Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Voix enfantines à Charenton-le-Pont - Vive Henri IV

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Vive Henri IV


Année : 1982


Auteurs compositeurs : Pierre-Max Dubois


Pochette : Jeanne Esmein


Durée : 52 s


Label : Corélia


Référence : CC 82365


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Vive Henri IV
Vive ce roi vaillant
(bis)

Ce diable à quatre
A le triple talent
De boire et se battre
Et d'être un vert galant

Au diable guerres
Rancunes et parties
(bis)

Vive Henri IV
Vive ce roi si bon
De le voir se battre
Est scène du pardon

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires (dont 1 archivé)
YannTala Le 12/01/2008 à 01:33
Bien affreux comme j'aime… Je me dis juste que ceux de ma famille qui ont dû écouter les "concerts" de la chorale de primaire dont je faisait partie, n'ont pas eu la chance que ce soit aussi court…
Le gros Lulu Le 11/05/2008 à 11:43
Euh, faudrait p'têt' ben citer ce bon Tchaïkovsky dans les crédits, vu que l'air est celui de l'Apothéose de "La belle au bois dormant" non ?
[Merci pour les paroles ! Nous ne citons que ce que le disque nous dit…]
Claude Bukowski Le 24/01/2013 à 20:13
Désolé, mais selon mes sources (sûres), cet air (massacré) date du 16ème siècle et s'appelle "La Cassandre". Les paroles sur Henri IV ne dateraient que du 18ème siècle et auraient été plaquées sur l'air de la Cassandre par Charles Collé. On en apprend un peu plus ICI.
D'autres couplets royalistes se sont greffés sur cette chanson lors de la Restauration, entre autres.

En ce qui concerne la référence à Tchaïkovski, il faudrait que je réécoute "La Belle au bois dormant" pour pouvoir confirmer, mais ce soir j'ai la flemme ; quoiqu'il en soit, si c'est exact ça ne serait donc qu'un emprunt (chose courante chez les compositeurs du 19ème-20ème siècle).

Quant à ce Pierre-Max Dubois, il est bien courageux (ou inconscient) pour oser s'attribuer ainsi toute l'étendue du massacre.
kangoo06 Le 16/11/2016 à 21:31
Aïe!! On dirait le petit Benjamin et ses frères!!!

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !