Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Joëlle Ursull - White & black blues

Voir du même artiste


Titre : White & black blues


Année : 1990


Auteurs compositeurs : G. Ougier de Moussac / Serge Gainsbourg


Durée : 3 m 3 s


Label : CBS


Référence : 655951-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

95 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Lorsque l'on me parle de couleur de peau
J'ai le blues qui me fait froid dans le dos
Je m'sens dans un conte d'Edgar Allan Poe
C'est le never more les vumètres à zéro

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelque millions treize à la douze
Paradisiaque
Africa mon amour, j't'ai dans la peau
White and Black
Qu'importe la couleur? - Tous égaux

Entendez-vous les percussions des tam-tams?
Elles vous vont droit au cur, vous transpercent l'âme
Comme la flèche d'un chasseur, équateur
Une lame de couteau où scintillent les pleurs

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelque millions treize à la douze
Le long du fleuve
Sous le soleil ambré des marécages
Où qu'il pleuve
Sur nos amours, que vienne l'orage

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelque millions treize à la douze
Oh… white and black
Danse, balance sur le white and black blues
That's all right
Danse, balance sur le white blues

And black
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

22 commentaires (dont 1 archivé)
Curieuzeneuze Le 23/05/2002 à 14:17
Eurovision 1990 France: 2e/22 (ex-aquo) 132pts.
male.necessaire Le 20/01/2003 à 18:18
Gainsbourg : 2 participations à l'Eurovision, une fois premier, une fois deuxième… pas mal non ?
qui dit mieux ?
catwoman Le 13/03/2003 à 21:31
Les percus, elles tuent!
saperlipopette Le 04/04/2003 à 10:47
Qui a fait mieux à l'Eurovision ? Johnny Logan, par exemple : 1980, premier avec "what's another year", 1987, premier avec "Hold me now", 1992, premier avec "Why me?", chantée cette fois par Linda Martin :)
MP73 Le 27/06/2003 à 16:59
Erreur, cher male.necessaire. Gainsbourg a fait trois fois l'Eurovision; il ne faut pas oublier la participation monégasque de 1967 "Boum badaboum" qu'interprète (?) Minouche Barelli. La chanson finit 5ème avec 10 points.
Curieuzeneuze Le 27/06/2003 à 20:30
Si on veut parler record de participations, citons le duo allemand Ralph Siegel et Bernd Meinunger : La paix sur terre , Papa pinguin , Dschingis Khan , Johnny Blue , Theater , Laß Die Sonne In Dein Herz , Lied Für Einen Freund , Träume Sind Für Alle Da , Wir Geben 'ne Party , Zeit , I Can't Live Without Music ,…
bobodioulasso Le 06/07/2003 à 11:11
Le direct de l'eurovision était si vivant par rapport à la version studio..
MP73 Le 27/07/2003 à 12:03
Et Siegel a remis ça cette année avec "Let's get happy" interprété par Lou, des paroles d'une désolante vacuité.
bibilolo Le 20/08/2003 à 01:38
Mon seul grand regret de l'Eurovision (quand je le regardais encore..)
Dommage ! En plus, ça aurait été sympa de rester sur cette note de fraicheur… plutot que de nous gaver chaque année avec "l'oiseau et l'enfant".
ikvoelmegoed Le 06/10/2003 à 16:50
Belle musique, belle voix, percus…c'est génial !
Ce titre est peut-être ce que la France a fait de meilleur pour l'EUrovision.
Joëlle on t'aiiiiime !
nicouille Le 26/11/2003 à 16:19
je me rappelle …. cette chanson avait été programmée pour finir premier, mais elle a finalement échoué de peu
katb1 Le 28/09/2004 à 17:26
2è à l'Eurovision (derrière "Insieme 1992" de Toto Cutugno qui aura pourtant bien moins de succès), et 2è au Top 50, classé pendant 26 semaines, dont 18 rien que dans les dix premiers !!! Belle chanson contre le racisme qui n'a rien d'un bide.
Joëlle Ursull a fait ensuite "Amazone" (26è au Top, classé 18 semaines), puis "Position feeling" (50è deux semaines) qui est une reprise d'une chanson de Marvin Gaye ("Sexual healing"), me semble-t-il…
scaracrabe Le 22/12/2004 à 12:48
Il y a quelques années, quand il avait encore le vent en poupe, le sémillant Yannick s'était essayé à reprendre ce titre dans une émission consacrée à l'eurovision. Ce massacre mes amis, c'était à pleurer "white and black… ouais, ouais". Aaargh!!!
Après cette prestation navrante, en présence de Joelle Ursull en plus, les producteurs ont sagement decidé de ne pas en faire un disque. Yannick a ensuite massacré comme il sait le faire " chacun fait ce qui lui plait " et puis il a disparu. (ouf).
virgulio Le 20/05/2010 à 03:51
Dans une émission hommage à GAINSBOURG, la belle Joëlle a raconté qu'à la base, il avait envisagé d'intituler cette chanson "Black Lolita Blues" (osons le dire, le maître tournait un peu en boucle sur la fin…), ce qui ne plaisait pas du tout à l'interprète qui avança comme argument qu'elle allait être la première femme de couleur à représenter la France à l'Eurovision. GAINSBOURG s'inclina pour notre plus grand bonheur. On y a cru à la victoire, la déception fut d'autant plus grande qu'elle nous fut "volée" par la chanson de CUTUGNO qui était une pure daube. Notons également que peu de temps avant sa mort, dans l'émission "Télé Zèbre", à une réflexion perfide de Françoise HARDY (pléonasme !) qui lui laissa entendre que cette chanson n'était pas ce qu'il avait fait de mieux, GAINSBOURG lui répondit que c'était du même niveau que "Comment te dire adieu" qu'il avait écrite pour elle 20 ans plus tôt. Et vlan !
hre mgþýe Le 20/05/2010 à 08:51
    Dis-donc, toi, tu retires ce que tu as dit sur la divine Françoise (enfin, j'aime beaucoup ce qu'elle écrit, sa façon de chanter, son style, mais elle est peut-être perfide, je n'en sais trop rien) sinon on va pas être copains.

    Comme tu le dis, Gainsbourg dans les dernières années avait tendance à radoter quelque peu, et pour ce titre de Joëlle Ursull, on sent qu'il ne s'est pas trop foulé : plus que l'écriture automatique chère aux surréalistes, il pratiquait l'écriture en pilotage automatique : on reprend ses vieilles formules, quelques clichés et autres facilités (que vient faire Edgar Poe dans cette affaire ? Je ne crois pas que cet auteur fantastique ait jamais traité de la question des Noirs…) et ça roule.

    Le coup du "Black Lolita blues" rappelle l'histoire de "Viva California", écrite pour Chamfort, qui s'indigna fort justement de la nullité des paroles et demanda au beau Serge de revoir sa copie. Du coup, inspiré par l'actualité, il écrivit un "Manureva" nettement plus inspiré.

    A propos de cette chanson, je me souviens d'un article de l'époque, qui disait en gros "des niaiseries comme ça, Birkin en refusait trois par jour. Tout son talent, en fait…" Mais bon, quand on est une chanteuses débutante, est-ce qu'on peut se permettre de refuser un texte d'un auteur de cette trempe (enfin, qui fut un auteur de cette trempe).
virgulio Le 14/08/2010 à 03:53
Hre mgbye, pour info, je suis fan de Françoise HARDY, j'ai d'ailleurs recommandé la lecture de son autobiographie sur ce site. Ceci dit, il ne t'aura pas échappé que, lors de ses diverses interventions, elle a très souvent la dent dure, parfois à juste titre (l'altercation avec Elisabeth TEISSIER chez BOUVARD dans les 80's était savoureuse!) mais en l'occurence, ce qui me gêne, c'est lorsque qu'un(e) artiste à la carrière installée s'en prend (même indirectement) à un(e) débutant(e), comme l'était Joëlle URSULL à l'époque. Rappelle-moi qui chantait "Tirez pas sur l'ambulance" en 1982 … GAINSBOURG l'a un peu remise en place dans cette époque, c'est tout… A part ça, j'adore Françoise HARDY, je t'assure. On reste copains alors ?
coppelio Le 15/01/2011 à 11:18
sûrement l'un des textes les plus subtils défendus par une artiste de talent de surcroît dans ce concours. La victoire aurait été largement méritée pour la belle Joëlle!
mescachets Le 21/09/2011 à 19:36
hmm ba moi je trouve que ca manque de cornemuse
michacal Le 11/12/2011 à 17:57
on aurait bien besoin de serge pour nous faire triompher à nouveau!!
304break Le 04/02/2012 à 11:23
Nous sommes quelque millions treize à la douze
Ça alors! J'avais toujours cru entendre
Nous sommes quelque millions très à la bourre !
(je ne l'ai pas entendu souvent non plus)

A part ça, gagner l'eurovision… pourquoi?
hug Le 24/12/2012 à 00:17
Ben moi à l'époque, cette chanson m'avait fait apprécier Gainsbourg.
Remettons-nous dans le contexte : A l'époque, j'avais 8 ans et j'avais un petit problème avec Gainsbourg, je connaissais et appréciais ce qu'il avait fait pour Jane Birkin (Je chantais même "69 année érotique" à tue-tête en voiture !) en gros, j'aimais bien ses chansons mais lui me faisait peur quand je le voyais à la télé.
Et puis, il a fait ça, et pour moi, ça lui a donné un côté sympathique à ce moment-là.

J'étais donc triste en apprenant son décès.

Autrement, cette chanson, je l'ai toujours bien aimée. Je l'ai beaucoup aimée quand elle est sortie, mais effectivement, c'est pas sa meilleure. Et ça s'explique. C'est une chanson de commande de dernière minute. Replaçons-nous une fois encore dans le contexte :
Fin des années 80, à l'Eurovision, la France vient de connaître sa première décennie catastrophique avec aucun titre gagnant.

Mais Georges Augier de Moussac compose cette superbe musique, et Etienne Roda-Gil (Parolier à l'époque des tubes de Vanessa Paradis) devait écrire un texte sur cette musique, mais, trop triste après le décès de sa femme, il décide de ne pas se soumettre à l'exercice, et du coup, Gainsbourg (Qui à l'époque déjà était en train d'écrire à son tour pour Paradis) est approché et signe le texte. Voilà. Dixit Frédéric Zeitoun.

Après on peut penser ce qu'on veut de ce texte de Gainsbourg étant donné les circonstances dans lesquelles il l'a écrit.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !