/02/2003 à 14:58
Petite mise à jour des paroles :
Mais si devant cette chapelle on vient en procession
Jamais un fidèle n'est entré pour faire ses dévotions
tookind Le 22/03/2003 à 15:17
Le Cul de la Patronne, LA chanson premier degré de Ricet Barrier :-)
enky Le 27/03/2003 à 23:32
Un pure moment de poésie  ;)
pichpich Le 27/03/2003 à 23:34
Au bout de la énième ecoute ça ne m'a toujours pas décroché un sourire… Suis je normal docteur ?
jovial42 Le 18/05/2003 à 13:05
je pleure de bonheur c'est bon n'en jetez plus…
Tony Letrouve Le 25/07/2003 à 21:04
Terrible… Dans tous les sens du terme !
Totorius Le 29/07/2003 à 15:19
C'est affligeant, ….mon adjudant !
lemming's Le 07/08/2003 à 14:37
À ce niveau de qualité bidesque, les rires enregistrés sont une cerise sur le gâteau. Incontestablement !
iarl Le 17/08/2003 à 12:23
Hmmmm…. ça promet…. passer ça juste après la Messe Bidesque ^_____^
CapitaineDaube Le 28/10/2003 à 15:20
ya pas une version musicale pour faire karaoké ?
x-Coach Le 17/01/2004 à 07:47
Pas Jamais un fidèle n'est entré pour faire ses dévotions
mais Jamais n'est entré un fidèle pour faire ses dévotions
Une telle inversion relève d'un langage soutenu qui étonne dans cette gauloiserie. [ok]
ikvoelmegoed Le 22/01/2004 à 16:26
J'en peux plus de rire ! Les voisins doivent se demander ce qui se passe.
Fantomiald Le 08/05/2004 à 21:21
Vous croyez qu'il la chantait à ses enfants avant d'aller au lit?
Sinon il manque un mot dans les paroles: "Elle peut tout d' même PAS changer de fesses [ok]
The Mitch Le 21/06/2004 à 17:20
lourd, très lourd mais excellent…
yams Le 18/08/2004 à 20:29
mais c'est bouillantissime lol
BarracuddA Le 20/08/2004 à 15:37
Je pense pas qu'il y ait des rires enregistrés, c'est plutot un Live… En tout cas… pfiouu… grand moment de poésie française, ça oui, grand moment !
davidr Le 05/11/2004 à 17:54
c'est un beau live en effet :) alors là…. je suis mort de rire….
Catherin Bugnard Le 05/12/2004 à 11:42
Si je l'avais connue, je n'aurais jamais été P3… Quel gâchis…
lautrec Le 17/12/2004 à 10:01
Redoutable, je viens de piquer un fou rire au bureau devant mon ordi. Chaque decouverte recule un peu plus les frontieres du vraisemblable, on est vraiment dans une autre dimension !
Ollia Le 22/02/2005 à 17:35
De la grande poesie comme on l'aime ! HILARANT !
le Ratou Le 02/03/2005 à 19:01
La cathédrale de Strasbourg n'a qu'une tour ;;; et le cul qu'une fesse?
barbecue Le 30/04/2005 à 14:40
Un zeste de Brassens, un zeste de chansons paillardes et ben ca donne "le cul de la Patronne" … FORMIDABLE
hre mgþýe Le 10/03/2006 à 12:45
"Un cul solide et bien charnu ; Tout le monde voudrait s'asseoir dessus"
Curieuses conception de l'usage qu'on peut faire d'une belle paire de fesses !
A priori la seule personne qui s'asseoit dessus, c'est la patronne elle-même (ou bien il fait référence à une pratique inconnue de mes services !)
AlouetteB Le 15/03/2006 à 22:19
Je n'aime pas que l'on fasse référence à Brassens en ce qui concerne cette chanson. C'est très drôle, mais aussi très vulgaire, or Brassens n'a jamais (hormis "Fernande") fait des chansons de "cul" à proprement parler… Brassens rime avec poésie, ceci rime avec paillardise ;)
Pauvre cathédrâle de ma pauvre ville, je comprends pas la comparaison ! moi qui la voit tous les jours, je vais avoir du mal à ne pas penser à cette chanson en la voyant…
bnouze Le 17/07/2006 à 09:40
hum a ajouter a alouetteB, Brassens a ecrit une chanson qui parle d'une certaine melanie , "enfant de marie salope", bonne de cure de son etat et qui adore "dedans ses trompes de fallopes, s'introduire des cierges sacres"… c'est tres drole, mais aussi tout a fait digne d'une soiree bizutage de medecine dans les annees 60…
Fauvelus Le 26/07/2006 à 14:33
Absolument bnouze…sans oublier les classiques de la tradition paillarde que Tonton Georges a adapté et interprété : "Le Grand Vicaire", "Le Petit-fils d'Oedipe", "Dans la ville de Mézière"…
amaury_dlv Le 04/09/2006 à 00:49
AlouetteB : Paillarde oui mais poétique aussi (en rimes) et avec une certaine finesse (bien que j'admets que celles de Georges sont plus recherchées).
brunoo Le 04/10/2007 à 17:09
Cette chanson prouve qu'il y a eu une vie avant le R'N'B, et pourrait retrouver pour quelques temps une seconde vie au ministère de la grande muette.
hre mgþýe Le 29/10/2008 à 07:20
    Pour revenir sur les propos d'AlouetteB, je pense que Brassens serait le premier désolé de se voir sanctifié post mortem, catalogué "Grand Poète qui jamais ne fit dans la vulgarité", alors que, s'il troussait admirablement ses vers, il ne craignait pas la paillardise, laquelle, pour être franchement réussie, doit être joyeuse et décomplexée, ce qui signifie une certaine rasade de vulgarité, non ?

    Bref, comme dit le monsieur, on ne tourne pas autour du pot, mais ça reste très classique, on admire l'objet mais on ne touche pas (et on ne va pas voir ce qui se passe dedans, contrairement aux vrais vulgaires qui se complaisent dans le "pipi caca prout" !)
wolfmaniac Le 12/12/2010 à 23:18
Ne pas confondre grossièreté et vulgarité. Les synonymes de "vulgaire" sont "commun", "banal". Ricet n'a rien de commun ni de banal… on ne peut pas dire la même chose de M. torr, S. Lama, M.Sardou, etc.
Tarantino Le 23/05/2011 à 05:26
Ricet Barrier, chansonnier célèbre notamment pour ses chansons reprises par Les Frères Jacques, mais aussi ses participations aux séries "Les aventures de Saturnin" et "Barbapapa", est décédé samedi dernier à Sainte-Christine, près de Clermont-Ferrand. Il avait 78 ans.
Je suis triste car s'est une perte immense.
Bobinet Le 08/10/2014 à 15:32
Pas un monument de finesse non mais une bonne partie de rigolade :D
Fillmorejive Le 30/07/2015 à 20:42
De la bonne chanson paillarde française qui tache comme du gros rouge. Comme on l'aime, quoi !
hoffmann Le 05/09/2016 à 14:07
Avec des amis on l'a découvert avec cette chanson et on s'est bien marré.

Mais pour ceux qui douterais de son talent de poète, je les encourage à écouter cette chouette et douce chanson de Ricet https://www.youtube.com/watch?v=EMzrD_BssVQ

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !