Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

Lucid Beausonge - Lettre à un rêveur

Voir du même artiste


Titre : Lettre à un rêveur


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Lucid Beausonge


Pochette : Joël Laffay


Durée : 4 m 33 s


Label : RCA


Référence : PB 8658


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Lettre à un rêveur qui s'ignore
Qui jongle avec les "faudrait" et les "y a qu'à"
Retourne coucher dans son décor
Quand le réel reprend ses droits
Vendez-moi une île déserte
Vendez-moi une île déserte

Il pensait tout haut dans sa tête
Que la petite avait de quoi
Qu'il pourrait profiter peut-être
De la fille qui vient d'en bas
Vendez-moi une île déserte
vendez-moi une île déserte

Quand le vieux, lui, la regarde
Avec ses yeux de vieux cochon
Sexe rongé de phallocrate
Qui voit en chaque femme le ballon
Vendez-moi une île déserte
Vendez-moi une île déserte

Ne parlons pas d'elles qui se terrent
Encore moins d'elles qui, de surcroît,
En vertu d'une morale précaire
Leur laissent volontiers tous les droits
Vendez-moi une île déserte
Vendez-moi une île déserte

Silence digne des catacombes
Silence digne des morts vivants
Quand la violence se tient dans l'ombre
Quand la violence tient bien son rang
Vendez-moi une île déserte
Vendez-moi une île déserte

Je vais mais je suis somnambule
Et j'ai presqu'oublié le nom
De ces violeurs dont la minuscule
Se tient dans l'fond d'leur pantalon
Vendez-moi une île déserte
Vendez-moi une île déserte

Lettre à un rêveur qui s'ignore…
---------------------------
Paroles publiées avec l'aimable autorisation des éditions Traficom Musik

Transcripteur : jihemji
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires (dont 1 archivé)
virgulio Le 22/11/2007 à 13:49
Une chanson sur le viol considérée par beaucoup -au grand dam de l'interprète- comme une jolie chanson romantique… Comme quoi un texte fort peut être engloutie par une mélodie, encore que, finalement la seule mélodie qu'on retient dans le cas présent c'est le "oua ou oua ah" du refrain
LOIZ Le 19/08/2011 à 00:40
Sur le thème du viol, treize ans auparavant, mais avec des mots plus soft, Isabelle Aubret avait interprété "La Source" au concours de l'Eurovision de l'année 1968 ! (chanson ds la base discographique de B§M)
hre mgþýe Le 28/05/2015 à 11:13
    J'ai dû entendre cette chanson des dizaines de fois, à l'époque où elle passait à la radio, et je n'avais jamais capté la moindre allusion à quelque viol que ce soit : entre le titre, le nom de la dame et les « vendez-moi ouaouaouaoua une île déserte » qui sont finalement la seule chose qui reste dans la tête, je n'avais jamais fait gaffe au contenu.

    Faut dire que le texte n'est pas des plus explicites, ce qui n'est pas un défaut, mais quand on ajoute un texte un peu obscur, un titre sans rapport avec le texte, un refrain-accroche lui non plus sans rapport, une jolie fille sur la pochette, ben ça brouille un peu trop les pistes et le message se perd. Bel exemple de chanson qui est incomprise par sa propre faute.
hug Le 04/05/2016 à 05:33
Hre : Tu as vu le nom du label : RCA ! RCA qui à l'époque produisait tout aussi bien Alain Souchon, Laurent Voulzy, Yves Simon et Philippe Chatel (Soit les auteurs-compositeurs de la Nouvelle Chanson Française de l'époque) d'un côté que Chantal Goya et Sylvie Vartan de l'autre. C'est donc quand même la branche française d'une multinationale américaine. Peut-être que Lucid avait écrit au départ un texte plus explicite mais qu'ils ont pensé que ce serait voué à l'échec commercial, et lui aurait demandé de revoir son texte pour faire plus "commercial". Elle n'est donc peut-être pas totalement fautive.


ça ne m'étonnerait pas de la part d'une multinationale, même si elle a produit beaucoup de choses de qualité comme RCA.
Chezod Le 28/11/2016 à 22:56
Mince alors,
Elle est dans la base depuis des années. Comme je ne connaissais ni le titre ni l'interprète, difficile à trouver.

Donc, je confirme les commentaires de Virgulio, Loiz, Hre et Hug. Moi aussi, je n'ai rien capté du sens des paroles et, comme beaucoup, je n'ai gardé en souvenir que les "vendé moua oua oua oua ouaha, un île déserte".

Très belle chanson sur un thème tragique qui fait encore de nombreuses victimes dans notre société dite civilisée.

Donc, pour trouver le titre, j'ai tapé sur google "chanson vendez-oi une ile deserte", et non le titre du morceau, que je ne connaissais pas de toutes façons.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !