Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Eros Necropsique - Communion

Voir du même artiste


Titre : Communion


Année : 1997


Auteurs compositeurs : Eros Necropsique


Durée : 7 m 7 s


Label : Adipocere Records


Référence : CD AR 038



Présentation : Deuxième extrait de Charnelle transcendance.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Que défaillent tous ceux
Qui ne pourront point ouïr
Ces paroles de sagesse
De l'Eros Necropsique.

Qu'ils périssent par le feu,
Ceux qui refusent de jouir
Et répandent dans leurs messes
Leurs sermons oniriques.

Qu'ils viennent avec leurs croix
Et toute leur fantaisie
Combattre la chaleur
Qui gonfle nos poitrines.

Le blasphème est un choix,
Nous prônons l'hérésie
Et clamons le bonheur
Du sacrilège intime.

Nous nous faisons porteurs
De la nouvelle parole.
Avancez mes amis
Dans ce temple hédoniste.

Ici aucun seigneur
Ne quémande son obole,
Ni ne condamne le fruit
Des pratiques onanistes.

Les dévots et leurs prêtres
Se mettent à genoux
Et s'en vont dévorer
De leur dieu son enfant.

Ici sans aucun maître
Nous nous donnons à vous
Et vous disons : " Goûtez,
Ceci est notre sang ! "

A Marie je préfère
La jolie Messaline,
Je bois à son calice
Le flot de la passion.

Je dévore sa chair,
Ruisselante de cyprine,
Savourant les délices
De la menstruation

Assassinons ce soir
Le grand inquisiteur
Qui au nom de l'amour
Tua les marginaux.

Ne perdons pas espoir,
L'homme en blanc aura peur.
Que subisse le vautour
La colère des corbeaux !

Si nous sortons vaincus
Nous irons nous terrer
Et dormirons cent ans
Couchés dans nos cercueils

Attendant la venue
De nouveaux messagers
Qui offriront leur sang
Drapés de vieux linceuls

Transcripteur : scaracrabe
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires
ced-piline Le 06/11/2017 à 07:56
tout simplement magnifique
patauzeu Le 10/11/2017 à 15:39
On dirait Michel Galabru.
scaracrabe Le 10/11/2017 à 15:42
Ça aurait pu lui aller aussi au Galabru… qui sait ?
Kevin Brandon Song Le 08/04/2018 à 12:16
Cela me fais songer au chanoine Docre de Joris-Karl Huysmans ( là-Bas)

https://laporteouverte.me/2016/03/20/qui-etait-ree…
fabouze Le 02/12/2018 à 10:17
Je trouve qu'il y a du Guy Bedos dans certaines intonations, notamment cette façon toute particulière de "forcer" sa voix en fin de phrase comme s'il s'énervait tout seul. Il est vrai que cela caractérise également le jeu de Michel Galabru, on peut donc dire que le chanteur d'Eros Nécropsique est une sorte de mélange vocal de ces deux personnalités françaises, ce qui est un parti-pris artistique fort.
118653 Le 02/12/2018 à 10:20
"Ici aucun saigneur
Ne quémande son obole"
Saigneur, vous êtes sûr ? Ça serait pas Seigneur plutôt ?
Sinon c'est pas mal, un truc de marché de niche (dans tous les sens du terme), entre Léo et Hubert-Félix.

[Le saigneur est corrigé, merci]
ziggystar Le 08/12/2018 à 14:35
J'avais 19 ans, quand j'ai découvert ce titre avec le CD vendu dans le magazine Hard Rock Mag. Toute une époque pour moi. Merci, toujours un plaisir à écouter.
cagouille64 Le 18/08/2019 à 09:37
Rock Progressif, du même calibre de Mona Lisa, ou Ange.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !