Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Johnny Hallyday - Mon Amérique à moi

Voir du même artiste


Titre : Mon Amérique à moi


Année : 1982


Auteurs compositeurs : Philippe Labro - Eric Bouad - Johnny Hallyday


Pochette : Jean-Claude Asse


Durée : 4 m 57 s


Label : Philips


Référence : 6313 307



Présentation : Si vous cherchez des clichés sur les États-Unis, nous ne saurons trop vous conseiller ce titre écrit par Philippe Labro et composé par Eric des musclés et Johnny himself.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Mon Amérique à moi, c'est une route sans feux rouges
Depuis l'Hudson River jusqu'en Californie
Et dans ma mémoire, je conserve une silhouette qui bouge.
Celle d'une fille en jean entre Nashville et Bâton-Rouge
Qui marchait en rêvant près du Mississippi.

Mon Amérique à moi, mon Amérique à moi.

Mon Amérique à moi, c'est jamais les gratte-ciel
Ni les flics, ni les fusils, ni la drogue, ni le sang.
C'est plutôt les enfants qui sur leurs vélos rouges
Distribuent les journaux aux portes des maisons.
Y'a des bouteilles de lait sur tous les paillassons.

Mon Amérique à moi, mon Amérique à moi.

Mon Amérique à moi, c'est un petit studio
En Floride, dans la banlieue, près d'Orlando.
Avec trois guitares, deux batteurs, trois banjos
On avait enregistré une nouvelle version de « Blue Suede
Shoes »
Sur un air paresseux et nonchalant de blues.

Mon Amérique à moi, mon Amérique à moi.

Mon Amérique à moi est telle que je la rêve
Telle que je l'ai vécue, telle que vous l'avez vue.
Dans les films noir et blanc, la lumière était belle
Et les figurants des westerns semblaient tout droit venus
Des albums illustrés signés Norman Rockwell.

Mon Amérique à moi, mon Amérique à moi.

Mon Amérique à moi est modeste et tranquille.
Elle me dit « Good morning ! » avec un grand sourire
Me sert du café chaud, des pommes à la vanille
M'invite pour passer Noël au Tennessee
Et pour faire du cheval dans la Ouest Virginie.

Mon Amérique à moi, mon Amérique à moi.

Mon Amérique à moi, c'est toujours cette fille en jean.
Je ne sais pas pourquoi elle court dans ma mémoire.
Il ne s'est pourtant rien passé entre nous, pas d'histoire.
Quand j'ai voulu savoir comment on la nommait
Elle m'a dit « Freedom », je crois bien qu'en français ça
veut dire Liberté.

Transcripteur : Trocol Harum
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires (dont 2 archivés)
Trocol Harum Le 08/11/2016 à 11:13
Les paroles (Merci !)
tigrou62 Le 08/11/2016 à 15:01
Bonjour à tout le monde.
Je ne connaissais pas ce titre, mais j'ai été étonné par un détail, l'hymne du Royaume-Uni n'est pas celui des États-Unis. Pour avoir fait une erreur aussi importante, Chapeau ! Ça doit faire bien plaisir à nos amis Outre-Atlantique !
Bonne journée et bonne écoute.
tigrou62
lechuck Le 08/11/2016 à 15:47
La pochette, on dirait un collage Monty Python.
Fillmorejive Le 08/11/2016 à 20:18
Non mais c'est une blague l'hymne au début ? C'est "God Save the Queen" l'hymne du Royaume-Uni !
Robin Fusée Le 09/11/2016 à 08:02
Eric des Musclés aurait donc composé, entre autres, God save the (King ou Queen, en fonction), Yankee Doodle et America the beautiful. Quel talent!
aeroviking Le 09/11/2016 à 10:27
Alors de Labro, mieux vaut lire Un été dans l'Ouest que les paroles de ce truc ! ^^
Fillmorejive Le 09/11/2016 à 17:20
Alors pour revenir au fameux "hymne du début". Il s'agirait en fait de "America (My Country 'Tis Of Thee)", l'hymne américain qui a précédé celui d'aujourd'hui "The Star-Spangled Banner", adopté (seulement ?) depuis 1931.

Cet hymne qui date apparemment de 1831 est le calque de "God Save The Queen(King)" (qui date lui de 1744) et a été arrangé par Thomas Arne.

Mais bon, c'est assez tordu comme démarche. Parce que le quidam lambda (dont je fais partie), en entendant cet hymne, l'identifie immédiatement comme étant celui du Royaume-Uni et non pas des États-Unis. Eric des Musclés et ses comparses auraient-ils voulu jouer aux plus malins avec nous ?
Fauvelus Le 09/11/2016 à 21:06
Nous avons donc un medley composé de ces classiques patriotiques américains que sont :

* America (My Country, 'Tis of Thee)
* [pas reconnu, je complèterai si je trouve]
* The Army Goes Rolling Along
* When Johnny Comes Marching Home
* Oh! Susanna
* Yankee Doodle
* America the Beautiful
* The Battle Hymn of the Republic (Glory Glory Hallelujah)

Je me demande jusqu'à quel point le concept s'inspire de "An American Trilogy", medley de chansons patriotiques américaines, interprété par Elvis dans la plupart de ses concerts à partir de 1972.
pifpaf Le 03/11/2020 à 13:51
Toute cette pompeuserie!… C'est devenu l'hymne beauf de toute la francophonie ça, non? C'est pas possible autrement.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !