Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Lola et Catherine Arvay - Aglaé et Sidonie

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Aglaé et Sidonie


Année : 1968


Auteurs compositeurs : André Joanny / Pierre Arvay (interprètes : Lola et Catherine Arvay)


Durée : 33 s


Label : Adès


Référence : PM 908


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

71 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

A tous les enfants
Qui sont obeissants
Nous allons dire au revoir en passant

Au revoir les amis
Nous rentrons au pays
Au pays d'Aglae et Sidonie
Au pays d'Aglae et Sidonie

A tous les enfants
Qui sont obeissants
Nous allons dire au revoir en passant

Au revoir les amis
Nous rentrons au pays
Au pays d'Aglae et Sidonie
Au pays d'Aglae et Sidonie
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

19 commentaires
staros Le 27/12/2001 à 09:27
Le coq de la basse-cour s'appelait Agénor. Quelqu'un se souvient du nom du renard? Ca me travaille, et je n'arrive plus à dormir…
tipoune Le 01/05/2002 à 16:14
Croquetout?
Bananasplit Le 04/12/2002 à 16:25
super mimi comme générique
kurenai Le 01/01/2003 à 15:23
Mais pour quoi dire aurevoir ? Bis, bis !!
vicky le vicking Le 30/04/2003 à 15:56
trop mignon !
La Bûche Le 06/08/2003 à 16:33
Si mon souvenir est juste, il me semble qu'Aglaé et Sidonie était d'une platitude, criminelle lorsqu'elle est servie ainsi aux enfants. Il ne s'est rien passer dans cette émission pour enfants en dix ans de diffusion.
maserati Le 01/09/2004 à 16:59
Alors la c'est la machine a remonter le temps…Ca y est j'ai 5 ans! Mais je preferais Colargol quand meme…
Mout! Mout! Mout! Le 14/09/2004 à 17:31
c'était pas "Goupil", le renard??
kijkeens Le 17/11/2004 à 16:20
Pas classe!! on voit le bout de la table sur la pochette
M. Nostalgie Le 17/11/2004 à 16:21
A tous les enfants Qui sont obeissants
Big Brother is Watching you
Jean-René Casimir Le 01/12/2004 à 16:56
C'est vraiment bien, sérieux ! Mais c'est un peu long, surtout vers la fin.
Malak' Le 22/01/2005 à 13:57
Le casting :-) :

kalimoucho Le 16/06/2005 à 21:21
"Sidonie et Aglaé, aidées d'Agénor, se sortaient toujours in-extremis des pièges tendus par Croquetout dans lesquels tombait systématiquement la brave Sidonie." Ce descriptif trouvé sur la toile correspond bien à mes jeunes souvenirs mais précisons, bien que ce soit évident, que le rouquin cherchait à croquer les donzelles.
Oswald Bastable Le 28/09/2005 à 16:42
Y'a vait pas eu une cover assassine par Parabellum (?) genre "Aglaoui et Sodomie", y'a une quinzaine d'années ?
Artemis612 Le 22/04/2008 à 01:14
Trop mignon, ça va rappeler des souvenirs à mon petit frère ! bon, il a 50 ans d'accord ….. mais quand même ! ah oui au fait, Collargol, l'ours qui chante en fa en sol, en do dièse en mi bémol en gilet et en faux col, il devient quoi lui ? quelqu'un à de ses nouvelles ?
zorrozorro Le 20/08/2011 à 08:06
ben moi j ai 56 ans et j ai des frissons en entendant ca j avais 13 ans
Chezod Le 10/07/2012 à 22:15
Moi aussi !!!
Deux précisions :
- La remarque de Kalimoucho est inexacte : c'est Aglaë qui tombait toujours dans les pièges de Croquetout.
- Régulièrement, Sidonie fait référence à "Médor, le chien de la ferme", ce qui fait fuir Corquetout. Il me semble cependant que l'on ne le voit jamais.


Quand j'étais petit, je n'aimais pas Agénor… Et je suis incapable de dire pourquoi.
Claude Bukowski Le 10/07/2015 à 23:55
Haha, le renard !
Rapide citation d'Aglaé et Sidonie, dans l'excellent film de Benoit Delépine "Louise - Michel".
(L'illustration ci jointe est de Pochep).

Chezod > tu n'aimais pas Agénor ? Tu es tout excusable. C'est bien simple, PERSONNE n'aimait Agénor.
Agénor, c'était le pion dédaigneux, le directeur d'école raide dans ses bottes, toujours grincheux, qui ne manquait pas de venir casser l'ambiance avec ses leçons de morale à deux balles, pendant que les deux écervelées (auxquelles nous nous identifiions avec plaisir) ne pensaient qu'à s'amuser, en dépit des dangers.

J'espère qu'Agénor a fini en coq au vin.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !