Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Castelhémis - Les centrales

Voir du même artiste


Titre : Les centrales


Année : 1982


Auteurs compositeurs : Castelhémis


Durée : 2 m 29 s


Label : RCA


Référence : PL 70 297


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

16 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un train ça peut dérailler par accident
Un tunnel peut s'effondrer par accident
Un avion ça peut tomber par accident
Une fusée ça peut foirer, ça peut arriver

Oui mais les centrales
C'est la technologie idéale
C'est la sécurité optimale
C'est l'infaillibilité totale
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Toute la journée c'est c'qu'on se tue à t'répéter
À la radio à la télé dans les journaux
Puisque on te l'dit


Un cable ça peut casser par accident
Une voiture peut déraper par accident
Un incendie se déclarer par accident
Un tuyau ça peut crever, ça peut arriver


Mais pas aux centrales
C'est la technologie idéale
C'est la sécurité optimale
C'est l'infaillibilité totale
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Puisque on te l'dit
Toute la journée c'est c'qu'on se tue à t'répéter
À la radio à la télé dans les journaux
Puisque on te l'dit


Un tunnel peut s'effondrer
Une piste s'écrouler
Un ingénieur mal calculer
Un pétrolier peut s'échouer
Une plate-forme polluer
Et goudronner un océan
Le Titanic a coulé
Le Tupolev est tombé
Et le Zeppelin a brûlé

refrain

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires
hre mgþýe Le 03/04/2011 à 20:30
    Peter&Sloane, toujours à la pointe de l'actualité, m'avait adressé ce morceau hautement irradiant il y a quelques semaines alors que l'accident de la centrale de Fukushima faisait les gros titres des informations. Considérant, à raison, que plaisanter sur un sujet aussi grave n'était pas du meilleur goût, j'avais préféré mettre en morceau du moment une chanson moins polémique*. L'actualité s'étant rafraichie (contrairement à Fukushima où les problèmes de refroidissement du réacteur n° 3 et de la gestion des eaux radioactives rejetées reste brûlant), je vous le propose maintenant.

    Castelhémis, quatre ans avant la catastrophe de Tchernobyl, vingt-cinq avant Fukushima, ne condamne pas les centrales atomiques, mais bien le discours lénifiant qui les entoure. Preuve en sera donné en 1986 lorsque on nous racontera que le nuage radioactif né de le centrale ukrainienne avait gentiment fait le tour de la France…






* « Nagasaki ne profite jamais » de Sttellla, qui existe également dans une version remixée baptisée « Ousque la centrale pète trop tôt remix ».
Claude Bukowski Le 03/04/2011 à 22:09
Hé bien ça fait plaisir de voir dans la base un Castelhémis "digne de ce nom", c'est à dire ouvertement contestataire, davantage en tous cas que "Roger" qui était déjà dans la base (plus caricatural que polémique).

Ce chanteur est trop méconnu aujourd'hui, c'est pourquoi il était nécessaire de donner aux bidonautes un aperçu plus représentatif de son œuvre. Enfin, c'est mon point de vue.
Claude Bukowski Le 06/04/2011 à 20:54
Ha oui, au fait, c'est :

Le Titanic a coulé
Le Tupolev est tombé

et non l'inverse (Quoique c'eut été facétieux, mais bon ; c'est pas ça qu'il chante.)
[Merci, j'en toucherai un mot au boulet qui a transcrit !]
Aureclint Le 29/01/2017 à 06:37
Quelque part il avait vu Tchernobyl avant tout le monde.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !