Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Giorgio Moroder Project

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans les programmes spéciaux Vignette de Giorgio Moroder Project - To be number one 1990 To be number one
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Giorgio Moroder Project

4 commentaires
goudurisk Le 08/01/2003 à 15:27
perso je préfèrerais "Chase" tiré de la BO de Midnight Express (en 82 je crois)
kitschman Le 25/01/2003 à 17:33
En 78, chez Casablanca Records, la BO de Midnight Express, j'ai le 33T sous les yeux, quel bonheur, c'était un film très dur sur la véritable histoire de Billy Hayes (interprêté par Brad Davis) qui s'évadait de l'enfer des prisons turques ! Il est même dit sur la pochette : "Everybody gave up on Billy Hayes - except Billy"
Dans la foulée, Giorgio Moroder nous sortait son "From here to eternity" et même si la pochette peut sembler très kitsch, beaucoup reconnaissent aujourd'hui que les titres qui le composent sont un premier pas vers la musique électronique ou encore la house music. Mais, perso, je préfère les torrides hits disco qu'il a composés pour Donna Summer comme "I feel love" où l'on retrouve la même rythmique que dans "Chase".
emtu Le 30/01/2003 à 22:34
Un producteur pour le moins prolifique, sa discographie : ICI
Ahhhh l'extraordinaire album des Sparks "Number one in heaven", dont la pochette intérieure
me fait baver d'envie (Moog modulaire, echo à bandes…) :)
Cedomatic Le 11/06/2003 à 08:02
Môa, quand je réécoute Giorgio avec son "Midnight Express", je me replonge immédiatement dans l'univers glauque de Billy Hayes…
Et vous?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !