Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Parodisiak - Frot 50 (part 2)

Voir du même artiste


Titre : Frot 50 (part 2)


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Des tas


Durée : 6 m 36 s


Label : Hold up


Référence : CFC 45113-2


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

11 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

« Piège à nanas, le club de la plage de Montluçon et Parodisiak continuent de vous présenter Frot 50 numéro trois, le retour. »

Sur la page de mon cahier
Graffitis, obscénités
Sur mon cul, le professeur a des visées
Il voudrait bien me sauter
Il menace mon innocence
En agitant son bâton (« Ouh ! C'est chaud, ça ! »)
Et c'est triste quand je pense à la maison
Qu'il mollit en érection
(« Frot 50 ! »)
Je vais redoubler l'année prochaine
Trois mois de vacances le stimuleront
Monsieur Lama aura moins de peine
Les trav'los pratiques recommenc'ront

Il y a ma vieille, le sommeil et la bière
Il y a ma vieille, le sommeil et la bière
Allongés sous la table
Au camping de l'île d'Yeu
À cuver dans le sable
Je me sens amoureux
C'est l'été et je bande
Pour toi, ma vieille Fernande
« C'est vrai, quoi merde. Il a pissé sur ma serviette ! »
Il y a ma vieille, le sommeil et la bière
« Ma serviette, je te dis, attention »
Il y a ma vieille, le sommeil et la bière
Il y a ma vieille, le sommeil et la bière
« C'est vrai, quoi ? Le chien, merde »

« Frot 50 ! »

Comment tu t'appelles ? Christine ?
Oh, regarde-moi ça, c'est Christine qui gagne le concours de t-shirts mouillés ce soir.
Super, Christine

Arrête, arrête
Ne te touche pas
Je t'en prie, t'es trop jeune pour ça
Il ne faut pas, pas te branler
Ça vous rend borgne et blond cendré
D'ailleurs
Au collège Sainte-Marie
(« Frot 50 ! »)
Y a des bonnes sœurs jeunes et jolies
Elles voudront bien s'en occuper
Il suffit de leur demander
(« Frot 50 ! »)

Après Christine qui gagne le concours de t-shirts mouillés, Jacky qui va nous faire sa p'tite chanson. On y va, Jacky !

(messes basses)
Ben alors ? Pourquoi t'as pas commencé ?
Attends, c'est quoi ce naze, il va me niquer ma soirée
Pourtant il est pas sur mes fiches
Ben vas-y
Le micro, merde, le micro !
C'est toujours pareil

« OK Jacky ! »

J'ai mis mon pyjama
J'ai sorti la poubelle
Elle a allumé la télé
Et fermé les volets
(« Frot 50 ! »)
J'ai caressé le chat (« Mémé ! »)
J'ai rangé la vaisselle
Je me suis allongé
Et après, j'ai dormi
(« Ahhhhhh… »=

Ma vie, c'est ainsi !
C'est dur comme les mots croisés dans un Télé 7 jours
Ma vie, c'est ainsi ! (« Mais ferme-la »)
Et c'est pas plus gai que l'autoroute Paris – Strasbourg (« Tête de mort ! »)
Ma vie, oh, c'est ainsi ! (« Casse-toi, hé ! »)
C'est mou comme un Clayderman dans un dîner d'amour (« L'autre, il s'y croit ! »)
Ma vie, c'est ainsi ! (Ziav', c'est quoi là ! Ziav, ziav. C'est naze, ça ! »)
Y a vraiment pas de quoi en sortir un 45 tours
(« Frot 50 ! »)

C'est super, Jacky ! C'était Jacky, merci Jacky. Allez tchao Jacky, super Jacky, tchao Jacky. Ouh ! Olé ! Ouh ! Alright !

J'en avais mis plein la baignoire à la campagne
Et sous mon lit
Dans les placards, dans le garage, en jerrycan
Plein les caddies

J'entassais le sucre
Jamais trop prudent
Mais la paix survenant
Je vais tout consommer !
Un diabète à la clef
(« Frot 50 ! »)

Ouhlala, que c'est bon !

L'monsieur noir avait la plus belle que l'on puisse rêver
Rêver
On dirait une mortadelle en costume d'huissier
D'huissier
Je fondais l'espoir quand je vois ses attributs
De voir sa tribu dès demain
Car il me faudrait pour mieux encore profiter
Au moins trois, sinon rien

Piège à nanas, le club de la plage de Montluçon et Parodisiak vous ont présenté le Frot 50 numéro trois

Laissons la place aux fantaisistes
(« Frot 50 ! »)
Ce soir, on vous a fait marrer !
« Et on vous a fait frotter aussi un maximum ! A l'année prochaine, les filles ! »
Laissons la place aux fantaisistes
C'est mieux d'en rire
Que d'en pleurer, tintintin, tintintin

(« Frot 50 ! »)
(Oh putain ! Ça bougeait grave, complètement ruiné, là ! Ohlala)
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires
Dam-Dam Le 16/06/2013 à 21:53
Les paroles : Merci !

Parodies :
Brigitte Bardot, "La Madrague"
François Deguelht, "Le ciel, le soleil et la mer"
Patricia Carli, "Demain tu te maries"
Hervé Vilard, "Capri, c'est fini"
Nino Ferrer, "Le Sud"
Sylvie Vartan, "La plus belle pour aller danser"
Pascal Danel, "Laissons la plage aux romantiques"
fabouze Le 06/07/2013 à 17:03
Je note une erreur dans les paroles au tout début de la chanson de Sylvie Vartan, mais quelque chose me dit que c'est voulu. Me trompé-je?
jfpavo Le 08/11/2013 à 09:38
Et tout à la fin, un brin de Renaud, "C'est pas l'homme qui prend la mer".
Kela Le 31/03/2017 à 04:26
Correction, s'il vous plaît : "(…) comme un quédamal dans un dîner d'amour" -> "(…) comme du Clayderman dans un dîner d'amour". Parce que "quédamal", c'est de l'espagnol que je sache ! [Comme un Clayderman, en effet, merci]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !