Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Eros Necropsique - L'appel de Dionysos

Voir du même artiste


Titre : L'appel de Dionysos


Année : 1997


Auteurs compositeurs : Eros Necropsique


Durée : 4 m 39 s


Label : Adipocere Records ‎


Référence : CD AR 038



Présentation : Extrait de Charnelle Transcendance, premier album du groupe influencé par Baudelaire et Lautréamont. Groupe plus ou moins en "stand by" depuis 2006.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

16 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Semblable à la divine charogne de Baudelaire
Dont la vie n'est qu'un souffle de larves gluantes
La grande cité nourrit en ses entrailles fumantes
Les enfants parasites qui animent sa chair

Au milieu de la ville le peuple se trémousse
Enivré par l'appel d'une nature reniée
Dans les coins dérobés, haletant l'on se trousse :
Les effluves dionysiaques nous poussent à communier

La candeur virginale s'évanouit en silence
Sous la poussée puissante des vits turgescents
Le règne est annoncé des tissus tumescents
Plantés - Ô mâts glorieux ! - dans des puits d'innocence

La sueur est un nectar que l'on boit aux aisselles
Et le sang un joyau du cycle féminin
Que l'on lape en tremblant au bénitier païen
Dont le fumet sauvage de l'urine ensorcelle

Mais c'est aux excréments qu'il nous faut rendre honneur :
" Dégustez donc ma mie cet étron merveilleux. "
Et la tendre compagne se noie dans le bonheur :
La transsubstantiation lui a offert son dieu

La ville est devenue une alcôve gigantesque
Où les chairs détrempées embouchent les phallus
Ouvrant le carnaval d'un rite cannibalesque
Où le poison vénal rend hommage à Vénus

Mais au petit matin la grande orgie s'achève
Et la honte s'installe - ce doit être un secret -
Le rose aux joues les femmes, dans un geste discret
Essuient du bout des doigts les coulures de la sève…

Transcripteur : scaracrabe
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires
scaracrabe Le 04/12/2016 à 20:30
C'est quand même écrit en quatrains et en alexandrins.
Lèz Le 04/12/2016 à 22:09
Une voix qui fait penser à Bashung
hre mgþýe Le 04/12/2016 à 22:10
    Bashung ? Lez, c'est bien de se laver les oreilles, mais faut penser à enlever les coton-tiges, après !

    C'est grand, c'est beau, c'est magnifique. Il faut que je trouve les albums (car oui, ils en ont fait plusieurs).
fabouze Le 05/12/2016 à 11:11
Ça me fait comme si Guy Bedos déclamait sur la musique de Scoubidou.
bilbilou Le 30/12/2016 à 14:08
effectivement apparemment déjà trois albums du même acabit
https://www.discogs.com/fr/artist/277840-Eros-Necr…
gemini2039 Le 20/10/2017 à 11:04
Oups je pensais que c'était un remix des Mystérieuses Cités d'Or
ced-piline Le 20/10/2017 à 11:06
tout l'album est bon , si on aime le genre
slysly3131 Le 03/11/2018 à 11:44
J'ai pas tenu. Désolé pour le texte qui donne une bien jolie ambiance ma foi.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !