Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Penny Mc Lean - Smoke gets in your eyes

Voir du même artiste


Titre : Smoke gets in your eyes


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Kern - Harbach


Durée : 4 m 24 s


Label : Eurodisc


Référence : 911 074


Plus d'infos

Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Do-do-do
Do-do-do

They asked me how I knew
My true love was true
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
I of course replied
Something here inside cannot be denied

They said "someday you'll find all who love are blind"
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
When your heart's on fire,
You must realize, smoke gets in your eyes

So I smiled and then I gaily laughed
To think they could doubt my love
Yet today my love has flown away,
I am without my love (without my love)

Now laughing friends deride
Tears I cannot hide
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
So I smile and say
When a lovely flame dies, smoke gets in your eyes

Do-do-do
Do-do-do

Do-do-do
Do-do-do

They asked me how I knew
My true love was true
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
I of course replied
Something here inside cannot be denied

They said "someday you'll find all who love are blind"
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
When your heart's on fire,
You must realize, smoke gets in your eyes

So I smiled and then I gaily laughed
To think they could doubt my love
Yet today my love has flown away,
I am without my love (without my love)

Now laughing friends deride
Tears I cannot hide
(Do-do-do-do, do-do-do, do-do-do, do-do-do)
So I smile and say
When a lovely flame dies, smoke gets in your eyes

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 28/04/2019 à 21:12
The lyrics :

[Merci]
Trocol Harum Le 28/04/2019 à 23:35
La première interprétation originale de "Smoke gets in your eyes" est celle de Tamara Drasin pour la comédie musicale "Roberta" jouée à Broadway en 1933, mais le premier enregistrement sur disque est celui de Gertrude Niesen la même année.
La première adaptation française, en 1959, sous le titre "Fumée aux yeux" est celle de François Deguelt suivie de celles de Tino Rossi, d'Eliane Embrun, des Djinns et de celle de Django Reinhardt & Jean Sablon. En 1991 suivra la version de Philippe Laumont sous le titre "Amour dans ses yeux".
Parmi les reprises ultérieures, notons celles, toujours en 1933, de Paul Whiteman puis l'année suivante celle de Lew Stone ou de celle de Ruth Etting. Vont suivre, en 1949, celle de Jo Stafford, en 1956, celle de Dinah Washington, en 1958, celle de Betty Madigan et celle de Platters, en 1962, celle de Nana Mouskouri, en 1967, celle des Lettermen, en 1975, celle de Serge Gainsbourg et celle de Penny McLean, en 1984, celle de Demis Roussos et, en 2018, celle de Harriet.
En finnois, "Kun rakastunut on" est chanté par Pepe Willberg et par Juhamatti.
En tchèque, "Nevěř očím svým" est interprété par Eva Pilarová.
En allemand, "In den augen rauch" est interprété par Johannes Kalpers.
En italien, "Fumo negli occhi" a été chanté par Meme Bianchi dès 1936, puis par Gianni Morandi, par Claudio Villa et même par le rockeur italien Adriano Celentano.
En portugais, "Fumaça nos olhos" est interprété par Carmen Costa.
En espagnol, ce sont Los Cincos latinos qui chantent "Hay humos en tus ojos".
En suédois, "Rök i ögat" a été chanté par Jerry K. Gustafson alors que "Sen jag mötte dej" a été interprété par Thor-Erics ou par Sven Ingvars.
Dans sa chanson "Eva", Serge Gainsbourg évoque le titre.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !