Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Elizabeth Vigna & Antoine - C'est du beau linge mon général

Voir du même artiste


Titre : C'est du beau linge mon général


Année : 1973


Auteurs compositeurs : Alain Boublil - Jean-Max Rivière - Claude-Claude Michel Schonberg - Raymond Jeannot


Pochette : J.F. Fréret


Durée : 1 m 22 s


Label : Vogue


Référence : VG 651-600 146


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

C'est du beau linge, mon Général
De la dentelle à quatre étoiles
Vos chemises en toile d'Ajaccio
Vous donnent des allures d'aristo

Vous irez loin, mon Général
A pieds, en voiture ou à cheval
Et moi je serai femme du monde
Quand les poules auront les dents rondes

Ne riez pas d'un Bonaparte
Un de ces quatre matins
Vous entendrez parler de moi
Même vous qui êtes Madame un peu sans-gêne
Je ne vous oublierai pas
Puisqu'au fond je vous aime bien quand même

En attendant mon général
Payez-nous c'est le principal
Allez ça va, on a compris
La maison vous fera crédit

Et quand vous serez Maréchal
Ou Empereur du Sénégal
Parole de fille de sans-culotte

Je vous ferai mon gégé
Je vous ferai mon néné
Mon général, payer la note

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Dam-Dam Le 12/02/2017 à 22:07
Les paroles : [Merci]
Trocol Harum Le 13/02/2017 à 12:34
Une autre chanson de l'opéra rock "La révolution française", "Chouans en avant" figure aussi dans la base de B&M.

Liste des titres
1 Ouverture - Chœurs
2 Les Etats Généraux (5 mai 1789)– Claude Michel Schönberg, le Système Crapoutchick , Martin Circus & les Chœurs
3 Charles Gauthier - Jean-Pierre Savelli
4 A Versailles (14 juillet 1789) – les Enfants de Bondy
5 Retour de la Bastille / Il s'appelle Charles Gauthier– Alain Bashung & les Chœurs puis Noëlle Cordier
6 A bas tous les privilèges (nuit du 4 août 1789)– Martin Circus
7 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (16 août 1789) – Jean-Pierre Savelli
8 Ça ira Ça ira (5 & 6 octobre 1789) – Système Crapoutchick, Jean Bentho, Mario d'Alba et Claude-Michel Schönberg
9 Quatre saisons pour un amour - Noëlle Cordier
10 Serment de Talleyrand (12 juillet 1789)/Fête de la fédération (14 juillet 1790) – Les Charlots & les Chœurs
11 Crieurs de journaux (21 juin 1791)/La patrie est en danger (11 juillet 1792) - Martin Circus
12 L'exil (10 août 1792) – Noëlle Cordier et Jean-Pierre Savelli
13 Valmy (20 septembre 1790)/Proclamation de la République (22 septembre 1792) – Cyril Azzam & les Chœurs
14 C'est du beau linge, mon Général (madame Sans-Gêne & le Général Bonaparte) – Elizabeth Vigna et Antoine
15 Le procès de Louis XVI (10 décembre 1792)– Jean Schulteis, Claude Michel Schönberg et les Chœurs
16 Chouans, en avant! (juin 1793) – Jean-François Michael
17 La terreur est en nous – Système Crapoutchnik
18 L'horrible assassinat du citoyen Marat par la perfide Charlotte Corday (13 juillet 1793) – Françoise Boublil et Jean-Max Rivière
19 Fouquier-Tinville – Jean Schulteis
20 Au petit matin (Marie-Antoinette) – Franca di Rienzo
21 Robespierre « que j'ai tord ou que j'ai raison » (5 avril 1794-20 prairial an II) - Alain Bashung & les Chœurs
22 La fête de l'être suprême (Robespierre) (8 juin 1794-20 prairial an II) – Alain Bashung
23 Gardien de prison à la conciergerie (8 juin 1794-20 prairial an II) – David Gaulthier
24 Révolution (8 juin 1794-20 prairial an II) – Noëlle Cordier & Jean-Pierre Savelli
Chezod Le 15/02/2017 à 11:09
Ah, cette belle époque des années 70, ou on pensait que l'on n'aurait plus jamais besoin d'une armée pour nous protéger…
Rappelons-nous aussi qu'à cette époque, on ne savait pas qu'il y aurait le SIDA, ni les normes de l'Union européenne pour nous pourrir la vie. Enfin, il y avait le plein emploi et le président était crédible.

Bref, un passé révolu

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !