Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Allain Turban - On s'écrivait… Annie

Voir du même artiste


Titre : On s'écrivait… Annie


Interprète : Alain Turban


Année : 1983


Auteurs compositeurs : Claude Vallois - Didier Barbelivien


Pochette : X


Durée : 3 m 42 s


Label : Tréma


Référence : 410 236


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

On s'écrivait pour les vacances
Du temps où c'était grand la France
J'avais quatorze ans, toi treize ans et demi, Annie
Je t'imaginais prisonnière
Dans la province de ton grand-père,
Je pleurais pour de bon,
Qu'est-ce que c'était bon, Annie

On s'écrivait
Des mots d'enfants idiots beaux comme des bleuets
On s'écrivait
C'était dingue les paroles que je t'inventais


On s'écrivait pour les vacances,
J'attendais septembre en souffrance,
C'était la passion
Qu'est-ce que c'était con, Annie

On s'écrivait
Des mots d'enfants idiots beaux comme des bleuets
On s'écrivait
Je cachais tes lettres dans un tiroir secret

On s'écrivait, on s'écrivait,
Maintenant on se téléphone quinze ans après
On s'écrivait, on s'écrivait
Je ne reconnais plus la personne que j'aimais, que j'aimais

On s'écrivait, on s'écrivait
Des mots d'enfants idiots beaux comme des bleuets
On s'écrivait, on s'écrivait
C'était dingue les paroles que je t'inventais
On s'écrivait, on s'écrivait

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires (dont 1 archivé)
altamorbius Le 10/04/2009 à 00:33
Ah ce temps inéluctable qui passe ! Allons Alain tu te fais du mal pour rien…on reconnait quand même la touche mélancolique de Barbelivien.
Maeva70 Le 06/07/2009 à 12:36
Ils s'écrivaient… puis ils se téléphonent 15 ans après… Maintenant ils s'enverraient des SMS ou des emails… Signe des temps qui passent…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !