Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Art of Noise, the

Autre aliasThe Art of Noise with Max Headroom
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans les programmes spéciaux Vignette de The Art of Noise - Battle & Beat box 1983 Battle & Beat box
Dans les programmes spéciaux Vignette de The Art of Noise with Max Headroom - Paranoimia 1986 Paranoimia
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Art of Noise, the

4 commentaires (dont 1 archivé)
jihemji Le 02/08/2006 à 10:36
The ART OF NOISE voit le jour à Londres ,en 83 ,sous l'impulsion du célèbre producteur Trevor HORN (né le 15/07/49) et du directeur artistique Paul MORLEY (né le 26/03/57) auxquels s'associent l'ingénieur du son Gary LANGAN et deux musiciens de studio surdoués:Anne DUDLEY(née le 07/05/56)claviériste et arrangeur ainsi que Jonathan J. JECZALIK (né le 11/05/55)programmeur,spécialiste du Fairlight (ancêtre du sampler).
Ce groupe expérimental britannique avant-gardiste joue une musique électronique assez froide mais créative et rythmée.
En 83,ils sortent leur 1er 45T SP "Beat Box" extrait d'un mini-album et en 84,l'album
"Who's Afraid Of?" avec "Close(To the Edit) et le fabuleux "Moments in Love" (remixé en simple en 85).
L'album suivant "In Visible Silence"se fait en 86 sous le label China Records et sans Horn et Morley.On y trouve "Legs",hit des discothèques américaines,"Paranoimia" avec Max Headroom apparaissant en image de synthèse dans le vidéo-clip,et l'instrumental "Peter Gunn"d'H.Mancini(n°8 en G-B,Grammy Award en 87) enregistré avec le guitariste Duane Eddy,créateur du morceau en 59.
En 87 apparaît leur 3e album "In No Sense?Nonsense!"avec le duo Dudley et Jeczalik et comprenant "Dragnet" composé pour le film du même nom.
En 88,la sortie de leur 1er "Best Of" propose une reprise revisitée du "Kiss" de Prince par le crooner Tom JONES (n°14 aux USA et n°5 en G-B).
Après l'accueil mitigé de l'album "Below the Waste" en 89 avec le world-music "Yebo",
les deux musiciens décident de dissoudre le groupe.
Le groupe reprend vie en 99 avec Horn,Dudley et Morley (assistés de Godley et Creme),le temps d'enregistrer l'album "The Seduction of Claude Debussy" inspiré de l'œuvre du compositeur français.
Plusieurs de leurs titres ont été repris pour des pubs ou des génériques radios ou télés.
Différentes compilations retracent leur parcours atypique mais prodigieux.
LaFonque Le 16/11/2006 à 23:42
Respect, bravo, des sons ancrés dans l inconscient collectif et de magnifiques tailleurs à épaulettes démesurées pour la dame !..
Chezod Le 13/04/2012 à 18:32
Ajoutons que Trevor Horn, c'est aussi le chanteur du groupe The Buggles (Vidéo kill the radio stars) et - sur un album - le bassiste du groupe Yes.

Trop fort Trevor !!!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !