Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique


  Lieu : Péniche Le Marcounet, le 8 avril 2017. Plus d'infos

Marka

Marka
NomVan Laeken
PrénomSerge
NationalitéBelge
Date de naissance27/05/1961
Liens
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans la programmation générale Vignette de Marka - Accouplés 1995 Accouplés
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Marka

12 commentaires
xxil Le 16/02/2002 à 10:37
De culture flamande, Serge Van Laeken naît le 27 mai 1961 à Moelenbeek, dans la banlieue de Bruxelles. Il est élevé en grande partie par ses grands-parents, plus disponibles que ses parents. Son enfance tranquille et sans problème a souvent pour décor les terrains de foot du quartier, véritable passion aujourd'hui encore.

D'abord surnommé Markassou, il devient Marka qui dans l'argot flamand évoque un "petit morveux", un peu comme le "punk" anglais. C'est justement pendant cette vague musicale de la fin des années 70, que Marka fait ses armes comme roadie dans le sillage de la scène musicale rock belge. Tout naturellement, le virus de la musique le gagne. Dès 1981, il intègre comme bassiste le groupe Allez Allez, fortement inspiré des Anglais de Clash, groupe phare du panthéon personnel de Marka. Après un titre qui marche assez bien, "African Queen", l'expérience Allez Allez laisse place aux Cactus vers 1984, dont le répertoire louche plus du côté de Dutronc. Le décalage textuel et l'humour impertinent qui seront la marque de fabrique de Marka, tiennent déjà le haut du pavé dans le style des groupes auxquels il appartient. Dans les Cactus, Marka est entouré du contrebassiste, aujourd'hui décédé, des Vaya Con Dios, groupe vedette de la fin des années 80, ainsi que du guitariste des Wild Ones.

Solo

Vers 1985, Marka s'illustre un temps avec le groupe Bla Bla Bla. Puis petit à petit, la fibre solo le titille assez pour qu'il se lance doucement dans un travail plus solitaire. Il continue cependant de travailler beaucoup avec son complice, le comédien Riton Liebman. En 1989, ils signent ensemble la bande originale de "Cher Frangin", un film de Gérard Mordillat.

En 1992, c'est avec Riton Liebman que Marka écrit son tout premier album, "Je vous dis tout". Mais il s'entoure aussi d'autres complices dont Jacques Duvall, auteur de plusieurs tubes pour Lio, et surtout de Thierry Robberecht avec lequel il forme un tandem détonant. Le style est iconoclaste et les musiques hétéroclites. Marka aime piocher dans tous les styles pour cuisiner une sauce musicale épicée. Déjà connu en Belgique depuis les années 80, Marka n'a pas de mal à promouvoir cet album. Les concerts se multiplient en France et en Belgique. On le voit même sur la scène éphémère des Francofolies de Sofia en Bulgarie. Mais les suites professionnelles sont difficiles. Marka démarche de nombreuses maisons de disques en France sans succès.

Finalement, après son premier essai sur le label belge PIAS (Play it again Sam), Marka décroche une signature sur Sony/Columbia, major internationale s'il en est. Avec eux, il met en marche un second album qui sort en 1995, "Merci d'avance". Ce dernier est presque intégralement signé Van Laeken/Robberecht. Mais un titre est signé de Marka en solo, "Accouplés". Et quel titre ! Sur des rythmes arabisants, Marka réussit à marier Benazir Bhutto, Chou En Laï et Rika Zaraï dans une entêtante enfilade de noms de personnalités aussi diverses que célèbres. Le résultat est une petite pièce désopilante qui devient le titre phare du chanteur. Le disque se vend à 15.000 exemplaires. Petit chiffre mais Marka devient doucement un nom avec le quel on peut compter. Il écume les festivals dont les Francofolies de Spa en Belgique. En décembre 96, il entreprend une petite tournée à travers la France avec Maurane.

Idiot

Le succès du titre "Accouplés" donne naissance à un nouvel album en 97, "L'Idiomatic". Désormais, Marka est un artiste connu et reconnu. Son univers musical polymorphe remporte un vif succès public. Et même si cette réussite ne se traduit pas en grosses ventes de disques, il fait partie intégrante du paysage musical francophone.

A partir du 20 décembre 97, il donne ses tous premiers concerts parisiens au Sentier des Halles. Six mois plus tard, il enregistre son tout premier album en concert au club de l'AB à Bruxelles. Le CD sort début 99 sous le titre "l'Homme qui aimait la scène". Il y rend deux hommages, un au Clash son groupe fétiche ("I fought the law") et l'autre à MC Solaar ("Caroline").

Sources : Yahoo
eagleyecorbier Le 25/07/2002 à 22:56
moi aussi depuis que je viens de le decouvrir en live :)
puby Le 03/08/2002 à 12:43
Trop terrible le gars !!!
Stephane Le 24/09/2002 à 06:40
Et puis une chouette femme en plus (Laurence Bibot alias Miss Bricola)
misteur.ti Le 20/12/2002 à 18:03
Sur le cd single, il y avait une version à peu près espagnole "un cuplé, un cuplé salado, bacalao". La version remix était un vrai bijou injustement oublié sur nos "dancefloors"
xxil Le 03/02/2003 à 11:48
Bon, suite à un mail d'un auditeur qui m'a mis l'eau à la bouche, je recherche activement l'album qu'il a fait sous le nom du groupe "Les Cactus"..
A bon entendeur :)
Tonton du bide Le 09/05/2004 à 21:07
Le pro du veeerbe
Le roi du proveeerbe
Le pro du veeerbe
L'idiomamamamatique
Marka est dans la base.
Le 10 80, c'est de la bombe bébé (pour les Belges)
ludol Le 22/05/2004 à 11:49
les belges sont decidement trop forts
Curieuzeneuze Le 08/08/2004 à 21:51
Il vient de composer une chanson féministe pour Amnesty International : On en a marre.
cyber juju Le 16/04/2005 à 10:59
c'est vraiment une BOMBE ce marka sur scene, c'est un Dieux a la guitare et un ange dans son cœur. Sans oublier des Chanson tellent entrainente quelle vous hypnotise de joie, de verité et de bonheur. Fanchement marka y'a pas mieux.
erezeold Le 04/06/2007 à 05:21
Les "CACTUS" Vu en concert au Cirque Royal de Bruxelles en 84 en première partie du concert de Téléphone quand même(le dernier à Bxl). Prestation pas terrible,prise de tête avec une partie du public(Savas,si tu te reconnais…),expedié en 15 min. En même temps c'est surement pas ce qu'il à fait de mieux(chanter des reprises de Dutronc,bof!). Mais bon,pour un tas d'autre chose le gars est admirable,entre autre le fait d'être un supporter inconditionnel du F.C.Brussels(rien que ca,ca force le respect,hu,hu). Chroniqueur "footbalistique" et fanfaron musical dans l'émission radiophonique "Va y'avoir du sport" sur BEL-RTL le lundi soir(oui je sais c'est BEL- RTL,mais rien que les coups de gueules de certains des chroniqueurs et les petites "impros" de Marka inspirées du classement du championnat valent la peine). Et puis surtout c'est l'homme qui partage la vie de la déjantée Laurence Bibot,une artiste à decouvrir absolument;reflexions et humour qui m'ont fait pisser de rire dans le jeu des dictionnaires chez Jacques Mercier(Mme Kawenda,la baby-sitter,sa maman et autres personnages savoureux),Miss B au théatre,etc… Marka,Bibot on vous aime,continuez comme ca:-)
kawette Le 09/04/2009 à 20:41
Pour retrouver toutes les infos sur Marka, je vous conseille les deux sites officiels suivants :

Le Myspace

La page Facebook


Bonne visite ! :-)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !