Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



William Sheller - Une chanson noble et sentimentale

Voir du même artiste


Titre : Une chanson noble et sentimentale


Année : 1981


Auteurs compositeurs : William Sheller


Pochette : Claude Delorme


Durée : 2 m 35 s


Label : Philips / Phonogram


Référence : 6010 343


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tu faisais des nuits presqu'en dépit du sommeil
Avec des mots qu'j'entendrai jamais plus pareil
Mais tu vois
Si j'dois marcher comme ça toujours tout droit
Jusqu'au tout dernier bout de la fin du monde avec toi

J'voudrais qu'tu m'donnes et tant pis si c'est banal
Une chanson noble et sentimentale

J'trouverai quelque part tout un délire de merveilles
J'ai des idées à mordre la peau du soleil
Mais tu vois
Si j'dois marcher comme ça toujours tout droit
Jusqu'au tout dernier bout de la fin du monde avec toi

J'voudrais qu'tu m'donnes et tant pis si c'est banal
Une chanson noble et sentimentale (2X)

S'il pleut encore là-bas de Fribourg à Kiel
J'tirerai des lignes à redresser les arcs-en-ciel
Mais tu vois
Si j'dois marcher comme ça toujours tout droit
Jusqu'au tout dernier bout de la fin du monde avec toi

J'voudrais qu'tu m'donnes et tant pis si c'est banal
Une chanson noble et sentimentale (4X)
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires (dont 1 archivé)
Noemievictoria Le 26/09/2007 à 21:13
Ce 45 t contenant "Une chanson noble et sentimentale" et "Un endroit pour vivre" est extrait de l'album "J'suis pas bien" publié en 1981.
rogre Le 01/12/2011 à 11:37
Pas la moustache, William!! On a du lui dire, il y a renoncé. Ouf.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !