Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Pierre Perret - Le cul de Lucette

Voir du même artiste


Titre : Le cul de Lucette


Année : 1971


Auteurs compositeurs : P. Perret


Pochette : Vazquez de Sola


Durée : 3 m 7 s


Label : Adèle / Sonopresse


Référence : 45.809


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

14 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Quelquefois je me glace
J'aime mieux remettre les choses en place
Et j'en veux à ces gens
Qui s'expriment comme des glands
Vous messieurs dans la rue
Quand vous matez un beau cul
Vous murmurez bon sang de bois
Quel beau derrière elle a

Dieu que ce langage-là me blesse
Parler ainsi d'une belle paire de fesses
Laissez-moi glorifier sans façons
De nos dames ce noble tronçon

Y a d'abord le cul rond
Le cul qui se fait pas de mouron
Très à l'aise dans la mouise
Autant que chez la marquise
Y a le cul bas le misérable
Cui qui fait des trous dans le sable
Et y a le cul rebondi
Qui marque toujours midi

Mon préféré c'est celui de Lucette
Son merveilleux petit cul en trompette
C'est la mappemonde du bonheur
C'est vraiment lui le cul de mon cœur

Y a le cul un peu teigne
Qui aurait besoin d'un coup de peigne
Pis y a le cul de Renée
Qui souhaite la bonne année
Y a le cul prolétaire
Faut être deux pour le faire taire
Et le cul aristo
Qui dit jamais de gros mots

Mon préféré c'est celui de Lucette
Le seul qui ait des senteurs de violette
Quand je le vois pas d'une semaine je pleure
C'est vraiment lui le cul de mon cœur
Y a le cul de Florence
Qui dit toujours ce qu'il pense
Et y a le cul de Maguy
Cui qui est fermé le mardi
Quand il pleut celui qui frise
C'est le gentil cul de Maryse
Qui résonne comme un tambour
Et gagne tous les concours

Mon préféré c'est celui de Lucette
Le seul qui se monte jamais la tête
Qui sait être là dans le malheur
C'est vraiment lui le cul de mon cœur
Y a les culs à moustache
Les coiffeurs se les arrachent
Et les culs les plus cotés
Ceux qui ont la raie de côté
Les culottés les cupides
Y a les culs qui prennent le bide
Les culs fanés de jadis
En forme de fleur de lys

Mon préféré c'est celui de Lucette
C'est le paradis en chemisette
C'est un cul classé de grand seigneur
C'est vraiment lui le cul de mon cœur
J'ai couru j'ai bien vécu
J'ai vu des milliers de culs
Mais y a que le cul brésilien
Dont l'arôme se retient
J'ai vu les culs des moukères
Qui ont besoin d'une moustiquaire
J'ai vu le cul d'Ashi Moto
Cui qui prend des photos

Mais je préfère quand même celui de Lucette
Ne le frôlez pas de vos fourchettes
Vous les taste-fesses amateurs
C'est vraiment lui le cul de mon cœur
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires
gael27 Le 05/06/2016 à 20:39
Merveille des merveilles. Cet hymne au fessier féminin est l'une des chansons les mieux troussées - selon moi - de notre formidable Pierre Perret. "Le cul d'Hashimoto, celui qui prend des photos" m'a longtemps laissé dans un abîme de perplexité. Avec Olga, c'est le morceau jubilatoire de celui II reste le plus grand poete encore vivant. Gloire à toi Pierre Perret.
Dam-Dam Le 05/06/2016 à 21:37
Les paroles :

(Merci !)
hug Le 05/06/2016 à 22:28
Dans une interview de Platine Magazine, Pierre Perret avait dit à propos de Mireille Mathieu qu'elle n'était pas si coincée que cela, car paraît-il, elle connaît cette chanson par cœur !
Chezod Le 10/06/2016 à 20:04
Mince alors.
cathare13 Le 10/08/2017 à 10:09
Repris en provençal par le merveilleux André Chiron ( c'est son vrai non, c'est un hasard) qui a fait également beaucoup de reprises de Brassens ( toujours en provençal)
Nonaud Le 16/12/2018 à 19:51
Bravo pour cette chanson!!! Ca évoque le cul et ça me penser à une autre chanson qui est…le zizi.
Comme ça au moins,aucun des deux n'est oublié.
bien pensé non?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !