Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Laurence Piquet

Autre aliasLaurence Valmier
NomPiquet
PrénomLaurence
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans la programmation générale Vignette de Laurence Valmier - Ma que calor 1985 Ma que calor
Dans la programmation générale Vignette de Laurence Valmier - Ça n'ira 1986 Ça n'ira
Dans la programmation générale Vignette de Laurence Valmier - Come back to the bonbons 1986 Come back to the bonbons
Dans la programmation générale Vignette de Laurence Valmier - Je vais te casser la gueule 1989 Je vais te casser la gueule
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Laurence Piquet

23 commentaires (dont 2 archivés)
christopher Le 08/12/2002 à 22:24
la plus sexy journaliste de france 2
lili07 Le 24/04/2003 à 18:01
Ma mère etait avec elle en classe en primaire… souvenirs souvenirs…. on la prefere aux infos
patrick-duffy Le 28/07/2003 à 15:19
Pourquoi vous écrivez "Laurence Piquet" alors que c'est Laurence Valmier son nom de scène? Même si c'est la même personne, sur B&M c'est Laurence Valmier et pas Piquet.
zucco Le 23/08/2004 à 00:25
J'adore come back to the bonbons, le refrain ça rappelle un morceau de Romain Didier…. Dans les requêtes please!
tannis Le 19/12/2004 à 02:58
Valmier ou Piquet, ça va pas changer son cas, sa place est ici et pas sur France 2.
Djéd'ail Le 30/12/2004 à 22:50
"En dépit d'études d'histoire et de journalisme, Laurence Piquet brûlait de monter sur scène, faisant les premières parties de Michel Sardou et d'Hervé Vilard. En 1987, elle arrivait , sous le nom de Laurence Valmier, sur l'air de Comme back to the bonbons à FR3…" Article de Caroline Bonacossa sur T.S. n° 1474 du 27 décembre 2004.
bricabrac Le 20/02/2005 à 19:19
Je me rappelle de ses débuts à la TV au journal du matin à Télématin justement et j'ai tout de suite trouver qu'elle avait une présence. Donc indulgence pour cet essai de chanteuse qui ma foi lui permet au moins de parler des artistes en sachant à quoi ce monde ressemble. Son émission d'été sur France Inter il y a quelques années et ses chroniques sur France Info sont plaisantes et interessantes. Bref chers bidonautes vous l'auriez compris j'ai une certaine tendresse d'où une grande indulgence pour Laurence Valmier/Piquet
Au fait Valmier c'est son nom de jeune fille ou un pseudo? Qui peut répondre?
banco Le 25/09/2005 à 01:56
Son vrai nom est Laurence Piquet, Valmier est un pseudo. J'ai le 1er 45 tours autoproduit qu'elle avait sorti, "Ma que Calor", une pièce rare lui aussi !
zazoo1984 Le 23/09/2006 à 17:39
ce serait pas la sœur d'amelie mauresmo? ou sa cousine? c'est fou comme elles se ressemblent!!
lolito Le 24/11/2006 à 16:17
attendez les mecs mais : je vais te casser la gueule en 1989 c'était quand même une tonne de courage pour une journaliste de télé d'interpréter ça. De plus ce titre est très produit et remixé pourrait faire un carton aujourd'hui. Mon humble avis…cette valimer-là était fortiche !
le Ratou Le 03/07/2007 à 11:59
Zazoo doit confondre avec Laure Manaudou, il s'intéresse au sport que d'un œil
lolito Le 03/07/2007 à 23:27
c'est vrai son coté Manaudou ………..dommage qu'elle soit sapée si ringue à la télé dans ses JT………..elle aurait dû rester chanteuse ça lui allait si bien !
sami le ptit basque Le 09/08/2007 à 11:33
énooorme ça fait bizarre de savoir qu'elle avait entamé une carrière de chanteuse, elle a du se faire pas mal charrier!!!
lemming's Le 15/08/2007 à 19:15
Alors moi c'est à Corynne Charby que je trouve qu'elle ressemble, par exemple sur la pochette de ce disque : même expression fatale, même classe, même coupe de la grande époque !
25453 Le 09/09/2007 à 20:32
un rapport avec Nathalie Simon? Elle lui ressemble comme deux gouttes d'eau…
virgulio Le 04/01/2008 à 16:50
Dans un artcle paru récemment dans TV Hebdo, on apprend qu'elle est l'heureuse maman d'une petite Tara et que son expérience discographique l'a vaccinée contre l'univers du show-biz. Toujours est-il que lorsque je programme des émissions du soir sur France 2, je laisse toujours une marge des fois que ce soit elle qui fasse le journal de la nuit. Je vous embrasse, Laurence, votre voix est un délice.
jericho Le 21/07/2008 à 13:39
Incroyable, elle revient au journal sur France2
Doria Le 15/11/2011 à 19:13
On dirait un peu Stéphanie de Monaco.
Dam-Dam Le 07/01/2012 à 02:14
Tout et son contraire, émission de France Info animée par Philippe Vandel, diffusée le 6 janvier 2012.

Laurence Valmier/Piquet vient présenter un livre qui serait son musée idéal, d'après les émissions qu'elle présente où l'on en montre. Dans la première partie de l'interview, on revient sur ce livre, cette émission, ses études en histoire de l'art.
http://www.franceinfo.fr/medias-musee/tout-et-son-…


[Seconde partie]
Philippe Vandel : - Laurence, vous avez failli ne jamais faire de journalisme. Imaginez si « Back to the bonbons » avait marché. (rire de Laurence)
(Diffusion de la chanson : « J'aimerais pas seulement faire l'amour sérieux / [saut] / Pour aller s'embrasser / Manger des chocolats / Et peut-être pleurer »)
Philippe Vandel : Alors je vais quand même dire les paroles,c'est vous qui chantez.
Laurence Piquet : - Oui, c'est moi qui chante
- Il faut le dire. Euh…
- Il est content, Philippe (rires)
- Mais oui, vous avez enregistré, ça sent bon les années 80…
- Je confirme.
- Quatre 45 tours enregistrés entre 85-89 sous le nom de Laurence Valmier.
- Un peintre cubiste*, cher ami.
- Ah bon, c'est pour ça que vous l'avez choisi.
- Évidemment.
- Oh dis donc, la réalisation est aussi un peu cubiste même. Les paroles : « J'aimerais pas seulement faire l'amour toutes les nuits »
- Je ne signais pas les paroles…
- Ça allait être ma question.
- … Je ne les revendique pas.
- Mais quand même, c'est incroyable, ce qui est amusant, c'est que vous m'expliquez verser dans l'art et puis d'un coup…
- Alors à cette…
- Expliquez cette schizophrénie.
- A cette même époque, j'étais prof d'histoire-géo. Et j'avais des copains qui étaient dans la musique ou chantaient. Et un jour l'un d'entre eux m'a dit : « Essaie, on aimerait entendre ta voix » Et bien voilà. Du coup, on m'a fait faire je ne sais combien de maquettes. Mais je vais vous décevoir, Philippe, je n'y croyais pas. D'abord parce que j'adore la voix, je n'ai jamais trouvé que j'avais une voix formidable ; donc je n'ai pas pu croire en cette carrière mais je me suis bien amusé en revanche.
- Alors oui, déjà quand on voit les pochettes, déjà on sent que vous vous êtes amusée à la coiffure. Parce que Stéphanie de Monaco n'a qu'à bien se tenir. C'est presque une coupe de footballeur mais avec une jolie fille.
- Oui mais j'ai toujours eu du mal, Philippe, avec mes cheveux
[Puis on parle de sa carrière de journaliste]

* Georges Valmier (1885-1937)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Valmier

[Troisième partie]
Philippe Vandel : C'est vrai que vous vouliez être une danseuse quand vous avez démarré ?
Laurence Piquet : - Non pas quand j'ai démarré, quand j'étais petite. Vous me parlez tout à l'heure de mes maquettes de chanteuse
- Héhohého, compliment, c'était plus que des maquettes, quatre 45 tours
- Non, quatre, je pense que c'est très gonflé, je n'en fais que deux. Le chapitre est clos, là aussi [NDLR : On venait de parler d'une histoire qui lui valut une suspension de son travail] Mais je vous disais tout à l'heure qu'effectivement petite j'ai rêvé d'être danseuse, j'ai rêvé d'être archéologue. Mais j'aimerais avoir mille vies, mille métiers. Je ne suis pas quelqu'un qui aime rester dans une case bien encadrée. C'est pour ça que je suis heureuse d'être journaliste.
[…]
- Vous avez fait l'école de journalisme de Strasbourg en même temps qu'être chanteuse. Est-il vrai que vous étiez la bombe de la promo ?
- (Rire) D'abord je n'en sais rien… […]
- Est-il vrai qu'ensuite quand vous avez été prof d'histoire de l'art, tous vos élèves étaient amoureux de vous.
- D'abord je n'avais que des filles. Vous allez être très déçu. La directrice de cette école privée refusait de me donner les classes mixtes.
- Non ! Pourquoi ?
- Et bien je ne sais pas.
- Est-il vrai qu'il s'est passé un truc bizarre le dernier jour des cours ?
- Le dernier jour de mes cours, en fait j'avais dit la veille à mes élèves : « Vous allez me voir à la télé demain, je vais participer à une émission. » Donc elles ont toutes cru que je faisais une conférence sur le nazisme ou le sujet au programme puisque je faisais le vingtième siècle avec mes élèves. Je faisais une émission pour Christophe Dechavanne « C'est encore mieux l'après-midi » où je chantais l'une de ces chansons mémorables dont vous avez parlées tout à l'heure. Et je me souviens le lendemain quand je suis arrivée dans la classe, toutes les filles ont fait sauter leurs sacs et leurs cartables en poussant des cris hystériques et elles n'en revenaient pas d'avoir une prof qui les ait guidées pendant une année sur les problèmes de la crise de 29 et j'en passe, et qui pouvait en même temps chanter. Alors vous voyez, ça n'amuse pas que les journalistes, je pense que ça a amusé également mes élèves il y a vingt-cinq ans
- Alors là, vous allez me dire si c'est vrai ou si c'est faux. Est-il vrai que vous avez chanté à la foire aux vins de Colmar ?
- (Rires) Obsédé. Philippe, est-ce qu'on pourrait revenir à des sujets
- Mais l'émission s'appelle Tout et son contraire.
- Tout et son contraire, la vie est faite de plein de choses. Donc
- Donc vous ne l'avez pas fait ?
- Non
- Mais est-ce que vous avez chanté à la foire aux vins de Colmar ?
- Mais je ne me souviens plus, c'est ça le pire.
[Fin de l'interview]
francois2 Le 05/04/2013 à 11:06
Elle officie maintenant sur France 5, dans 1 magazine culturel diffusé en 2ème partie de soirée (la galerie France 5).
flèche brisée Le 19/02/2014 à 21:35
Je crois que Laurence Piquet - Valmier a loupé ici son interview…
Elle évoque des maquettes alors que sur les pochettes de disques , donc des 45t, je lis les noms tels que Didier Guinochet ( le découvreur du groupe Indochine) , BMG, TREMA ( Sardou , Aznavour), etc…J'étais à cette époque très ami avec Jean MILOSSIS qui non seulement était son mentor , mais son " mec " depuis une dizaine d'années. A cette époque , je confirme que tout ce que Laurence faisait , elle s'en réjouissait, s'en vantait munie de sa chevelure dont elle adorait les reflets… et surtout faisait la chanteuse dans une multitude d'émissions télévisées. J'imagine la tristesse que peut éprouver Jean MILOSSIS s'il lit des trucs pareils. Je me souviens avoir vu Laurence sur un podium en première partie d'Hervé Villard devant plus de dix mille personnes.
A Strasbourg on appelait le couple de Laurence et Jean: " Serge et sa Jane "…
Les textes de MILOSSIS sur musique de Glaeser , ont été salué par les professionnels ( tels que Christian Hergott, Wisniak,Negroni, Christophe , etc…) à l'époque des années 80 comme étant issus d'un auteur de variété talentueux et prometteur.
Laurence Piquet ne s'est jamais dénigrée autant que dans son interview menée avec brio par Philippe Vandel. Elle ne se souvient plus de la foire aux vins de Colmar , mais moi je m'en souviens puisque j'étais là dans l'équipe de ceux qui tournaient une vidéo sur la chanteuse.
Salut Laurence, ne tourne pas trop les pages puisque le bouquin , lui existe…c'est tout. Hug!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !