Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Jean Roucas - Elle est courte mais elle est bonne

Voir du même artiste


Titre : Elle est courte mais elle est bonne


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Jean Roucas


Pochette : FKGB


Durée : 3 m 43 s


Label : BMG


Référence : 990 517



Présentation : Mix assez pénible d'extraits des "Roucasseries" diffusée sur Europe 1 à la fin des années 80 et au début des années 90. On entend ainsi la voix de Jean Roucas, mais aussi de Julie Leclerc qui n'en demandait certainement pas tant.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[Docteur Jacquot (Chirac)] Poussez-vous !

[Julie] Un petit café ?
Ohlala

Aïe-aïe-aïe

Moi-moi, Moi je flippe

REFRAIN
"Elle est courte, mais elle est bonne"
Comme toujours
"Elle est courte, mais elle est bonne"
Comme toujours
"Elle est courte, mais elle est bonne"
"Elle est courte, mais elle est bonne"

[Pape Jean-Paul II] Oh, c'est affreux, mon fils.
[Dr Jacquot] Poussez-vous !

Robert Guy Lux
- [Julie] Oh quelle horreur
[Lux] Contraire et synonyme
Genève
[Julie] Le flash de midi

Moi je flippe
Il est bête, celui-là alors
Va mourir
[Dr Jacquot] Ecoutez
[Julie] - Comment ?
- Ecoutez
- Ohlala
- Ecoutez, je vais vous examiner
[Dr Jacquot] Ecoutez
[Julie] - Comment ?
- Ecoutez
- Ohlala
- Ecoutez, je vais vous examiner
[Dr Jacquot] Ecoutez
[Julie] - Comment ?
- Ecoutez
- Ohlala
- Ecoutez, je vais vous examiner

Sa-Sa-Sa, salut
Les progrès de la médecine
Poussez-vous !

REFRAIN

J'avais une copine comme ça
- Oh docteur !
Poussez-vous !

C'est Madame Grinderch
Et Madme Saillardch
Oh des gens très croyantsch
- [Julie] Oh quelle horreur
- Salut les filles

Ca peut toujours servir-sch
Il est une heure
Il est bête, celui-là alors
Va mourir
Oh bon alors
[Julie] - Restez zen
Oh bon alors
[Julie] - Restez zen
Oh bon alors là
Poussez-vous !

"Elle est courte, mais elle est bonne"
Ecoutez
Ohlala
Ecoutez, je vais vous examiner

REFRAIN

C'est le père Fabièrech
Ohlala
Poussez-vous !
[Rires]

En prison, y avait pas de prison, Emmanuel
[Julie] Vous avez gagné !
- Le droit de vous marier, Thérèse
J'ai récupéré le gâteau
C'est une péripapé, paripépi - une pute !

Bon alors là, docteur
[Julie] Restez assis
- Bon, les Allemands
[Julie] Restez assis
- Bon, les Allemands
Ca peut toujours servir-sch
Bon, les Allemands
[Julie] Restez assis
Bon, les Allemands
Poussez-vous !
[Rires]

J'avais une copine comme ça
Oh docteur
Poussez-vous !
[Rires]

Voyez-vous, j'ai pas fini de la payer
Robert !
Salut les filles
Robert !
Salut les filles
C'est Ginette
Robert !
Genève
[Julie] Ohlala
- Bon, les Allemands, c'étaient des gens très propres
Con-con-con contraire
Con-con-con contraire
[Julie] Le flash de midi
- Des loques humaines
- [Julie] Comment ?
- Poussez-vous !
Oh cette semoule, un régal
[Julie] un petit café ?
- Ecoutez !
- [Julie] Comment ?
- Ecoutez !
- [Julie] Ohlala
- Ecoutez, je vais vous examiner
Ecoutez !
- [Julie] Comment ?
- Ecoutez !
- [Julie] Ohlala
- Ecoutez, je vais vous examiner

Ca peut, ça peut, ça peut
Oui Madame
Poussez-vous !
[Rires]

REFRAIN

J'avais une copine comme ça
Oh docteur
Poussez-vous

REFRAIN (ad lib)

Alors, pour compenser le manque de blagues, voilà une vraie roucasserie qui explique bien des choses :

C'est Mme Grinderch et Mme Saillard. Le dimanche, elles ont leurs petites habitudes.
D'abord elles vont à la messe à Saint-Nicolas-du-Chardonnet comme il se doit, là où les jeunes gens sont tellement propres sur eux que ça leur rappelle le bon vieux temps sous l'Occupation…
- Parce que vous comprenezch, Mme Saillard, les soldats allemandsch, euch, ils utilisaient leurs baignoires… C'est pas comme certainsch…
Oui, parce qu'il faut vous dire que pendant la guerre, Mme Grinderch était concierge rue Lauristonch, à la Gestapoch…
Donc, le dimanche, elles ont deux petits plaisirs : la messe puis aller papoter dans un salon de thé.
Et là, elles passent commande de leurs pâtisseries et variétés de thé préférées :
- Et bien moi, dit Mme Grinderch à la serveuse, aujourd'hui pour changer je prendrais bien un peu de thé russe.
- Je suis désolée, Madame, mais je n'ai pas du thé russe.
- Oh ma pauvre petite : vous aussi, vous avez été opérée ?*
Puis, entre deux babas au rhum, elles évoquent les souvenirs de leurs maris, commentent l'actualité et parlent de leurs copines :
- Tenez justement, fait Mme Saillard, figurez-vous que pas plus tard qu'hier je suis tombée sur Mme Fayolle.
- Et alorsch ?
- Et c'est incroyable, elle a tellement changé que j'ai failli ne pas la reconnaître. C'est vraiment le jour et la nuit… Elle a perdu au moins cinq kilos.
- Pourquoich ? Elle s'est fait faire un lifting ?

* [NDLR: Mme Grinder a compris : Je n'ai pas d'utérus]

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
lechuck Le 20/11/2019 à 15:59
C'est abominable, quel talent !
Dam-Dam Le 26/12/2019 à 14:16
Il n'y a aucune blague.

Les paroles : [Merci. Quel courage !]
amphytrion Le 19/02/2020 à 19:58
C'est de l'humour infranul. Il faut apprécier, c'est pas évident mais j'aime ça.
Bonjour chez vous.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !