Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



David Bowie - The laughing gnome

Voir du même artiste


Titre : The laughing gnome


Année : 1967


Auteurs compositeurs : David Bowie


Durée : 3 m 2 s


Label : Deram


Référence : DM 123


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

24 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

I was walking down the High Street
When I heard footsteps behind me
And there was a little old man
- « Hello »
In scarlet and grey, shuffling away
Well he trotted back to my house
And he sat beside the telly
- « Ouaah »
With his tiny hands on his tummy
Chuckling away, laughing all day

- « Oh, I ought to report you to the Gnome office
- Gnome Office
- Yes »
- Hahahahaha »

« Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me
Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me »

Said the laughing Gnome

Well I gave him roasted toadstools and a glass of dandelion wine
- « Burp, pardon »
Then I put him on a train to Eastbourne
Carried his bag and gave him a fag
- « Haven't you got a light boy ?
- Here, where do you come from ?
- Gnome-man's land, hahihihi
- Oh, really ? »

In the morning when I woke up
He was sitting on the edge of my bed
With his brother whose name was Fred
He'd bought him along to sing me a song

- « Right, let's hear it. Here, what's that clicking noise ?
- That's Fred, he's a "metrognome", haha »

« Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me
Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me »


- « Own up, I'm a gnome, ain't I right, haha
- Haven't you got an 'ome to go to?
- No, we're gnomads
- Didn't they teach you to get your hair cut at school ? You look like a rolling gnome.
- No, not at the London School of Ecognomics »

Now they're staying up the chimney
And we're living on caviar and honey
(hooray !)
Cause they're earning me lots of money
Writing comedy prose for radio shows
It's the-er
(what ?)
It's the Gnome service of course

« Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me
Ha ha ha, hee hee hee
I'm a laughing gnome and you can't catch me »

(One more time, yeah)

refrain ad lib

Transcripteur : hre mgþye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
hre mgþýe Le 13/02/2012 à 01:00
(Copiage/collage de la fiche de la VF :)

    Dans la vie de tout artiste qui se respecte, il y a une casserole. Voilà celle de Bowie, datant de ses touts débuts (1967) qui marcha peu à sa sortie, mais que Deram, puis Decca, se sont fait un plaisir de ressortir à intervalle régulier, sans bien sûr lui demander son avis puisque il avait depuis longtemps signé ailleurs, dans le but de profiter un peu des retombées de ses succès des années 70. Il paraît qu'à chaque fois le beau David en piquait une rage noire.

    En 1990, lors du « Sound and Vision Tour », Bowie a lancé un grand concours : « votez pour les chansons que je vais interpréter lors de la tournée ». Le journal musical NME a lancé l'opération « Just say GNOME », qui a obtenu le résultat escompté : « The laughning gnome » s'est retrouvé en tête de liste. Réaction de Bowie ? Il a tout simplement annulé le principe du vote. Dommage, il aurait pu en profiter pour faire une relecture au second degré de cette chanson, et montrer qu'il assumait son début de carrière erratique, ça aurait été plus classe, mais manifestement la plaie n'était pas encore cicatrisée.


    Pas passionné par ce titre, je n'avais pas prêté trop attention aux paroles, mais elles sont merveilleuses : tous les jeux de mot foireux qu'il est possible d'imaginer autour du mot « gnome » y passent (Gnome-man's land, metrognome, gnomads, Rolling Gnome, ecognomics…) Ça doit être les seules traces d'humour dans la discographie de Bowie, et il n'est franchement pas fameux, mais ça rajoute une nette valeur ajoutée à la chanson.

    (En 2001, Bowie a réenregistré une douzaine de chansons peu connues datant de cette période pour un album baptisé « Toy » qui n'est finalement pas sorti (entre « Hours… » et « Heathen ») mais le gnome n'était bien sûr pas du voyage).
giby Le 14/02/2012 à 11:26
On en parle sur Bide et musique enfin elle est cité dans le forum
hre mgþýe Le 14/02/2012 à 11:30
    Oui, ça montre aussi que je raconte la même anecdote pour la troisième fois, j'ai tendance à radoter.
Djéd'ail Le 19/02/2012 à 20:56
Puisque cela n'a pas été encore inséré dans les hyperliens de la fiche, c'est Caroline qui interprète la version française : Mister à gogo (The laughing gnome) - http://www.bide-et-musique.com/song/12566.html
gregoirer16 Le 11/01/2016 à 20:29
Ce n'est pas son meilleur titre et j'aurais plutôt choisi Space Oddity ou Suffragette city présents dans cette base pour lui rendre hommage.
Je suis fan de Bowie depuis les années 70, nous perdons un grand chanteur, je suis bien triste de cette disparition.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !