Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  [Reportée en 2021] Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Eddie Constantine - Ca bardait

Voir du même artiste


Titre : Ca bardait


Année : 1954


Auteurs compositeurs : Bernard Michel - Jeff Davis


Pochette : J.J. Tilche


Durée : 2 m 43 s


Label : Mercury


Référence : MEP 14048


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

Personne n'a cette chanson dans ses favoris

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Chez mémère à Chicago
C'est un coin très rigolo
M'avait dit un d'mes copains
Vas-y donc, c'est plein d'entrain
Et pour les joyeux lurons
Pas besoin d'invitation
Moi j'y suis allé une fois
Et j'te jure que cette nuit-là

Ca bardait, ça bardait
T'as sûr'ment jamais vu un truc comme ça!

Alors deux jours après vers minuit
J'étais seul avec Jimmy
Comme on savait pas quoi faire
J'lui dis "Ben, allons chez Mémère"
A la porte on a frappé
Une voix nous a dit "Entrez!"
Et voilà que tout à coup
Une belle fille me saute au cou!

(Refrain)
Ca bardait, ça bardait
Vous n'avez jamais vu un truc comme ça!

Le whisky coulait à flot
Un gros type jouait du piano
Les femmes étaient drôlement belles
Les robes sensationnelles
La soirée battait son plein
On flirtait dans tous les coins
Tout l'monde était un peu noir
Ah, mes amis quel pétard!

(Au Refrain)

Alors tous les deux avec Jimmy
On s'disait "Ben, allons-y!"
Et on s'est lancés dare-dare
Dans la direction du bar
Mais voilà qu'la salle s'éteint
D'un seul coup, on voit plus rien
Les femmes se mettent à hurler
Tout l'monde veut se débiner

(Au Refrain)

Les bouteilles volaient dans l'air
Et moi je n'savais plus quoi faire
Quand quelqu'un m'a dit "Fous l'camp!
C'est la police qui descend!"
Tout en tremblant comme une feuille
Je me planque sous un fauteuil
Subitement je comprenais
Dans quel endroit je me trouvais

(Au Refrain)

Mais pendant qu'j'étais caché
La lumière s'est rallumée
Un agent me dit "Coucou!
Imbécile, sortez d'là-d'ssous!
Vous allez finir la nuit
Avec votre ami Jimmy
Les autres se sont envolés
Mais vous deux, vous êtes coincés!"

Pour la première fois d'ma vie
Avec le pauvre Jimmy
On m'a collé en prison
Malgré mes supplications!
Et pour me faire libérer
C'est ma femme qu'ils ont appelée!
Inutile de préciser
Tout c'qu'elle a pu m'raconter!

(Au Refrain)

Ca bardait, oho ça bardait
Ne m'parlez plus jamais de cette nuit-là!
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

Pas de commentaires !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !