Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Les Charlots - L'allumeuse de vrais berbères

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : L'allumeuse de vrais berbères


Année : 1973


Auteurs compositeurs : Gérard Rinaldi - Jean Sarrus


Pochette : P.P.P.


Durée : 3 m 39 s


Label : Vogue


Référence : V. 45. 1643


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

6 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

L'été dernier pour les grandes vacances
J'm'ai dit comme ça "On va voyager"
J'm' ai dit aussi "C'est bien beau la France
Mais faudrait voir à voir l'étranger"
J'pouvais pas compter qu'au Maroc
La Marie deviendrait sinoque
Maintenant j'suis son Ali Baba
Et le soir elle me dit en djellaba :

REFRAIN
Je suis l'allumeuse de vrais berbères
T'es mon sultan, j'suis ta moukère
Viens, prends un peu de thé à la menthe
Et viens avec moi sous ma tente
Je mettrai le feu au désert
J'suis l'allumeuse de vrais berbères
-Elle mettrait le feu au désert
-C'est l'allumeuse de vrais berbères

-T'as pas un mouchoir ?
-Si mais j' te le prêterai pas !

La danse du ventre des fois c'est très beau
Mais faut voir ça fait par la Marie
En guise de voile elle prend les rideaux
Et en avant ! La voilà partie
Elle se tord comme un asticot
En m'disant : Tu trouves pas que c'est beau ?
Ce truc-là c'est fou c'que ça m' plaît
C'est bien mieux qu'un grand coup de balai

REFRAIN

Alors ? Et ton mouchoir ?
-J' peux pas te le prêter, il est pas à moi !

Mais je lui pardonne parce que d'mon côté
Ça m'déplaît pas d'être Ali Baba
J'aime bien qu'elle vienne pour me chouchouter
Et me charmer comme une vraie fatma
Y a des jours où j'pense au harem
C'est un genre de coutume que j'aime
Et j'me vois sur des canapés
En train de chanter à ma mousmé

T'es l'allumeuse de vrais berbères
J'suis ton sultan, t'es ma moukère
Je voudrais un peu de thé à la menthe
Viens donc avec moi sous ma tente
Et si t'allumes pas ton berbère
Et bien tu seras privée de désert
"Et si t'allumes pas ton berbère
Eh bien tu seras privée de désert"

REFRAIN

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 12/10/2014 à 21:33
Les paroles : [Merci]
jfpavo Le 15/01/2019 à 16:49
Le titre fait tout le charme de cette chanson pour les amateurs de calembours (présent) ; mais qui pense encore à l'allumeur de réverbères aujourd'hui ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !