Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Marie Samoy - Le tribunal infâme

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Le tribunal infâme


Auteurs compositeurs : Claude Velu / Marie Samoy


Pochette : Photo : Joseph Wauters


Durée : 3 m 4 s


Label : Monde Melody


Référence : MM6060


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

C'est dans un tribunal infâme
Que vient commencer ma chanson
Aux pieds des juges pleure une femme
Son pauvre enfant est en prison

Voyez les larmes de sa mère
Pardonnez-lui s'il a fauté
Car les juges si sévères
Vingt ans de prison l'on condamné

Mais un cri dans la salle
Ma pauvre mère vient de tombet
Et voyez donc comme elle est pâle
Très vite il faut la transporter

Refrain :
Ô minute suprême
Ô sublime instant
Je t'ai fait de la peine
Pardonne-moi maman
Et c'est dans ce silence
Que j'ai fait ma chanson
C'est le cri d'un enfant
Qui souffre dans sa prison

c'est dans un petit cimetière
Que l'on transporte ma pauvre mère
Et sur sa tombe pas une fleur
Il est partit mon seul bonheur

Et quand dans la nuit qui s'achève
On entendra dans un sanglot
Les minutes qui furent si brèves
Que j'ai répété aussitôt

Refrain

Et vous femmes que j'aime
Ne faites plus d'enfants
Car la Justice elle-même
les condamne à vingt ans
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires (dont 2 archivés)
Le Sapin Sobre Le 13/05/2007 à 20:30
J'avoue avoir un peu de mal à suivre la logique de son discours…
dao Le 13/05/2007 à 22:43
La logique semble être : " Ne condamnez pas les pauvres criminels, cela ferait de la peine à leur pauvres mamans".
Mais pour les criminels orphelins, pas de pitié ! Perpét' et c'est tout !
( Faudra en parler à Sarko … )
Gigithegigiiiiiii Le 28/03/2008 à 14:11
On n'a pas tous les jours 20 ans….
Tigrette Le 10/06/2008 à 04:18
Alors là ! j' pige rien …A moins qu'à l'origine ,ce soit un duo ? (Voire un trio ) Parce que " une femme , sa mère , ma mère , son enfant , mon enfant …" c'est un peu Fréhellement compliqué ! mais c'est si poignant ^^(Et la pochette est idyllique , ça fait un peu oublier la prison ^^ )
sadapop Le 16/05/2009 à 14:20
Ça déchire cet orgue collant comme un chewigum trouvé sous la table d'une classe de sixième.
Le chant et le texte sont un sirop de poux atteind du scorbut suite à une traversée en patera.
Kydame Le 01/09/2010 à 05:53
Ah! C'est pourtant très simple. Le narrateur est un pervers sadique condamné pour des crimes innomables, qui se délecte à l'idée d'avoir tant fait souffrir sa mère qu'elle en est morte (Ô sublime instant, Je t'ai fait de la peine) et qui prend plaisir à torturer psychologiquement ceux qui l'ont comdamné en leur faisant porter la responsabilité du décès de la pauvre femme. :D
scie sauteuse Le 07/06/2012 à 12:21
mais ce n est pas claude velu sur la foto?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !