Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Marc Lavoine - Je n'sais même plus de quoi j'ai l'air

Voir du même artiste


Titre : Je n'sais même plus de quoi j'ai l'air


Année : 1983


Auteurs compositeurs : Marc Lavoine - Fabrice Aboulker


Pochette : Alain Marouani


Durée : 3 m 32 s


Label : Philips / Phonogram


Référence : 812 085-7



Présentation : Premier 45 tours de Marc Lavoine

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Y'a des lumières de banlieue qui m'ramènent loin en arrière
C'est ma mémoire qui prend feu en embrassant la poussière
Tu t'es tirée sans dire un mot, te fatigue pas j'ai compris
T'as pas besoin d'me faire des signaux, je sais marcher dans la nuit

Je n'sais même plus de quoi j'ai l'air
D'un fou d'un junk' ou d'un paumé
J'ai de la buée plein mes verres
Et ça m'empèche de rêver


Assis dans cet ascenseur aux onze étages aller-retour
Juste pour oublier mon cœur, j'tai tout laissé dans la cour
Et j'timagine devant la télé, pop-corn et jeans, tu raffoles
J'ai beau vouloir effacer, c'est pas pour ça que j'rigole

refrain

J'ai r'vu Lola et les autres, il sont toujours aussi bons
Ils disent que tout est ta faute, ils voudraient t'mettre en prison
Moi j'pense à tout à la fois, j'les écoute plus, ils m'font mal
J'ai seulement besoin de toi, t'aurais pas dû t'faire la malle

refrain
bis

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires (dont 1 archivé)
Kela Le 27/02/2012 à 19:06
Je précise que ce sont les paroles de la version originale. À noter, 2 phrases ont été modifiées dans la version live de 1988. Dans le deuxième couplet, "pop-corn et jeans, tu raffoles" devient "et puis au pieu, comme une folle", et dans le dernier couplet, "ils sont toujours aussi bons" devient "ils sont toujours aussi c…".

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !