Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

Nicoletta - Les orgues d'antan

Voir du même artiste


Titre : Les orgues d'antan


Année : 1967


Auteurs compositeurs : K. Reid - G. Brooker / adaptation: Georges Aber


Durée : 4 m 7 s


Label : Riviera


Référence : 231.291


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un homme seul écoutait
En pleurant l'orgue qui jouait.
Il revoyait tout son passé
Là où il s'était marié
Dans cette église où il pleure
Il vient pour vider son cœur.

Non, il ne faut jamais jurer
Mais il ne faut pas juger.
Mais aujourd'hui, c'est trop tard.
Non, rien n'est plus comme avant.
Où sont-elles les orgues d'antan?
Comme elles jouent tristement !

Un homme seul, à genoux,
Ecoute un orgue qui joue.
Il ne lui reste plus rien
Qu'un immense chagrin.
Il a envie de crier
Sa douleur au monde entier.

Non, il ne faut jamais jurer
Mais il ne faut pas juger.
Mais aujourd'hui, c'est trop tard.
Non, rien n'est plus comme avant.
Où sont-elles les orgues d'antan ?
Comme elles jouent tristement !

Transcripteur : jihemji
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Petitcurieux Le 29/08/2007 à 22:00
Adaptation française de "A whiter shade of pale" de Procol Harum
raphdem Le 25/01/2008 à 08:40
Bruna Giraldi en a enregistré une autre,intitulée "Les mots de minuit".
Running Jack Le 23/06/2008 à 16:03
Très belle reprise! Quelle voix cette Nicoletta.
Trocol Harum Le 31/12/2009 à 05:59
Pur B&M il y aussi une autre version française "le jour du dernier jour" par César et les Romains et par Donald Lautrec. Parmi les versions étranges, mais très belles, celle d'Angela Aki "Aoi kage" en japonais.
oum-berto Le 21/05/2011 à 18:49
ça va "il vient pour vider son cœur" j'ai eu peur un instant!
manuelferre Le 20/06/2014 à 08:21
une voix d'or

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !