Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Daniel Auteuil - T'es pas la femme du boulanger

Voir du même artiste


Titre : T'es pas la femme du boulanger


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Didier Barbelivien


Durée : 2 m 54 s


Label : Trema


Référence : 410 295


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

27 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

T'es pas la femme du boulanger
J'en crève rien qu'à te regarder
Je suis un mauvais comédien
Amoureux de toi jusqu'aux mains
Il te parle et tu lui souris
Moi je caresse ma jalousie
Non ça ne m'ennuie pas du tout
Qu'il vienne s'asseoir auprès de nous
Tout le monde lève son verre de champagne
Tout le monde m'a trouvé formidable
Cette chanson de mon enfance
Ca les a émus jusqu'aux larmes
Je dis merci en plaisantant
C'est peut-être ça le talent
Etre à la scène comme à la ville
Un sentimental imbécile
Toi tu ne me vois pas tu t'en fous
Tes yeux ressemblent à des bijoux
C'est un hold up très ordinaire
Il y a changement de cavalière
Quand il allume ta cigarette
Tu penches légèrement la tête
A ton oreille tous ces discours
C'est pire que de lui faire l'amour
S'il vous plaît garçon la même chose
J'ai envie d'arracher ces roses
Je te sens facile à séduire
Il va vouloir te reconduire
Ni les lumières du music hall
Les verres de bière les verres d'alcool
Ni le plus grand des incendies
N'éteindra cette jalousie
T'es pas la femme du boulanger
J'en crève rien qu'à te regarder
Je suis un mauvais comédien
Amoureux de toi jusqu'aux mains
Il te parle et tu lui souris
Moi je caresse ma jalousie
Non ça ne m'ennuie pas du tout
Qu'il vienne s'asseoir auprès de nous
Tout le monde lève son verre de champagne
Tout le monde m'a trouvé formidable
Cette chanson de mon enfance
Ca les a émus jusqu'aux larmes
Je dis merci en plaisantant
C'est peut-être ça le talent
Etre à la scène comme à la ville
Un sentimental imbécile
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

29 commentaires (dont 11 archivés)
MOC Le 19/03/2002 à 16:38
…et le mari de la coiffeuse, alors?
LaFée Le 05/07/2002 à 19:55
il a quand même bien fait de privilégier sa carrière au cinéma non ????
Pitcairn Le 26/08/2002 à 21:35
C'est la face B, soyez pas trop exigeants
Judikael Le 16/03/2003 à 11:36
Encore un morceau de Barbelivien qui ne vaut pas plus que le prix du plastique pour faire le disque
CapitainFlam Le 06/04/2003 à 12:33
c'est méchant pour le plastique ce que tu dis là !
c_perdu Le 06/04/2003 à 12:46
Je suis un mauvais comédien… S'il le dit lui même, pas la peine d'en rajouter ;)
tagolo Le 25/07/2003 à 00:10
Il y a des pieds de trop dans les rimes. Je sais bien que ca fait genre, mais bon…
lanz Le 29/01/2004 à 17:22
C'est une sorte d'allusion au film de Pagnol (avec Raimu et Ginette Leclerc) ? Cette chanson est imbittable.
Curieuzeneuze Le 30/01/2004 à 09:58
évidement lanz. Le boulanger pardonnait l'escapade amoureuse de sa femme, la fameuse scène du retour de la pomponette, la chatte.  ;o)
raoul77 Le 16/02/2004 à 03:12
La melodie rappelle tres etrangement celle de Monsieur le President, de S. Solomon
Exhumil Le 08/03/2004 à 05:11
Comme toujours, Barbelivien se débrouille pour "combler" son interprète. "Combler" au sens de "lui faire commettre un comble" (je fais allusion à la phrase "Je suis un mauvais comédien" qui ressemble à un pari). Selon l'interprète (et sa capacité à dire "mais non, je ne peux pas chanter ça !"), il va se permettre des allusions plus ou moins directes, plus ou moins codées (en jeu de mots). Mais je parle peut-être du talent inconscient de l'auteur là … ;-)
Plus j'y pense, plus je me dis que c'est vraiment "Didier le goupil" ce bonhomme ;-)
telekom Le 10/06/2004 à 00:09
Je trouve qu´on est injuste avec Barbelivien. Il a quand même fait débuter Patricia Kaas, j´aime plus trop ce qu´elle fait, mais ses deux premiers albums, c´était quand même pas de la daube, si?
nestorlepingouin Le 16/10/2004 à 00:58
Si c'est pas la femme du boulanger, alors c'est Manon des sources ?
calayak Le 27/08/2005 à 09:53
Trop bien le solo de piano avant la reprise du dernier refrain. On se croirait dans les musiques des productions des années 70
nocciolino Le 16/02/2006 à 19:21
Il a un air de Stallone sur la pochette non ? Mais si on fait abstraction de ça et de la musique, il a pas une voix désagréable je trouve. par contre "Moi je caresse ma jalousie" faut le prendre comment…?
schlagerhansi Le 10/08/2006 à 12:17
Ca me rappelle "J'ai tant aimée cette femme-là" par Pete Wyoming Bender - on dirait un plagiat?
antoine malibran Le 17/10/2006 à 15:32
C'est bien mais c'est aussi cafardeux que son rôle dans "les Fauves" en 1984 avec Philippe Léotard.
hug Le 23/02/2010 à 23:40
Moi, ça me rappelle "Monsieur le président" de Stéphane Solomon !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !