Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Dalida - Bambino

Voir du même artiste


Titre : Bambino


Année : 1957


Auteurs compositeurs : J. Larue - Nisa - G. Fanciulli / musique : Roger Tabra


Durée : 3 m 33 s


Label : Barclay


Référence : 70 068



Présentation : Adaptation de la chanson "Guaglione" par Aurelio Ferrio.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

5 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

« Bambino, Bambino… ne pleure pas Bambino »

Les yeux battus la mine triste et les joues blêmes
Tu ne dors plus tu n'es que l'ombre de toi même
Seul dans la rue tu rôdes comme une âme en peine
Et tous les soirs sous sa fenêtre on peut te voir

Je sais bien que tu l'adores
Et qu'elle a de jolis yeux
Mais tu es trop jeune encore
Pour jouer les amoureux

Et gratte, gratte sur ta mandoline
Mon petit Bambino
Ta musique est plus jolie
Que tout le ciel d'Italie
Et canta, canta de ta voix câline
Mon petit Bambino
Tu peux chanter tant que tu veux
Elle ne te prend pas au sérieux

Avec tes cheveux si blond
Tu as l'air d'un chérubin
Va plutôt jouer au ballon
Comme font tous les bambins

Tu peux fumer comme un monsieur des cigarettes
Te déhancher sur le trottoir quand tu la guettes
Tu peux pencher sur ton oreille ta casquette
Ce n'est pas ça qui dans son cœur te vieillira
L'amour et la jalousie ne sont pas des jeux d'enfants
Et tu as toute la vie pour souffrir comme les grands

refrain

Si tu as trop de tourments
Ne le garde pas pour toi
Va le dire à ta maman
Les mamans c'est fait pour ça

Et là blotti dans l'ombre douce de ses bras
Pleure un bon coup
Et ton chagrin s'envolera
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
teddy33 Le 21/06/2007 à 03:36
Le premier "grand" succès de Dalida, je crois bien.
fan80 Le 18/03/2009 à 18:49
C'est en effet le premier grand succès de Dalida, et qui est en fait son troisième 45TRS.
Chezod Le 01/02/2014 à 11:29
Cette chanson a été reprise par Plastic Bertrand ! (enfin, plutôt par le chanteur que l'on ne connait pas à qui il prête son image).
M4squer4de Le 29/11/2016 à 08:06
"Les yeux battus la mine triste et les joues blêmes"

Y'a pas à dire, ils avaient bien choisi leur chanson à détourner pour la pub de Bolino, vu que ça correspond trait pour trait à la tête que je faisais devant l'un de ces misérables plats déshydratés des années 80…

Euh… Un doute me prend soudain… Ces trucs n'existent plus depuis longtemps, hein ? Rassurez-moi…
Trocol Harum Le 03/02/2018 à 10:35
La chanson "Guaglione" a été interprétée en premier par le chanteur napolitain Aurelio Fierro. Elle a été adaptée en français sous le titre "Bambino" et, en 1957, chantée par Carmen Deziel, par Dalida et par Georges Guétary. Suivront les interprétations de Plastic Bertrand, de Shatteman & Couvreur, d'Amanda Lear, d'Au Bonheur des Dames, de Caroline, de Dany Brillant, de Berline et de Salvatore Adamo.
En napolitain, la chanson est chantée par Anica Zubovic.
En arabe, la chanson est interprétée par Faudel et par Lili Boniche alors que Patty Pravo l'interprète en arabe et en français.
En anglais, la chanson "The man who play the mandolino" est chantée par Dean Martin, "Bella bella signorina" est interprétée par Patrizio Buannne alors qu'"I am Bambino" est chanté par Elijah (avec la voix de Dalida).
En allemand, "Peppino" est chanté par Leo Leandros, le créateur de "Mustafa" et père de la chanteuse Vicky Leandros.
En suédois, "En grabb i Neaple" est interprétée par Ingert Hoffman.
En danois, "Dreng i neapel" est chantée par Grete Klitgaard.
En finnois "Poika varjoiselta kujalta" a été chantée par les Sing-Song Sisters, dès 1957, puis par Olavi Virta, par Seija Lampila et par Tapani Kansa.
Parmi les reprises, notons, dès 1956, celle de Maria Gresi, celle de Marino Marini et celle de Claudio Villa puis, en 1960, celle de la chanteuse newarkoise Connie Francis. Suivront celle de Nino d'Angelo, celle de Renato Carosone et celle de Renzo Arbore ainsi que la belle version instrumentale du Cubain Perez Prado.
Comme curiosités, notons, en 2006, la version en arabe de Jean Dujardin pour le film "OSS 117, Le Caire nid d'espion" ainsi que la publicité Bolino.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !