Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Manau - Le chant des druides

Voir du même artiste


Titre : Le chant des druides


Année : 1999


Auteurs compositeurs : Martial Tricoche - Cédric Soubiron - RV Lardic


Durée : 4 m 16 s


Label : Polydor


Référence : 563 812-2


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Il fut un temps, bien avant notre ère,
Les édificateurs de mégalithes étaient sur terre
Brillantes civilisations qui n'ont pas laissé d'écriture
Mais des monuments et de mystérieuses gravures
Manau prend le micro et s'aide du hip-hop
Pour raconter des histoires et des mythes de ce peuple
Il m'arrive parfois de rêver de tout ça
De l'âge du bronze, du fer et même d'Alesia
Mais je me demande pourquoi, ce qu'il se passe des fois
Quand le vent de la mer se lève et entre dans les sous-bois
On peut entendre les récits des rois
Accompagnés par des chants et de douces voix
C'est le vent de la mer qui doucement les transporte
Les histoires, les contes de l'ancienne époque
C'est une musique qui resterait pure et limpide
J'ai pu entendre le chant des druides

Je l'entends qui me guide
Le chant des druides
Mon flow est son fluide
Le chant des druides
Si clair et si limpide
C'est le chant des druides (bis)

Mais le chant des druides
Agit tel un fluide
Apprends à l'écouter il te servira comme un guide
Pour raconter des contes et des histoires de chevalerie
De grandes batailles de monstres et de tours de magie
C'est l'âme celtique, historique, antique
Les siècles ont passé, mais elle reste identique
Comme à la grande période du début mégalithique
Les dolmens sont là et ils sont authentiques
Je sais que tu auras du mal à croire à ces histoires
Que tu pourras entendre seulement la nuit très tard le soir
N'essaie pas de lutter avec des idées noires
Laisse-toi glisser, éclairer tel un phare
C'est comme un ombre qui sortirait d'un tapis de lumière
Une révélation, quelque chose d'éphémère
Qui coulera en toi, une musique presque liquide
Viens écouter le chant des druides

[refrain]

Mais le chant des druides
C'est ma réalité
Il me sert de guide,
Tu l'avais deviné
Pour poser tranquillement les mots sur un bout de papier
L'inspiration de Manau, ce qui l'aide à méditer
Voilà pourquoi je ne veux pas me poser de questions
Est-ce que toutes ces voix viennent de mon imagination ?
En fait j'accepte cette situation
Le chant des druides, fruit de mon inspiration
Car j'aime plonger mon esprit souvent dans le passé
Et ne pas me demander où est la vérité
Je continue de rêver, je ne suis pas le dernier
A pouvoir écouter tous ces chants sacrés
Et même si la vie s'oppose au caractère de ces choses
Je ne veux pas trouver la cause et continuerai ma prose
Alors croyez-moi pour cela, je veux rester candide
Et pouvoir écouter toute ma vie le chant des druides
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Fauvelus Le 31/08/2020 à 19:09
Ce morceau illustre assez bien le dilemme que j'ai avec Manau. Leur écriture est généralement médiocre : clichés d'expression rebattus, vers à grosses chevilles, répétitions, métaphores mal fagotées, mots pris à contresens… le tout confinant parfois au parfait charabia ("si la vie s'oppose / au caractère de ces choses" : oui, c'est rythmique mais ça ne veut rien dire !).

Pourtant, malgré tout, l'album reste toujours agréable à écouter grâce à la fraîcheur et la sincérité un peu naïve des interprètes, quelques bonnes punchlines, des thématiques inattendues, des arrangements soignés, et une bonne humeur qui finit par emporter la sympathie de l'auditeur.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !