Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Patrick Topaloff - Plaidoirie d'un avocat de la défonce

Voir du même artiste


Titre : Plaidoirie d'un avocat de la défonce


Année : 1996


Auteurs compositeurs : Patrick Topaloff - Marimbert / Sforza


Pochette : Bernard Jarry


Durée : 3 m 26 s


Label : Verschuere Harry / Delta


Référence : 21973


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

115 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Camarades jurés ! Camarades ju…
Silentski ! Silentski, por favor !
La parole est à la défenskaïa :
Camarade président Vychinski et camarades Jaurès…
Euh… Jurés, pardon.
Vous m'connaissez ; ma plaidoirie se fera en trois points…
Hein, et 45 degrés vous savez… bon…
La thèse, l'antithèse et puis la foutaise, whoua !
Ah, mon client ah, là, qui est un paysan russe du Kremlin…
Bicêtre. Il est engoulagué depuis vingt ans… en Sibérie.
Et pourquoi il est engoulagué, monsieur le président?
Parce qu'il a tué sans le vouloir des gens comme Kirov, Kamenev, Zinoviev, Toukhatchevski, Boukharine et Trotski.
C'est tout, monsieur le président…
Ca fait 22 personnes, dont 11 grièvement…
CAR ça n'a rien à voir, mais y'en a qui boivent au volant, moi j'bois au goulot,
C'est moins fatigant messieurs…

(refrain :)
Khrouchtchev, Gorbatchev, quel chef, Dynamo de Kiev,
Karpov, Topaloff, Smirnoff et Michel Strogoff.
Pouchkine, Mazarine, Raspoutine et Alcaline,
Tolstoï, Sakharov, KGB, KB Jardin

Eh eh, ceci n'est pas dans mon propos monsieur le président.
Certains comme Joseph Vissarianovitch Djougatchvili,
Stalinounet pour les intimes déposent une plainte contre X.
Et ben moi, je dépose une plainte Contrex, camembert Président !
Euhhh… camarade président…
J'suis un avocat bolchévique tellement bon que j'arrive même à faire condamner ma porte, alors vous voyez c'que j'veux dire quand même…
Huissier, faites entrer le témoin à charge !

(Refrain)

Ahhhhh, mais c'est fini oui ?
C'est pas mon propos ça !
Camarade président, étant plus fidèle au régime meugneugneu Thatcher qu'au régime stalinien,
Je ne dirai qu'un mot : au nom du pèse, du fisc, et de Pont-Saint-Esprit, qu'est une bien jolie ville comme Stalingrad… avant !
Et pis si mon client est coupable… et bien coupez-le !

(Refrain)

De tout d'façon, euh, tout l'monde s'en fout…

(Refrain)

Et puisque tout l'monde s'en fout, camarade Vychinski, camarades jurés…
Allez, tous en chœur de l'armée rouge…
Enfin… c'qu'il en reste !
Ah ah ah ah ah ah !

REFRAIN

Transcripteur : captain.beany + morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

58 commentaires (dont 26 archivés)
calamiteux Le 25/12/2000 à 20:59
Du point de vue de l'autobiographie, il y a quand même une question essentielle : est-ce que Topal'œuf a chanté ce petit bijou avant ou après sa condamnation ? Autrement dit est-ce que c'est prémonitoire ou bien est-ce que c'est du vécu ?
Sprotch Le 26/12/2000 à 17:40
Heu il a l'air un peu aigri qd mm =)
calamiteux Le 27/12/2000 à 19:11
Il a surtout l'air très imbibé.
hil Le 13/10/2001 à 22:06
Impressionnant de réalisme. décidement Topaloff est vraiment un géni!
Carlos14 Le 01/12/2002 à 20:41
Topaloff est à la chanson ce que Richard Bronson est au cinéma d'auteur… inégalable
tagolo Le 05/12/2002 à 20:57
Euh, c'est Charles Bronson l'acteur mono-expressif, Richard c'est le milliardaire qui n'a que ça à foutre que de traverser le monde en mongolfière et de se planter avant tous les autres :)
Gwar Le 06/01/2003 à 13:51
Y en a qui boivent au volant…moi, je bois au goulot… je pense qu'on frôle le sublime
reulliev Le 06/01/2003 à 13:52
Étant grand admirateur de la Russie, Je me devais d'intervenir concernant ce titre…. Il est absolument phénoménal… ça fleure bon la vodka tout ça…..Merci Topa.. zouuu dans mes favoris…
Je rajouterai bien une petite dédicace à tous les juristes de B&M !
morphee Le 11/02/2003 à 00:34
Ça me rappelle une pub pour Damart Thermolactyl au début des années 80 qui se passait à Checkpoint Charlie entre un agent soviétique et un agent occidental qui échangeait un colis à la frontière. Le russe disait un truc comme :
"Topaloff Kaï Kaï " ?
Et l'autre répond par "non, damart… Thermolactyl" !
Saint pat Le 01/03/2003 à 10:45
Je me demande si il se mettait en condition pour pouvoir "interpreter" son titre. Moi en tout cas je suis obligé de boire pour supporter !
AllezHopACreteil! Le 05/04/2003 à 20:03
Un Bratisla Boy avant l'heure!! Quel précurseur ce Topaloff!
maximos Le 19/04/2003 à 17:31
Ça ressemble à "Notre chere russie" de Nino Ferrer…
À verifier quel est le plus ancien…
olav Le 10/05/2003 à 10:46
Dans certaines régions françaises rurales et peu peuplées, la justice se fait aussi parfois de manière très expéditive.
morphee Le 10/06/2003 à 15:44
Y a encore quelques trous concernant les protagonistes, mais citons :
Kamenev : faisait partie des 5 membres du premier politburo (1918), a épousé Olga Bronstein, la femme de Trotski. Fusillé en 1936.
Boukharine : lui aussi membre du premier politburo. Thérocien, auteur du Matérialisme historique. Exclu du parti et condamné à mort en 1938.
Zinoviev : président du Komintern à sa création, personnage omniprésent dans le Docteur Jivago. Se rapproche de Trotski vers 1926. Condamné à mort après l'assassinat de Kirov.
Kirov : en quelque sorte le bras droit de Staline. Assassiné en 1934, ce qui prétexta une épuration sans précédent des opposants au régime.
Toukhatchevski : maréchal, qui a pour principal fait d'armes la répression de la révolte des marins de Kronstadt. Accusé de trahison (machination des nazis en fait), Staline le fit exécuté, craignant un coup d'état militaire en 1937. Réhabilité par Khrouchtchev.
Trotski : Lev Bronstein, de son vrai nom, prit une part importante dans la victoire des Bolcheviks en octobre 1917 et sur les Armées blanches entre 1920 et 1924. Anti-stalinien, expulsé en 1929, assassiné à Mexico en 1940.
tomaz Le 10/06/2003 à 23:49
Mazarine… Topaloff cherchait les embrouilles en 1987… d'où sa "disparition" cathodique… qui sait ?
tarass boulba Le 05/09/2003 à 17:13
Vychinski (pas "Wiechinski") : procureur général de Moscou. Grand ordonnateur des purges staliniennes de 1936-37.
tarass boulba Le 05/09/2003 à 17:16
Amusant de noter l'allusion à "Mazarine"… en 1990 !
morphee Le 07/09/2003 à 23:14
Faudra lui poser la question mais je pense qu'il a voulu prononcer à la russe le nom d'un certain cardinal
raoul77 Le 22/10/2003 à 06:59
C'est pas "Thoulkhatchevski" mais "Toukhatchevski", Тухачевский en russe.
lemming's Le 19/11/2003 à 13:32
Mais nous n'aurons pas sa liberté de penser.
mdhaudt Le 05/04/2004 à 21:53
suis pas sûr du 'Alcaline' du refrain après coup … mais j'ai rien à proposer …
diabolo_zzz Le 10/04/2004 à 17:51
Du grand Topaloff, Lagaf n'arrivera jamais à son fixe-chaussette!
Klakmuf Le 26/05/2004 à 19:47
De deux choses, l'une: pour composer cette ….œuvre, soit notre Patrick national avait une dette à apurer dans l'urgence et la précipitation pour éviter l'huissier, soit il a été victime du rouge, le gros, celui qui tache. Ce titre restera pour moi une insoutenable énigme, ainsi qu'une impasse.
50267 Le 04/06/2004 à 03:55
Le Pushkin … Beau bateau !
bill_baxter Le 17/08/2004 à 09:33
Le régime c'est we-che-weight Thatcher
- SLC - Le 23/08/2004 à 18:47
La dernière version du refrain a facilité la retranscription de celui-ci, non ? ;-)
Doug Le 02/05/2005 à 13:39
Thèse, anti-thèse, foutaises… Et tout le reste: Génialsky!
Mikpique Le 27/05/2005 à 12:36
Mémorablement incroyable. Un vrai coup de pub pour tout ce que l'alcool peut offrir. Topaloff est top!
henri-désiré landru Le 19/02/2006 à 16:24
Des bruits ont commencé à courir sur Mazarine dès l'élection de Papa Tonton. Et en 1982, Françoise Giroud publiait "le bon plaisir" au éditions Mazarine, roman à clefs dans lequel le Président de la République avait un fils caché.

Pour le reste, j'imagine la débâcle des candidats de Qui veut gagner des millions si Jean-Pierre pose la question fatidique :
"Qui a écrit et chanté une chanson librement inspirée des Grands procès staliniens de Moscou ?

Réponse A : Jean Ferrat
Réponse B : Léo Ferré
Réponse C : Ivan Rebrov
Réponse D : Patrick Topaloff….. "
Flaming Youth Le 26/10/2006 à 17:44
Oh le jeu de mots : Dynamo de Kiev. Thèse, antithèse, foutaise. Je retiens pour mes dissertations de philo !

A noter que Smirnoff peut aussi bien faire référence à la boisson alcoolisée qu'au président de la Transnistrie
jfpavo Le 20/09/2007 à 10:54
Je rêve de pouvoir plaider comme ça : vivement qu'on rigole autant pour de vrai dans les prétoires !
Wonderful Chaudo Le 17/01/2010 à 22:04
Aprés Gainsbourg et Gainsbarre (dont on parle beaucoup en ce moment) voici Topaloff et Top au Bar. Un pur moment de … heu comment dire … biture. Du pur génie. Et comme on dit chez nous "51 je t'aime j'en boirai des tonneaux, a me rouler par terre dans tous les caniveaux."

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !