Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Philippe Chatel - Quand j'étais petit

Voir du même artiste


Titre : Quand j'étais petit


Année : 1984


Auteurs compositeurs : Ph. Chatel


Durée : 3 m 4 s


Label : CBS


Référence : A3857


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je garderai jusqu'à la fin d'ma vie
L'autoportrait de modigliani
L'original, non pas, mais la copie
Qui était au mur juste au-dessus d'mon lit

Cours de latin avec thème et version
Où jules césar traversait le Rubicon
Pendant qu'John Wayne combattait pour sa vie
Au p'tit Denfert à trois pâtés d'ici

REFRAIN
Quand j'étais p'tit
Quand j'étais p'tit
Quand mes yeux n'imaginaient pas le bout d'ma vie
Quand j'faisais pas la différence
Entre l'enfer et l'paradis
Quand j'étais p'tit
Tout p'tit

L'image glacée d'une mère en queue d'cheval
Café au lait, tartines et vague à l'âme
Le sam'di soir, allumait Paris inter
Pour avoir peur des maîtres du mystère

Chez la grand-mère à la porte de Saint-Cloud
Tous les jeudis pour un curry trop doux
Il était tellement long l'après-midi
Qu'en sortant d'là j'pensais qu'j'avais grandi

REFRAIN

Les yeux mouillés d'une mère perdue
Qui attendait celui qui r'viendrait plus
En écoutant toujours sur paris inter
"Sois pas cruel" chanté par Georges Ulmer

Heureusement, dans ce noir et ce gris
J'avais l'portrait de Modigliani
Je le revois juste au-dessus d'mon lit
Ami fidèle, c'est à moi qu'il sourit

Quand j'étais p'tit
Quand j'étais p'tit
Quand mes yeux n'imaginaient pas le bout d'ma vie
Quand j'faisais pas la différence
Entre le jour, entre la nuit
Quand j'étais p'tit
Tout p'tit

Impressionnistes, en toute modestie
C'est comme vos toiles que je vois ma vie
Pardonnez-moi, Nicolas, Emilie,
De n'me souv'nir que de mélancolie

Mais vous s'rez grands, un jour vous comprendrez
Que l'on n'devient que ce qu'on a été
Je s'rais heureux de protéger vos vies
Du même regard que Modigliani

REFRAIN

Tout petit, tout petit
Tout petit, tout petit
Tout naïf et tout fou
Comme vous
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 19/06/2016 à 21:31
Les paroles :

(Merci !)
let-it-bide Le 21/06/2016 à 16:42
Tout est parfait dans les chansons de Philippe Chatel !
Pour sûr un tout grand talent de la chanson française, trop rare hélas !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !