Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Philippe Lavil - La chica de Cuba

Voir du même artiste


Titre : La chica de Cuba


Année : 1989


Auteurs compositeurs : Philippe Lavil - Brice Homs - Patrick Lemaître


Pochette : Claude Caudron


Durée : 3 m 48 s


Label : RCA


Référence : PB 42661


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Elle a les yeux noirs d'un soir d'orage
Le regard brûlant, le cœur sauvage
La beauté lointaine des paradis
Tout ce qui vous fait mourir d'envie
Elle a des visages différents
Des sourires et des regards d'enfant
Elle a la chaleur, celle qui vient du cœur
Elle est encore plus belle à l'intérieur

REFRAIN
La chica de Cuba
Ne danse que la salsa
Elle ondule, belle bulle
A petits pas de haut en bas
La chica de Cuba
Ne danse que la salsa
Sous le charme, il y a les larmes
Qu'on ne voit pas

Elle ne vit que pour des guitaristes
Des joueurs de violon aux yeux tristes
Elle donne l'amour qu'elle n'a pas
Ne demande rien quand elle s'en va
Elle s'envole haut comme un oiseau
Un grain de folie à fleur de peau
Elle est aussi belle qu'elle est infidèle
Elle est comme ça, rien ne la changera

REFRAIN x 2

Vous pouvez l'aimer si vous voulez
Mais ne pensez pas qu'elle peut rester
Elle est la musique, rebelle et magique
Elle est diva jusqu'au bout de ses doigts

REFRAIN

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Dam-Dam Le 28/05/2017 à 21:03
Les paroles : [Merci]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !