Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Grace Jones - I've seen that face before

Voir du même artiste


Titre : I've seen that face before


Année : 1981


Auteurs compositeurs : Astor Piazzolla, Barry Reynolds, Dennis Wilkey, Nathalie Delon


Durée : 4 m 28 s


Label : Island


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

9 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Strange I've seen that face before
Seen him hanging round my door
Like a hawk stealing for the pray
Like the night waiting for the day

Strange he shadows me back home
Footsteps echo on the stone
Rainy nights an hustling boulevard
Parisian music drifting from the bars

Tu cherches quoi, rencontrer la mort ? Tu te prends pour qui ? Toi aussi tu détestes la vie.

Dance in bars and restaurants
Home with anyone who wants
Strange he's standing alone
Staring eyes chill me to the bone

Dans sa chambre, Joël et sa valise… Un regard sur ses fringues, sur les murs des photos, sans regret, sans mélo. La porte est claquée Joël s'est barré…

Transcripteur : hre mgþýe
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
jcdus Le 19/01/2015 à 11:42
La musique du générique de l'émission "Jeux d'épreuves", de 2005 à 2010 sur France Culture.
morphee Le 24/01/2015 à 10:54
Je connais ce titre davantage sous le nom de "Libertango", adaptation plutôt réussie du morceau le plus célèbre de l'argentin Astor Piazzola. En Amérique latine, il m'est arrivé d'entendre une version alternative ("esta cara me es conocida") où le français parlé est remplacé par de l'espagnol.
talking head Le 24/01/2015 à 21:20
Titre que j'ai découvert grâce à Roman Polanski, qui l'utilise comme un leitmotiv dans cet ultra-parisien et excellent film 🎥 qu'est Frantic (1988). Mine de rien, elle a une discographie riche en chef-d'œuvres, Grace Jones (Private Life, I Need A Man, La Vie En Rose 🌹, Walking In The Rain, et ce Libertango tout à fait hanté…).

Sinon, on retrouve sur ce disque le meilleur du label Island du début des années 80: Robbie Shakespeare et Sly Dunbar à la rythmique, Alex Sadkin à la console, et Chris Blackwell comme producteur. Même la Mrs Blackwell de l'époque a droit à un crédit de co-auteur…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !