Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Alain Delorme - N'hésite pas

Voir du même artiste


Titre : N'hésite pas


Année : 1976


Auteurs compositeurs : Claude Carmone - Jean-Luc Drion - Jack Donder


Durée : 2 m 26 s


Label : Elver


Référence : 36.335


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Viens, n'hésite pas
Si tu veux franchir les mers, moi je serai ton trois-mâts
Viens, n'hésite pas
Si tu as peur de la nuit, je deviendrai matin pour toi
Mais viens, ne tarde pas
Ici l'herbe est bien plus verte et plus tendre que là-bas
Alors n'hésite pas, ne tarde pas, ouvre tes bras

Il faut te décider
Le bonheur n'attend pas longtemps
Il est comme un huissier
Qui peut prendre au printemps

Viens, n'hésite pas
Si tu ne veux pas de chaînes, nous vivrons hors-la-loi
Viens, n'hésite pas
Si tu n'aimes pas la pluie, je deviendrai soleil pour toi
Mais viens, ne tarde pas
Ici l'orage est moins fort et bien plus beau que là-bas
Alors n'hésite pas, ne tarde pas, ouvre tes bras

Il faut te décider
Le bonheur n'attend pas longtemps
Il est comme un huissier
Qui peut prendre au printemps

Viens, n'hésite pas
Si tu veux franchir les mers, moi je serai ton trois-mâts
Viens, n'hésite pas
Si tu as peur de la nuit, je deviendrai matin pour toi
Mais viens, ne tarde pas
Ici l'herbe est bien plus verte et plus tendre que là-bas
Alors non, n'hésite pas, ne tarde pas, ouvre tes bras

(ad lib.)

Transcripteur : T.A.M.T.A.M.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
T.A.M.T.A.M. Le 07/11/2007 à 17:38
Ai-je bien entendu l'allégorie du bonheur (comme l'huissier qui peut "prendre" la belle au printemps) ? A confirmer par d'autres oreilles… Les paroles : [Merci !]
Fauvelus Le 07/11/2007 à 21:22
mmh, je dirais plutôt : "Il est comme un glacier / qui peut fondre au printemps… " (d'aucuns diront que c'est moins poétique…)
HerrGeneral Le 17/03/2008 à 10:53
y a pas à dire, c´est entrainant, mon pied tape le rythme depuis la première note.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !