Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bratisla boys - Stach Stach

Voir du même artiste


Titre : Stach Stach


Année : 2002


Auteurs compositeurs : Dvorjak, Olaff, Piotr


Pochette : S. Mickaïlof


Durée : 3 m 14 s


Label : M6 Interactions ‎


Référence : M6I 1748.1



Présentation : Le titre mythique de Dvorjak, Olaff et Piotr avant leur tragique disparition en pleine gloire.
Cela valait bien un 20 000e titre dans la base.

Plus d'infos

Partager ce morceau

5 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Da boul

Daboulganiech

[Refrain] :

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Karoukatchikétaf doubidou stach stach

[Refrain]

(Dvorjak)

Solo

Kouroukoukou karoukatchikétic tic

Kouroukoukou karoukatchikétac tac

Kouroukoukou karoukatchikétuf tuf

Kouroukoukou karoukatchikétouf

[Refrain]

(Piotr)

Solo

Kouroukoukou karoukatchikétam tam

Kouroukoukou karoukatchikétoum toum

Kouroukoukou karoukatchikétim tim

Kouroukoukou karoukatchikatchoum tchoum

[Refrain]

(Olaff)

Solo

Kouroukoukou karoukatchikétia tia

Kouroukoukou karoukatchikétir tir

Kouroukoukou karoukatchikétur tur

Kouroukoukou karoukatchikétoi toi

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Kouroukoukou roukoukou stach stach

Karoukatchikétaf doubidou bidou bidou

Tam… toum… tim… tchoum…

Tam… toum… tim…

Karoukatchikétaf doubidou stach stach

Hé !

[Refrain] x2
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
scaracrabe Le 26/11/2018 à 09:51
Les Bratisla Boys sont trois mousses de la marine Slovakistanaise.
Ils se sont rencontrés en juin 1975 lors de l'illustre foire à la truite saumonée du port de Gdansk.
Ils se rapprochent alors grâce à la promiscuité des cabines du sous-marin (en tout bien, tout honneur) dans lequel ils servent.
Lors d'une escale à Niépopetrosk, en goguette dans un karaoké -don d'organes ("si tu veux chanter, donne un rein ! "), une passion commune, celle de la chanson (en particulier l'œuvre de Serge Lama) finit de les unir : Piotr, le petit simplet ; Olaff, le grand puceau ; Dvorjak, le fennec du désert… deviennent les BRATISLA BOYS.

A partir de là, c'est la gloire : 600 millions d'albums vendus entre 1978 et 1983, 7 fois double disque de bois en Biélorussie, en Moldavie et en Ouzbékistan.
Et ça, c'est plutôt funky !
S'ensuit une vie de patachon : trop de caviar, trop de cyprine, trop de blabla me dit cet homme là.
Et là, c'est le drame : c'est la descente aux enfers (à lire avec l'intonation du "6 minutes" de M6). Ruinés, malades et déçus, l'occident devient alors le seul théâtre possible de leur renaissance.
Et là, pif, paf, pouf, re-la gloire, c'est beau (à lire avec l'intonation du sport de M6 ! ).
"Stach Stach" devient même l'hymne officieux des bleus lors de leur interminable épopée pendant le mondial 2002 en Corée et au Japon.
Enfin, eux, c'était surtout la Corée…
Mais à l'instar de J. Joplin, J. Hendrix, J. Morrison, W. A Mozart, M. Brant, les bratislaboys ont été fauchés en plein vol, abattus au sommet, foudroyés à la fleur de l'âge, dégommés comme des merdes :
Ce 7 juillet 2002, au large de la Mer Morte, ils s'attaquent au record du monde d'apnée en haute mer, 19 heures et 8 minutes après le début de l'épreuve, les secours s'inquiètent et plongent. Leurs recherches resteront vaines.
Les Bratisla Boys ont disparu.
Accident ? … Fugue ? …
Une seule certitude :
Avec leur disparition est né le plus grand mystère du 21ème siècle.

[Source : pochette de l'album Antologigi]
ced-piline Le 26/11/2018 à 15:35
trop de cyprine XD , ça m'a achevé
yvesson Le 26/11/2018 à 19:43
Hej, une sous-merde pareille n'est pas un bide.
DJDaubes Le 26/11/2018 à 22:43
N°1 du Top Singles (ex-Top 50) pendant 10 semaines entre avril et août 2002
Chezod Le 01/12/2018 à 14:39
Lorsque je travaillais à Belfort entre 1999 et 2002, trois de mes collègues avaient les mêmes têtes !!! J'ai toujours soupçonné ceuux-ci d'être les Bratisla boys.
Sans doute une piste sérieuse à suivre. Au boulot, l'un d'eux était surnommé Super U, car dès qu'on lui proposait d'aller prendre une bière en ville après le travail, il disait toujours qu'il devait faire les courses avec sa femme (celui qui ressemble à celui du milieu sur la pochette). Quant à l'un des deux autres (celui de gauche), sa femme était mannequin et faisait une tête de plus que lui.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !